Tag: Bluetooth

Galérie éphémère Nokia Lumia 920 et Lumia 820 à Paris

Du 13 novembre au 16 novembre 2012 de 9h00 à 20h00, Nokia ouvre les portes d’une galerie éphémère Lumia au 8 rue Saint Roch à Paris. L’occasion de découvrir ses deux produits phares de cette fin d’année : le Lumia 900 et le Lumia 820.

Ayant reçu le Lumia 820 dont je proposerai un test la semaine prochaine, je me suis plus intéressé à la version haut de gamme qu’est le Lumia 900.
Et effectivement, ce modèle est particulièrement attrayant : écran PureMotion HD+ d’excellente qualité (il semble qu’il soit de qualité équivalente voire supérieure à celui de son concurrent à la pomme) de 4,5 pouces, coque à induction pour permettre le rechargement sans fil Qi, puce NFC, capteur Carl Zeiss PureView de 8,7 Mpixels pour une résolution de 3552 x 2448 pixels, Bluetooth 3.0…
Le Nokia 920 est un Windows Phone 8 qui devrait devenir un best-seller sur cette plateforme.

Voir les caractéristiques du Nokia Lumia 920

Nolia Lumia 920

Je ne vais ps me perdre dans des considérations techniques : le Lumia 920 m’a fait forte impression. Ca n’a été qu’une prise en main d’une heure mais j’ai été séduit par la qualité de fabrication et la suite Nokia qui tire pleinement partie de l’OS de Microsoft, réalité augmentée incluse. Je suis un peu fan boy sur les bords mais que ceux qui avaient oublié la qualité Nokia jettent un oeil à la machine.

Nokia Lumia 820

On peut bien sûr faire des reproches au Lumia 920. Par exemple, sa batterie inamovible, l’absence de port de carte microSD (32 Go en interne + 7 Go dans le nuage de Skydrive), un store moins bien fourni que chez la concurrence. Mais ce serait pinailler.

Sur place, les démonstrateurs Nokia connaissent bien leur boulot. N’hésitez pas à leur poser toutes sortes de question : ils sont bien rodés ! Il y a plusieurs espaces permettant de prendre en main les Lumia 820 et 920 ainsi que leurs accessoires spécifiques :

enceintes NFC Bluetooth JBL Play Up Nokia Lumia

- l’enceinte sans fil JBL PlayUp (189 euros), compatible NFC et disponible en plusieurs coloris ; il suffit d’approcher quelques instants le Lumia devant l’emplacement prévu pour lancer la connection Bluetooth. Le son délivré ets puissant pour ce type d’enceinte
-  l’enceinte sans fil JBL PowerUp à induction (389 euros), compatible NFC, qui recharge donc votre Lumia 920 ou 820 si vous possédez la coque à induction vendue séparément sur ce modèle (29,90 euros). L’appareil délivre deux plus de watts que l’autre modèle. Lui aussi est disponible en plusieurs coloris
- casque audio pliable Nokia Purity Pro by Monster (299 euros), bluetooth et compatible NFC lui aussi. Je trouve le design pas terrible mais l’appareillage Bluetooth via le NFC est toujours aussi bluffant !
- socle de rechargement sans fil par induction (69,90 euros) ; un design sobre que l’on peut cacher avec le coussin Fatboy vendu avec un supplément de 20 euros. Coloris différents possibles
- station de chargement verticale sans fil par induction et avec NFC (79,90 euros) ; sa position verticale permet de recharger tout en utilisant certaines fonctions, comme la visioconférence
- kit oreillette NFC Bluetooth Nokia Always Ready (?? euros) ; disponible en différents coloris

Enfin, dans la salle du bas qui a accueilli la conférence du matin à laquelle je n’ai pas pu assister, vous trouverez un mini-musée Nokia pour découvrir ses modèles stars depuis le radio-téléphone, en passant par le N-Gage symboliquement représenté, les modèles Communicator, le fameux 3310 et bien d’autres.

La Galérie éphémère Lumia fermera ce vendredi à 20h00.

nokia

Premiers taps sur…Nokia Lumia 800

Avec la sortie prochaine des smartphones Windowsphone 8 Nokia Lumia 900 et Lumia 820, revenons sur le premier téléphone Nokia sous Windows : le Lumia 800

Un mois* que je possède le premier modèle de Windows Phone développé par Nokia. Aussi, je vous propose un compte rendu de ce téléphone mobile qui apporte des nouveautés à l’OS de Microsoft.

Premier contact, premier étonnement.

Nokia Lumia 800

L’emballage du Lumia 800 respecte les codes couleurs du fabricant finlandais. Il est minuscule comparé à celui de mon précédent téléphone, le E72. La raison principale se fait vite évidente : bien que proposant l’appli Nokia Drive (qui nécessite une connexion data ! Oups !), le Lumia 800 est livré sans support GPS voiture !
Exit aussi le slogan si cher à la marque depuis des annés : vous ne retrouverez nulle part le fameux « Connecting people », ni à l’allumage du téléphone, ni dans la « documentation », ni dans les appli Nokia et encore moins sur la boîte du téléphone. Je ne l’ai vu pour l’instant que sur l’outil de diagnostic, accessible en faisant ##634# et qui s’installe automatiquement.

Le téléphone est livrée avec une petite housse en silicone qui ne protège que des rayures l’arrière monobloc du Windows Phone, des écouteurs no intra-auriculaires avec micro, un câble USB plutôt court et son embout pour le charger sur secteur.

La première prise en main a été très bonne. Le design est sobre. 3 boutons physiques se trouvent sur le côté droit du téléphone pour le volume et pour allumer/éteindre. Le téléphone est construit d’un seul bloc et tient bien en main. La batterie n’est pas amovible donc et j’ai trouvé le téléphone un peu lourd. La finition est de qualité comme toujours chez Nokia, même si les matériaux ne sont pas forcément très nobles. On est dans le milieu de gamme.

Un peu déroutant : pas de voyant lumineux. Autre chose qui m’a tellement étonné que j’ai demandé au service clienèle de Nokia. Lorsque la batterie est complètement déchargée et que l’on branche le Lumia 800 sur le secteur, il s’allume tout seul au bout de quelques temps.
L’autonomie sur ce type de téléphone est tout bonnement ridicule. Je regrette souvent la quasi semaine d’autonomie de mon E72.

Nokia : reconnecting people

Nokia Windows Phone 7.5

La batterie étant préchargée, j’ai eu vite fait d’allumer l’appareil. Je trouvé que l’OS se lance rapidement et, passée la déception de la disparition de l’intro animée « Connecting people », on se rend compte que l’idée reste cependant et qu’elle est même poussée à l’extrême. Mais ça, on le doit à Microsoft.

Il vous fait en effet disposer d’un compte Windows Live pour utiliser votre Windows Phone. Tous vos comptes sociaux (Facebook, Twitter, etc.) devront y être rattachés pour profiter pleinement des possibilités offertes par l’OS mobile de Microsoft ; sinon, vous pourrez toujours passer par des applis…

Le résultat par contre est bluffant : tous vos contacts, qu’ils proviennent de votre boîte Yahoo, compte Facebook ou Windows Live Messenger ou autres, sont automatiquement rapatriés dans la tuile Contacts du téléphone. Plus besoin de chercher leurs e-mails, numéro de téléphone ou sites internet : toutes ces informations, si elles ont été remplies par le contact sur l’un de ses profils, sont accessibles simplement et rapidement.

Un ami sur Facebook vous indique une sortie dans un bar ce samedi ? L’information est poussée dans votre calendrier et s’affiche sur votre écran de veille sans que vous n’aillez rien à faire !
Si votre compte Gmail a été activé, un ami peut lancer une conversation Gtalk ; elle apparaît alors sur votre téléphone comme une discussion SMS et se retrouve (et est conservée) dans la tuile Messages.
De la même façon, les photos de vos amis sont rangées automatiquement à côté des votres. Et si vous ne désactivez pas Skydrive, le service de cloud de Microsoft, vous y aurez accès aussi depuis votre PC simplement en vous connectant à votre compte. Par contre, il vous faudra télécharger l’appli Skydrive pour mettre d’autres documents dans le « nuage ».

Windows Phone Market : ça donne quoi côté appli ?

Nokia Lumia800

Plus de 50 000 applis disponibles sur la place de marché Windows Phone. Le choix est plus limité que sur les autres appstores. Mais vous devriez y trouver des choses intéressantes. Point de Skype pour le moment ; ce dernier débarquera avec la prochaine version du logiciel. J’ai voulu tester l’appli Tango qui est censée permettre cette fonction. Mais mes amis n’étant pas connectés…

On apprécie par contre le service de streaming Nokia Musique, que l’on pourra écouter à volonté même en mode hors connexion (!), avec ses 6 possibilités par heure de zapper des morceaux qui ne vous plaisent pas et qui regroupe une grande variété de genres.
Nokia Drive, le logiciel de GPS intégré, est performant mais nécessite de se connecter en 3G ; il lui manque des fonctionnalités plus complètes de GPS mais il sera satisfaisant pour un petit trajet en ville. Vous avez possibilité aussi d’avoir Nokia Cartes pour vos déplacements piétons. Enfin, la dernière appli Nokia préinstallée, App Highlights propose une sélection d’appli mises en avant et vous propose de vous « surprendre » en secouant votre téléphone.
On notera aussi TuneIn Radio, très utile qi vous écoutez des web radios ; le Lumia 800ne possède quand mêmeun tuner radio. Egalement, une appli pour migrer ses contacts depuis son ancien téléphone en Bluetooth, une autre pour configurer son réseau et l’appli WRC.

Xbox LIVE sur Windows Phone

Xbox LIVE sur Nokia Lumia 800

J’en avais rapidement parlé lors de la présentation Windows Phone du lancement. Pour l’instant, les jeux disponibles ne sont pas très nombreux. Certains sont gratuits, c’est déjà ça si vous cherchez à augmenter votre score de joueur.
Les interactions avec le Xbox Live de la Xbox 360 sont tout de même très limitées. Je les cherche toujours ces titres qu’on aurait commencés dans les transports en commun sur son phone et qu’on finirait confortablement sur sa TV. Et je zappe l’appli qui permet de modifier son Avatar et celle qui permet de se servir de son Windows Phone comme télécommande Xbox 360 (Xbox Companion) et de chercher des contenus à télécharger sur sa console, même si cette dernière est bluffante de réactivité.
Une 20 aine jeux Electronic Arts auraient été annoncés, dont une grande partie en exclu sur le Lumia 800. Pour l’instant, il me semble qu’il y en a 3 sur le market place…

Windows Phone : c’est la win ?

Lumia 800 Nokia

Je ne vais pas m’attarder sur les possibilités de Windows Phone, les commandes vocales à améliorer, la lecture de QR codes en natif avec Bing, la personnalisation minimaliste, le semi-blocage de l’OS (vous pouvez installer des fichiers en débloquant le téléphone en mode développeur mais c’est payant) ou encore l’originalité de l’interface.
Tout est pensé pour mettre en avant les fonctions sociales
. Venant de chez Symbian, Windows Phone m’a convaincu. Et ce Lumia 800 de Nokia comme on le lit un peu partout est un téléphone agréable même si non exempt de défauts.

Finalement, quels sont les points faibles du Nokia Lumia 800 ?

Très peu de choses finalement à souligner du côté des imperfections de ce premier essai de Nokia dans l’éco-système Windows Phone. Il y en aurait vraisemblablement plus si je pouvais le comparer aux meilleurs téléphones fonctionnant sous les deux gros OS concurrents.

Le manque de caméra frontale et temporairement de Skype est sûrement le plus gros handicap du Lumia 800 si vous souhaitiez faire de la visio. L’utilisation additionnel d’un miroir chez vous apporte une solution bricolée mais qui fonctionne !
Pas de sortie HDMI bien que la caméra filme en 720p au travers de son objetif Carl Zeiss tessar de 8M pixels.
Les 16 Go de mémoire ne pourront pas être augmentées puisqu’il n’existe pas de lecteur de cartes mémoires ; il faudra compter alors sur votre stockage Skydrive pour quelques gigas de plus.
Il manque aussi un émulateur Symbian sur le Lumia 800…oui, bon : c’est toujours aussi difficile de digérer l’abandon progressif de l’OS maison. Mais proposer gratuitement un émulateur Symbian^3 serait une excellent idée pour réconcilier certains Nokians.
Ah, et ajouter un nouveau numéro de téléphone n’est pas si facile vu que l’information est censée provenir des comptes que vous avez attachés à votre Windows Live ID.

A vrai dire, je ne regrette pas d’avoir acquis ce Lumia 800. Ce n’est peut-être pas le meilleur téléphone du moment ou le plus complet mais Nokia a su montrer qu’il peut s’adapter rapidement à l’environnement Windows Phone. Ce qui nous laisse présager du tout bon, comme devrait nous le montrer le prochain Lumia 900.

*Article rédigé en février 2012

nokia

Xperia Play : dernières infos avant la sortie

Début avril marque l’arrivée du Xperia Play de Sony Ericsson,le premier téléphone certifié PlayStation. On en a eu un bref aperçu ici mais je n’avais pas abordé les caractéristiques de ce PlayStation Phone. Vendu de base 600 euros, ce téléphone devrait être disponible juste avant la fin du mois en exclu chez Virgin Mobile avec un abonnement de 24 mois à 199 euros (moins offre de remboursement de 50 euros), forfait 4H semble t-il.

Quelles sont les caractéristiques du XPERIA Play ?

Xperia Play bénéficie de la dernière version d’Android (2.3). Son écran capacitatif tactile multi-points est d’une taille de 4 pouces (480 x 854 pixels (FWVGA) et affiche en TFT 16 777 216 couleurs. Bien sûr, il intègre la suite des solutions Google pour la navigation web, le « chat », etc. Il embarque un appareil photo de 5.1 mégapixels équipé d’un flash LED.
Le processeur Qualcomm Snapdragon intègre un CPU de 1 GHZ. La carte graphique GPU Adreno 205 embarquée apporte quant à elle une fluidité de 60 fps. Quant à la RAM, elle ne fait que 512 Mo.
Bluetooth 2.0, WiFi, FlashlLite, Sony Ericsson Timescape (logiciel d’agrégation de contacts) ont également été intégrés.



Le Xperia Play sera disponible en noir et en blanc. Il intègre une mémoire de 400Mo et est livré avec une carte microSD de 8 Go (jusqu’à 32 Go possible).
Le constructeur annonce une autonomie de jusqu’à 5h35 en mode jeux et jusqu’à 6h25 min d’autonomie en communication UMTS ; jusqu’à 413h d’autonomie en veille. En passant en GSM/GPRS, ces données sont rallongées.

Xperia Play est enfin un téléphone qui permet de jouer comme sur console portable. Les jeux Android sont beaux…quand les jeux PlayStation ne donnent pas vraiment envie de s’y essayer (en tout cas pour Syphon Filter) ! On se pose toujours la question de l’utilité de proposer une ludothèque PlayStation dépassée. Argument marketing s’il en est, notons que la plateforme PlayStation Suite qui permet de télécharger des jeux PSOne est toujours en cours de développement par Sony Computer Entertainment et est « appelée à être lancée durant l’année 2011″…
pas de panique en tout pour savoir quels sont les jeux Android compatibles : une application pré-embarquée permettra aux utilisateurs de découvrir et de télécharger des jeux spécialement conçus pour Xperia Play.

Gameloft contribuera activement au lancement du PlayStation Phone en éditant plus de 20 titres dans les 6 mois suivants sa sortie, sachant que 10 jeux sont prévus dès le lancement. Son grand rival EA Mobile se fait étonnement discret avec seulement deux jeux optimisés pour le Xperia Play.

Xperia Play

Dans les coulisses de OnLive

Lancé aux Etats-Unis depuis l’E3 2010, le « cloud gaming » vous semble encore bien obscur ? La Web TV TechShower propose un reportage exclusif sur le service innovant OnLive. Ce dernier permet de jouer aux jeux vidéo les plus récents – moyennant un abonnement – sans installation et sans se soucier de la plateforme ni de la puissance de la machine puisque le jeu se fait en streaming sur des serveurs distants qui endossent le rôle de machine de jeux- bref, des jeux en ligne.

Vous pouvez jouer indifféremment sur PC ou Mac. Et vous n’avez que votre télé, la société a développé la MicroConsole OnLive qui permettra de profiter des mêmes services via une box Ethernet compatible Bluetooth.

OnLive est le premier acteur, mais pas le seul : Gaikai, de mon ami David Perry :-) , devrait lui emboîter le pas prochainement, avec un concept légèrement différent puisque présenté comme un canal de distribution plutôt qu’une plateforme de jeux.

Onlive MicroConsole

Coupe du Monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010 tacle la Pomme

Le jeu de foot officiel de la prochaine Coupe du Monde qui se tiendra à 3 000 KM de mon vrai chez moi sera disponible dès le 29 avril (un jour d’avance) sur iPod Touch/iPhone. Le jeu de EA Mobile vous fera vivre l’événement sportif le plus attendu de l’année avec son gameplay au doigt, ses parties en Bluetooth et son mode « Deviens Capitaine » pour créer son joueur et gravir les marches de la gloire. Plus d’info sur Coupe du Monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010 prochainement.

PlayStation veut rester dans le Move

Sony Computer Entertainment ne veut pas se laisser concurrencer dans la course à la reconnaissance de mouvement et a annoncé hier lors de de la Game Developers Conference de San Francisco le nom de sa manette de détection de mouvement : PlayStation Move.

Ce n’est pas une mais deux manettes qui formeront le PlayStation Move, dont une qui fait office de « manette secondaire », destinée à une utilisation conjointe à la manette de détection de mouvements, afin de d’entrer en interaction de manière intuitive avec les objets et les personnages des jeux. Il faut ajouter à cela la caméra PlayStation Eye qui va détecter les mouvements, l’angle et la position absolue dans un espace en 3D de la manette de détection de mouvements PlayStation Move.

La manette de détection de mouvements PlayStation Move comporte un gyroscope trois axes, un accéléromètre trois axes et un capteur du champ magnétique terrestre, ainsi qu’une sphère de couleur changeante qui sera suivie par la caméra PlayStation Eye.

Des touches d’action et une gâchette analogique se situent sur la manette de détection de mouvements. Les vibrations sont aussi supportées.

La manette secondaire PlayStation Move quant à elle comporte un joystick analogique et des touches directionnelles et est Bluetooth.
36 développeurs et éditeurs tiers travaillent à fournir des jeux sur PlayStation Move. D’ici à avril 2011, SCE Worldwide Studios prévoit de publier plus de 20 jeux entièrement conçus pour la technologie PlayStation Move, ou permettant sa prise en charge.

La Zeemote au Mexique

Alors que je ne devrais pas tarder à proposer un test du Zeemote JS1, joystick Bluetooth pour téléphones mobiles, l’entreprise américaine annonce un nouveau partenariat avec Telcel, le plus gros opérateur mobile du Mexique et Sony Ericsson.
L’offre comprendra un téléphone Sony Ericsson W760i et le thumbstick (c’est plus parlant comme ça) Zeemote JS1. Préchargé sur le téléphone, Heli-Strike de Fishlabs un shoot en 3D.

Le JS1 de Zeemote

Le JS1 de Zeemote

Voir la liste complète des jeux Java et N-Gage Zeemote Ready.

JS1 pour Blackberry : à quoi ça RIM ?

Zeemote, le fabriquant du contrôleur Bluetooth JS1, annonce aujourd’hui la disponibilité du SDK pour les Blackberry du canadien Research in Motion.

Ce nouvel outil permettra aux développeurs Blackberry de créer des jeux compatibles avec la manette de Zeemote, notamment pour les Blackberry Curve et Pearl. La question est de savoir si les utilisateurs de Blacbberry, principalement des professionnels (excepté peut-être pour les Pearl) sont de gros joueurs. Ce qui est sûr, c’est que les jeux sur Smartphones ont le vent en poupe.

A voir aussi:
L’article de JmobiL au sujet du SDK Zeemote Blackberry