Category: Caanoo

GPH Caanoo : fin de l’aventure ?

Un an après son lancement, la Caanoo semble avoir tiré sa dernière révérence. Tony, le Responsable des ventes internationales de GPH Co., Ltd n’est plus joignable à son adresse e-mail habituelle, depuis plusieurs mois semble t-il. Un article du Asiae.co.kr indique une entreprise en perdition, qui serait cependant en contact avec une société française (!) désireuse d’effectuer une commande ferme de Caanoo, entre 40 000 et 100 000 unités.
GPH aurait vendu 90% de sa production hors de Corée du Sud.


C’est le 16 août 2010 que le Coréen Gamepark Holdings mettait en vente sa troisième génération de console portable open-source : la Caanoo. De taille similaire à la GP2X mais avec beaucoup des caractéristiques de la version à écran tactile GP2x Wiz, la Caanoo se devait de réussir là où ses prédécesseurs avaient échoué.

Dotée d’un processeur ARM plus puissant que celui de la PlayStation Portable, la Caanoo n’a pourtant jamais eu pour ambition de se mesurer à la machine de Sony. Depuis 2005, le petit constructeur s’acharne à proposer une console multimedia basée sur une version modifiée de Linux, restreignant ainsi sa base d’utilisateurs à quelques bidouilleurs et amoureux de l’émulation rétro.

Pourtant, GPH semblait avoir pris en compte le feedback des utilisateurs. Une liste étoffée de jeux commerciaux avaient été annoncées, couvrant une gamme variée allant des RPG aux jeux en 3D, mais qui malheureusement tardent à venir (cf. Caanoo : des jeux officiels après avril 2011), à quelques maigres exceptions et pour les joueurs sud-coréens.

FunGP, la boutique en ligne de la Caanoo, a été un grand pas en avant, facilitant la distribution des jeux indé comme commerciaux, via un système de points matérialisés sous forme de cartes prépayées. Malheureusement, il n’est pas très facile de se les procurer et une carte FunGP achetée en version coréenne ne fonctionnera que si vous disposez d’un compte coréen. Or, le FunGP coréen semble mieux fourni que la version internationale…Il n’en demeure pas moins que l’offre n’est pas très riche. L’utilisateur se tournera plutôt vers des sites comme Openhandhelds.org qui fournissent des jeux non commerciaux dont certains valent vraiment le détour (cf. Snake on Dope – test Caanoo).

GPH s’était décidé à mieux informer ses fans, en ouvrant une page Facebook et en postant les news liés à leur dernière machine. Si on note un effort de ce côté-là, j’ai pu constater que ce dernier n’a pas résisté longtemps aux mois qui ont suivui le lancement de la machine.
Aussi, des consoles de test avaient été envoyées à certains développeurs pour qu’ils travaillent de la meilleure façon possible. Un kit de développement avait même été dévoilé – le Da Vinci Game Engine – sans que personne n’ait jamais confirmé l’avoir vu de ses propres yeux.

Le dernier message de GamePark Holdings date du 16 août sur leur page Facebook : il indique l’adresse mail de leur service commercial, en réponse à un acheteur professionnel.

Caanoo

The Legend of Zelda: Return of the Hylian disponible sur Caanoo

Depuis 2006, une bande de passionnés développent des jeux Zelda amateurs basés sur le troisième opus sorti sur Super Nintendo en 1992. Le premier d’entre eux, The Legend of Zelda: Return of the Hylian, est désormais disponible gratuitement sur la Caanoo de GPH.

On peut s’étonner que cette initiative n’a pas été sanctionnée par Nintendo. Dans le même temps, on peut voir régulièrement des sites de jeux Flash proposant des Mario. Mais ne boudons pas notre plaisir ! Zelda ROTH comme on l’appelle se déroule juste après A Link to the Past. Il reprend les mêmes graphismes, les mêmes sons (avec des ajouts tout de même) et un scénario qui reprend les mêmes bases mais qui apporte une nouvelle aventure principale. Une vingtaine d’heures de jeu est annoncée.

A noter que The Legend of Zelda: Return of the Hylian est également jouable sur Mac/PC, Linux, Amiga OS4 (!), Dreamcast et sur la console portable/PC open source Pandora.

Voir les différents Zelda amateurs (MMO, Picross, etc.)

Scénario de The Legend of Zelda: Return of the Hylian

Le site officiel de Zelda ROTH indique le scénario de cette suite théorique de Zelda III : « Après la victoire de Link sur Ganon, nul ne sait quel voeu fit Link à la Triforce. Mais ce voeu eu pour effet de réunifier le monde de la lumière et celui des ténèbres, et ressuscita les descendants des 7 sages. La paix était revenue sur Hyrule. Mais hélas, ce voeu ressuscita également Ganon et ses sbires. Celui ci préparait sa vengeance, mais ne pouvait rien faire sans la Triforce. Une nuit, une voie familière parla à Link durant son sommeil… »

La Caanoo possède aussi son Doodle Jump

Doodle Jump, le jeu casual dans lequel il faut monter sur des plateformes pour atteindre le plus haut point possible de l’écran tout en évitant différents pièges, continue à faire un carton sur iPhone et sur téléphones mobiles. La console open-source Caanoo en reçoit un clone, intitulé Jump to the Moon, à télécharger gratuitement sur le FunGP. Ce dernier utilise l’accéléromètre de la machine et permet via le site de son éditeur CAOU de soumettre son score en ligne.

Vous dirigez un petit astronaute/cosmonaute/spationaute (cochez la bonne réponse) en inclinant la console que vous tenez à la verticale et vous le faites sauter via le joystick.

FunGP

La Caanoo est-elle vouée à disparaître ?

La petite console portable basée sur Linux risque de passer un sale hiver ! Car malgré la bonne volonté de son constructeur GPH, la Caanoo semble suivre les pas des consoles précédentes développées par la firme.
Depuis plusieurs semaines, des portages de qualité de jeux vidéo ou d’applications sont régulièrement proposés par la communauté de développeurs de homebrews. Mais du côté de GamePark Holdings, les retards semblent s’accumuler.

En septembre dernier, des jeux à thématique avaient été annoncés par GPH ; un RPG Halloween avait même été évoqué ainsi qu’un « autre jeu pour Noël ». Depuis, plus rien.
Asura+Cross: the First Contact, jeu de combat en 3D dont vous trouverez ici le test de la version spéciale E3 2010, tarde à sortir alors qu’il était prévu pour avant la fin de l’année.

Perfect Goal Manager 2010 est quant à lui disponible en téléchargement sur le portail FunGP coréen…mais  ne l’est pas encore sur le site en anglais, vraisemblablement en cours de localisation. Sachant que pour acheter des jeux du portail coréen, il vous faudra acheter des points sur des sites coréens.

Les premiers jeux en 3D manquent toujours à l’appel même si des vidéos ont déjà circulé, comme celle montrant le RPG The Lord of Sword. La firme était également en discussion avec EA Korea, pour vraisemblablement obtenir la licence de quelques blockbusters pour sa portable portable. Mais rien de neuf n’a filtré depuis.

Alors oui, une console dédiée à l’émulation et au homebrew mais proposer régulièrement des jeux commerciaux ce serait encore mieux pour la pérennité de GPH.

Error(Plugin catshow): ‘Asura Cross FC‘ it doesn’t exist

La Caanoo passe au firmware 1.5.0 et offre de nouveaux jeux

GPH a annoncé aujourd’hui sur la page officielle Facebook de sa console portable open source Caanoo la disponibilité du firmware 1.5.0. Qu’apporte t-il de nouveaux ?
Le nouveau firmware améliore la connexion WiFi ainsi que le lecteur multimedia, permet de réduire le bruit émis par le moteur de vibration et permet le stockage des informations de connexion réseau lors d’une connexion WiFi.

Comment passer du firmware Caanoo 1.0.1 au firmware 1.5.0 ?

1. Téléchargez le firmware
2. Décompressez le fichier téléchargé, copiez et collez-le dans le dossier racine de la carte SD
3. Insérez la carte SD de votre Caanoo et la démarrer en maintenant appuyée la touche R.
4. Quand « Firmware upgrading … » apparaît, relâchez le bouton R.
5. Une fois que le message « Bootloader was updated » apparaît, répétez l’étape # 3 – # 4.
6. Lorsque le message « Firmware Upgrade Complete » s’affiche à l’écran, la mise à niveau est terminée.

Les nouvelles sorties de jeux Caanoo

Jelly Mahjong

Jelly Mahjong est un puzzle game à jouer au tactile et développé par Sunfinity Corp. Rien de bien original ici dans le concept puisqu’il s’agit d’assembler trois blocks d’une même couleur pour les faire disparaître. les développeurs ont cependant instauré un univers kawai (Ndmm : quelqu’un connait le terme coréen équivalent ?), un système de combos et d’upgrade ainsi que des bonus divers. Il semble aussi qu’on puisse débloquer de nouveaux personnages Jelly.
A noter que le jeu est disponible aussi pour la GP2X Wiz.

Et…c’est la seule nouveauté en ce qui concrene les jeux commerciaux Caanoo ! Heureusement, la scène homebrew est plus active, avec des portages et des émulateurs pour nous aider à patienter en attendant LE jeu ultime de la Caanoo.

Caanoo

La Caanoo passe au firmware 1.0.6 beta

GPH propose depuis aujourd’hui un nouveau firmware 1.0.6 pour sa Caanoo. Il s’agit d’une version bêta cependant, qui offre les améliorations suivantes :

- possibilité d’overclocker les émulateurs
- support des claviers et joypads USB
- support du Wi-Fi (?!?)
- amélioration des effets sonores du lecteur audio
- amélioration de la sensibilité du joystick

Par contre, certains jeux pourraient ne pas fonctionner normalement avec ce firmware bêta. Embêtant ça, surtout que GPH n’est pas en mesure de nous indiquer la disponibilité d’une version plus stable.

linux

Concours Caanoo : « Let’s have fun with Rhythmos »

GPH organise depuis le 29 septembre sur sa page Facebook un premier concours sur son jeu de rythme Rhythmos. Celui-ci fait intervenir YouTube et est destiné aux possesseurs de Caanoo. Il se termine le 15 octobre 2010.

Le principe est le suivant :
1- télécharger et installer gratuitement la démo  Rhythmos2_C sur http://www.fungp.com/store/contentapp/app_detail.asp?aObj=26
2- se filmer tout en jouant sur la chanson « Wish of Korea », du début jusqu’à l’affichage du score
3- utiliser les paramètres suivants : Fast speed, normal level et choisir quatre boutons
4- publier la vidéo sur YouTube

Ce n’est pas précisé mais il faut bien sûr au préalable avoir enregistré sa console en installant le FunGP PC Manager (qui du coup devrait fonctionner maintenant ?).
A vrai dire, il n’y a pas plus de précisions sur le concours…

Caanoo

Caanoo : un mois après le lancement, les points négatifs

La Caanoo semble accumuler un certains nombres de points négatifs qu’il convient d’aborder avec ce poste. Attention cependant : je ne peux que juger la pré-version testée avant le lancement qui peut être légèrement différente de la version commercialisée depuis le 16 août août.

Les DRM de la Caanoo

C’est le plus grand souci actuellement sur la machine de GPH. Les utilisateurs non coréens se retrouvent avec une version anglaise du FunGP PC Manager inutilisable. Il apparaît en effet que le bon fonctionnement, s’il était nul au lancement et dans les jours qui ont suivi, est actuellement aléatoire. Si vous êtes plutôt chanceux, il fonctionnera et vous pourrez télécharger des jeux. Si non, vous maudirez le système de DRM mis en place qui est une des causes de ce mauvais fonctionnement : vous ne pourrez ni enregistremer votre console, ni transférer des fichiers.
Il ne vous reste plus qu’à vous rabattre sur les quelques émulateurs disponibles et les quelques excellents portages de jeux homebrew comme Snake on Dope.

Un catalogue réduit de jeux sur Caanoo

On s’y attendait : sans le support des gros éditeurs, il ne faut pas compter sur une avalanche de titres. Les jeux commerciaux disponibles sont l’oeuvre de studios internes ou proches de GamePark Holdings. On attend toujours les premiers jeux en 3D, même si la qualité des jeux actuels reste honnête, surtout pour les tarifs appliqués. Clairement, il faudra se tourner vers l’émulation et le homebrew qui commence à bien se développer, même si pour le moment il ne me semble pas avoir vu de jeux spécifiques à la Caanoo. Concernant l’émulation, on aura le choix entre Mame4All, CPS2, GP2xPectrum, NeoCD2x et OhBoy.

Des choix étranges dans le design et la construction de la Caanoo

La Caanoo ne serait qu’une GP2x Wiz améliorée…qui aurait perdu ses principaux attraits : écran de moins bonne qualité, mémoire interne qui disparait, disparition du support natif de Flash…GPH a clairement voulu réduire les coûts mais a fait des choix étranges : écran plus grand mais résolution identique à la Wiz, batterie inamovible et hauts-parleurs stéréo situés au dos de la console, pouvant être cachés par les doigts lorsque l’on joue.
On fait un pas en avant mais on revient en arrière au final. C’est dommage !
J’insiste cependant sur le fait que la finition de la machine est excellente et que l’écran reste correct.

Charger sa Caanoo, c’est long

Quatre heures de charge en USB sur le PC…et autant avec l’adaptateur qui m’a été fourni pour recharger sur la prise secteur ! L’adaptateur classique, s’il est mis en vente, sera vraisemblablement l’accessoire le plus vendu de la Caanoo ! J’ai l’impression aussi que la batterie se décharge très rapidement malgré ma consommation modérée.
A suivre ce dernier point.

*******************************

Si vous hésitiez à vous procurer la Caanoo de GPH, ces quelques points vous éclaireront peut-être un peu plus. Après, il ne s’agissait pas de la version commerciale finale. Mais, comme pour toutes nouvelles sorties de consoles, mieux vaut attendre quelques temps que les principaux problème soient réglés avant de se jeter dessus.
La communauté des développeurs amateurs est lancée en tout cas, et ça, c’est déjà une bonne nouvelle ! GamePark Holdings travaillent sur une nouvelle version du FunGP PC Manager et un nouveau firmware est en préparation.

Caanoo

Snake on Dope – test Caanoo

Prenez un clône de Snake. Ajoutez-y différents gameplay dont un tactile et une bande-son reggae, shootez le pauvre reptile aux drogues dures (ou moins dures) et vous obtenez Snake on Dope. Disponible depuis le 1er septembre sur la Caanoo de GPH, SOD est un jeu simple mais très bien réalisé. En plus, il est entièrement gratuit !

Télécharger gratuitement Snake on Dope

Snake on Dope vous accueille par un écran coloré, aux rythmes jamaïcains - on se demande pourquoi tiens – composés par Pat Ferguson d’après des chansons biens connues.  Il ne s’agit pas de reproductions exactes, pour raison de copyright, mais vous reconnaitrez très facilement les chansons suivantes :

Jammin: Bob Marley
Three Birds: Bob Marley
Buffalo Soldier: Bob Marley
One Love: Bob Marley
I shot The Sheriff: Bob Marley
Could You Be Loved: Bob Marley
Smoke Two Joints: Sublime
Because I got High: Afroman

Une musique aux accents quelque peu étranges et pour cause : elle utilise des samples Game Boy Advance et Commodore64. Vous pouvez d’ailleurs télécharger gratuitement ces morceaux sur le site web www.obstacledelusions.com.

Côté programmation du jeu, on trouve Wayne Price (aka Ruckage) qui a effectué un excellent travail pour un jeu freeware : graphismes colorés, deux modes de jeu, une trentaine de niveaux, vitesse de déplacement ajustable, tableaux des scores, des gameplays différents et des secrets à découvrir.

Snake’s revenge

Le but de SOD est de naviguer dans les différents niveaux et de manger des œufs tout en évitant les murs et votre propre queue. Tous les oeufs possèdent un numéro – un compte à rebours en fait – et un cercle autour d’eux. Le nombre représente les segments qui seront ajoutés au serpent et il débute à 5. Le cercle de points est une minuterie. Le plus vite vous mangez les oeufs, plus vite votre serpent se développera et plus vos points augmenteront.

Le jeu se termine lorsque vous rencontrez un mur ou votre propre queue. Si vous réussissez à obtenir au moins une médaille de bronze dans le niveau, une nouvelle carte sera débloquée et disponible sur l’écran de sélection des niveaux.

Smoke kaya is not a crime

Snake on Dope est de ces petits jeux qui deviennent rapidement addictifs :-) . En plus du mode classique qui apporte une variante du Snake, SOD apporte une variante particulière. Si votre but reste d’avaler des oeufs, il faudra toujours faire attention à ne pas vous mordre la queue ni foncer dans les murs, sauf quand ils n’existent pas et vous permettent de rejoindre l’autre côté de l’écran. Le mode Dope spécifique au jeu fera que, tous les trois oeufs avalés, votre serpent commencera à ressentir les effets des bonnes vapeurs jusqu’à troubler entièrement l’écran…

Notons enfin que le jeu se joue au joystick mais aussi via l’écran tactile (pas très commode) ou alors avec les quatre boutons de droite. Les touches R et L permettront d’effectuer une rotation dans le sens des aiguilles d’une montre et dans l’autre sens.

Snake on Dope est un jeu de qualité sur Caanoo et surprenant pour un freeware sur console portable. Il mériterait largement sa place sur le FunGP mais son auteur semble coller à 100% à l’esprit open-source en le diffusant gratuitement. Par contre, il est tout à fait possible de lui faire un don au développeur sur cette page ou au musicien.
Vivement que Ruckage nous sorte un nouveau titre et que les développeurs de homebrews suivent ses pas ! Au moment de rédiger cet article, 13 jeux freeware étaient disponibles sur OpenHandhelds.org.

Caanoo

Propis – test Caanoo

Propis est l’adaptation sur Caanoo du puzzle game du même nom sorti en début d’année sur la GP2x Wiz. Il s’agit du premier titre se jouant entièrement en tactile sur la toute dernière console de GPH. Non plus disponible en boîte mais uniquement en téléchargement, Propis est proposé à 5 000 GP, soit moins de 5 euros !

Catapulté sur la planète Archetaria, vous voilà devenu nettoyeur de Propis, des « formes » que vous devrez réunir par couleur et au minimum par trois pour les éliminer. Ca sent le déjà vu, oui, mais Propis va un peu plus loin en permettant les combos, en ajoutant des items décuplant vos capacités durant le jeu – comme l’augmentation de la barre de vie du personnage contrôlé ou encore le bonus multiplicateur de points – en apportant 6 scénarios différents et autant de personnages à jouer, différents modes de jeux pour éviter la lassitude et des succès à débloquer.

On commence Propis par un écran d’accueil qui change à chaque démarrage, avec un visuel qui devrait correspondre à chacun des personnages du jeu. En plus de pouvoir jouer en coréen si ça vous branche (autrement, ce sera dans un anglais souvent incompréhensible), différents modes sont proposés.

Rank
Il s’agit d’un tableau des scores disponible pour les différents modes de jeu. On y trouve tout un tas de données chiffrées telles que le temps total de jeu, le temps passé dans chaque mode, le nombre de combos réalisés, le nombre d’items acquis ainsi que les succès débloqués durant les parties, appelés « badges ».

Challenge
Comme son nom l’indique, vous trouverez ici des défis, au nombre de 24. Seul le premier d’entre eux est disponible : Pop! Pop! Endless busting. En réussissant ce dernier, vous débloquerez le challenge suivant et ainsi de suite.

Free
Ce mode vous permet de jouer librement avec le personnage de votre choix et sur la planète de votre choix. C’est dans ce mode que vous pouvez débloquer des badges.

Story

Le mode histoire du jeu début avec deux persos à choisir : Mei, la fille aux cheveux roses qui rêve de s’acheter de nouveaux habits et Rak, un garçon fan d’anime qui se verra saisir sa collection s’il ne rembourse pas ses dettes en chassant du propis. Six autres personnages pourront être débloqués au fur et à mesure de votre progression.
De même, vous commencerez vos aventures sur deux planètes, Flower Garden et Volcano, avant de pouvoir accéder à six autres lieux.
Le principe de Propis est de connecter dans n’importe quelle direction au moins trois Propis de forme identique. Ces derniers n’explosent pas tout de suite, ce qui vous permet de rajouter des propis situés plus loin et de réaliser un enchainement d’explosions. Vous pouvez débloquer des bonus (gel du temps, points X2, etc.) et devrez parfois suivre la direction indiquée sur le tableau de jeu pour effectuer vos associations. Le mode Story impose des missions pour compléter le stage : par exemple, connecter cinq fois cinq propis, réaliser un score supérieur à 10 000 points en moins de 100 secondes…
Je dois être nul mais je ne dépasse pas le stage 2 ! La faute à une rubrique d’aide écrite dans un anglais déplorable qui fait que les instructions ne sont pas claires du tout ! Aussi, le jeu au doigt n’est pas du tout conseillé : préférez le jeu au stylet car les propis ne sont pas très grands. Notez aussi que la validation d’une action dans le menu se fait en touchant deux fois l’écran.

Propis est un jeu de réflexion addictif et graphiquement bien réalisé avec ses personnages mignons et colorés. Les différents modes de jeu augmentent considérablement sa durée de vie en  proposant des défis et des badges à débloquer. Cependant, le jeu est plutôt difficile à la base en mode Story. La musique est de très bonne facture, même si elle ne restera pas dans les annales. Malgré son prix de vente mini, le studio Dogma-G a fait du bon boulot. On aurait aimé par contre pouvoir réaliser plus de sauvegardes dans le mode Story car seule une progression est sauvegardée. Aussi, on aimerait parfois zapper les dialogues pour reprendre le jeu rapidement.
Propis est un jeu à posséder dans la ludothèque encore très réduite de la GPH Caanoo. On attend maintenant d’autres jeux qui tireront partie de l’écran tactile, voire de l’accéléromètre.

Propis