Search Results For “sortir des nouveaux jeux sur des anciennes consoles est-ce rentable ?”

Retrogaming : sortir des nouveaux jeux sur des anciennes consoles est-ce rentable (#2)?

Lire aussi Retrogaming : sortir des nouveaux jeux sur des anciennes consoles est-ce rentable #1

L’année dernière, je me questionnais sur la rentabilité des jeux vidéo néo-rétro. Car le phénomène retrogaming ne semble pas se tarir, avec des sorties de jeux complets en boîte pour des consoles aussi anciennes que l’Atari 2600, la Colecovision ou encore la NES. Très peu d’informations circulent sur ce business géré non pas par les éditeurs habituels mais des groupes de fans dont ce n’est pas le métier à l’origine.

Parmi eux, la Super Fighter Team se démarque, avec de nombreux projets sur différentes consoles (Mega Drive et Lynx). Cette fois-ci, ils s’attaquent à un unreleased Super NES : Nightmare Busters.

Ce projet Nightmare Busters est prêt dès 1994 mais malgré un éditeur japonais intéressé, il ne sortira jamais officiellement. En 2009, une copie jouable du jeu apparaît sur un site d’enchères. La ROM se répand. Dès lors, SFT s’intéresse au jeu et annonce une sortie officielle sur cartouche pour 2013.

Le temps passe. Des moddeurs ont sorti le jeu sur cartouche entre temps (voir ici).

Le 25 février 2012, SFT sort du silence et annonce les pré-commandes : 600 unités…qui auront trouvé preneurs en 12 jours ! Un record pour la société, lancée en 2004. Nightmare Busters ne sortira qu’en 2013, au prix de $68 pour les USA ou $75 hors USA pour le reste du monde. 600 supplémentaires copies sont possibles via la précommande qui a repris.

screenshot de Battle Kid 2 Moutain of Torment sur NES

Plus récemment, WaterMelon – qui est passé de « équipe de passionnés » à véritable entreprise avec les status qui vont avec – annonçait pas moins de 3 titres prévus en 2013, dont au moins 2 sur Mega Drive encore. Leur originalité est qu’ils permettent aux internautes d’investir dans le développement du jeu et de définir le contenu du jeu. Ainsi, leur « Project Y » sera un beat’em all dont la taille, le style de perso et le genre a été défini par la communauté. Et ce n’est que la phase 1 de ce financement participatif.
L’un des participants a ainsi estimé cette première vague d’investissements entre 11 494,25 et 12 048,19 dollars.
On notera aussi que depuis la version « posterity » de Pier Solar, le collector édition limitée vendu 45 dollars et sorti en 2010 (après des années d’attentes), le jeu est passé dans sa version « reprint » plus simple à 69 dollars depuis cette année…

Combien coûte la fabrication de CheetahMen II (NES) ?

Cheetahmen II: The Lost Levels est en passe de réussir sa levée de fonds sur Kickstarter.com : plus de la moitié du montant total a déjà été recueilli alors qu’il reste encore 20 jours.

Détail de l'édition collector de Cheetahmen sur NES

Alors que je me pose toujours LA question retrogaming « sortir des nouveaux jeux sur des anciennes consoles est-ce rentable ?« , les joueurs ont demandé à Greg Pabich le coût réel de production du Cheetahmen II ouvert au crowd funding (60$ si vous habitez les USA ; +15$ si non). Et ils ont obtenu leur réponse !

  • Cartouche : 24,80$
  • Boîte : 0,87$
  • Etiquette du jeu :  0,86$
  • Autocollant :  0,55$
  • Comic : 0,39$
  • Manuel du jeu : 0,39$
  • Polystyrène : 0,50$
  • Hologramme de sécurité : 0,88$
  • Etui de la cartouche personnalisé : 0,87$
  • Film plastique : 0,11$
  • Artwork : 0,75$
  • Frais Kickstarter : 4,80$
  • Production Kickstarter : 3,30$
  • Frais de port USA : 5,35$

Soit un total de 44,42 dollars le jeu, pour une production de 1000 exemplaires indique Pabich, sachant que Cheetahmen II: The Lost Levels sera vendu 60 dollars aux USA pour les « Kickstarters » ; Pabich vendra le jeu aux « autres » mais avec sa politique de prix élevé (x3 qu’il indique !).
Vu le succès du financement, l’entrepreneur pourrait décider de fabriquer plus de cartouches vu qu’il a déjà 631 supporters…

crowd funding

Pier Solar à nouveau réédité sur Megadrive + bande son

Le RPG de la petite équipe* de passionnés WaterMelon aura finalement (encore) droit à une réédition sur Megadrive/Genesis !
Pier Solar and The Great Architect
est de nouveau en vente après des mois d’attente, au prix de 49 dollars. Un prix plus qu’accessible pour un jeu sur cartouche, en boîte, plus notices et quelques goodies !

Il s’agit d’une réédition de la version Reprint de fin 2010 (elle même réédition d’une première version, différente de la version originelle collector de pré-commande), qui contient des textes en anglais, allemand et français. A côté de cette dernière, une version propre aux hispanophones et aux lusophones (« Reprint EP ») est proposée.

Contrairement à la précédente, il ne s’agit pas de pré-commande mais bien de commande ferme, sauf pour la version espagnole-portugaise et le CD de la bande originale, disponible en avril 2012 quant à lui à 25 dollars en 4 CD. Du coup, la livraison devrait être beaucoup plus rapide.

Le jeu vidéo Pier Solar & The Great Architects et sa bande originale s’achètent sur le site Magical Game Factory.

* La petite équipe semble s’être transformée en véritable entreprise comme le laisse suggérer la mention « an international video game company making retro games with style ». Signe que le retrogaming peut effectivement être rentable pour les studios indépendants (cf. Retrogaming : sortir des nouveaux jeux sur des anciennes consoles est-ce rentable ?)

megadrive

Retrogaming : sortir des nouveaux jeux sur des anciennes consoles est-ce rentable ?

Il est effectivement possible d’acheter des jeux neufs et récents pour des consoles aussi anciennes que l’Atari 2600, la NES, la Colecovision ou encore la Neo Geo. Des groupes de passionnés ont pris le relais des éditeurs pour offrir des jeux de qualité souvent exceptionnelle pour un développement dit « amateur ». Ces derniers vont jusqu’à reproduire les cartouches de jeu, imprimer des livrets couleurs richement illustrées, voire les boîtes de jeu ! Tant et si bien que ces jeux se trouvent rapidement en rupture de stock sitôt sortis !

Il est clair que la motivation première de ces groupes de développement est la passion du retrogaming. Au vu du travail réalisé pour certains titres – un jeu comme Pier Solar a mis plus de six ans avant de sortir – le prix demandé par ces créateurs apparaît dérisoire.
Pourtant, rien n’étant gratuit dans ce monde, on peut se demander ce que peut rapporter cette activité rétro.

Le come-back des jeux vidéo rétro : des rétropépettes ?

Super Fighter Team, un éditeur américian de jeux vidéo rétro sur Mega Drive et Lynx nous donne des chiffres intéressants sur les ventes de son RPG Beggar Prince, sorti au format cartouche Mega Drive/Genesis le 22 mai 2006.
Le jeu n’est plus en vente car tous les exemplaires ont été vendus. En près de 4 ans, 1 500 copies ont trouvé preneurs, dans 25 pays ! S’ils ne donnent aucune indication sur les bénéfices qu’ils en ont retiré, ils terminent en disant qu’un marché viable existe pour le retrogaming.

Avec un prix de vente de $46/£29/43€ frais de port inclus ($52 en dehors de ces trois zones), Beggar Prince aura généré au minimum 69 000 dollars de chiffre d’affaires. Ce chiffre ne donne qu’une idée approximative puisque la répartition par pays n’est pas connue. On ne saura jamais non plus quels sont les coûts de production : assemblage des puces, réalisation de la cartouche, impression des livrets (27 pages en couleur), création de la boîte du jeu, sans compter le prix d’une éventuelle licence des créateurs chinois du jeu, la traduction, etc. Le bénéficie réalisé n’est pas connu donc.

Autre exemple pour comprendre l’engouement actuel pour le retrogaming. Le fabricant du Retrode, un appareil disposant d’unport cartouche Super Nintendo et Megadrive se branchant sur ordinateur en USB a pourtant fait le bonheur de plus de 250 personnes. Face à ce succès – une seule personne travaille sur ce projet – une version améliorée est prévue cette année. La Retrode 2 adopte un look plastique et surtout des ports manettes officielles Super NES/Megadrive et un clapet pour fermer les ports cartouches.
Une précommande est ouverte jusqu’au 30 juin pour couvrir les frais de fabrication (moulage par injection) qui se montent à 8 000 euros. 6 000 euros sont manquants mais il n’aura fallu que 4 jours pour générer 3 000 euros via la précommande !
La Retrode 2 est vendue à 65 euros l’unité (57,50 euros si vous en achetez d’eux) et sa livraison est prévue au 30 septembre 2011.


Où trouver des jeux rétro pour sa console ?

Voici une liste de quelques éditeurs/développeurs de jeux rétro qui réalisent des jeux sur cartouche et CD. Les jeux sont généralement multizones :

Ebivision (Atari 2600)
Super Fighter Team (Mega Drive, lynx, Suepr NES)
NG:Dev:Team (Neo Geo, Dreamcast)
Watermelon (Mega Drive)
Songbird (Jaguar, Lynx)
RedSpotGames (Dreamcast)
Retrozone (NES)
Revival Studios (Vectrex, Videopac)

On trouve également des boutiques qui regroupent diverses productions comme AtariAge ou GoodDealGames. Certains vont tout de même se placer à la limite du légal, vendant des reproductions de jeux rares ou jamais traduits en anglais. Je pense notamment à Gamereproductions.com qui vend des jeux NES comme Earthbound Zero (Mother en japonais) ou Super NES comme Ys: Mask of the Sun.

Si vous connaissez d’autres sites web qui vendent des nouveaux jeux pour anciennes machines, n’hésitez pas à en parler en commentaires.