Madworld : même sort que Gears of War 2

Partagez cet article de jeux vidéo sur :

    Alors que Gears of War 2 était absent de la Games Convention car interdit en Allemagne, c’est au tour du Madworld de Sega de subir le même sort.

    Pour éviter que cela se produise dans d’autres pays européens, Sega entame des discussions avec le Pan-European Gaming Information system (PEGI) et le British Board of Film Classification (NdMM : parce que les anglais ne se considèrent pas européens).

    Le jeu développé par Platinum Games est effectivement très violent mais volontairement irréaliste (voir surréaliste… ça en devient presque de l’art) au contraire d’un GTA IV.

    Partagez cet article de jeux vidéo sur :

      Comments are closed.