Tag: Dead Island

Jouer gratuitement à Dead Island bientot possible

Dead Island: Epidemic est le prochain opus de la série de zombies des plages de Deep silver.
Entièrement gratuit, il s’agit d’un jeu PC qui proposera des combats d’arène multijoueurs en ligne par équipe, avec vue de dessus type 3D isométrique. Point de FPS donc mais beaucoup d’action on imagine.
Plus d’infos prochainement.
Dead island: Epidemic (PC) en free-to-play

Dead Island

Premiers zombies sur Dead Island Riptide (Xbox 360)

Les beaux jours reviennent…et les zombies avec ! Petite balade bien gore sur l’île imaginaire de Palanaï avec ce deuxième volet Dead Island Riptide sur Xbox 360.
Dead Island Riptide

Coupons court au suspens : n’ayant jamais joué à Dead Island premier du nom, il ne me sera pas possible de comparer les deux jeux. Mais a priori, ils ne changent ni dans leur principe ni dans leur technique (ou à peine). Vous vous retrouvez avec les héros du premier épisode, que vous pourrez importer directement de Dead Island (je ne sais pas comment) – plus un petit nouveau, ancien militaire, pour un total de 5 persos. Votre joie est de courte durée car vous voilà prisonnier du bateau censé vous sauver. Pire encore : il se trouve bien vite infesté de zombies.

Dead Island Riptide : RPG survival horror tropical
La première phase de jeu de ce FPS ensoleillé-ensanglanté, sous forme de didacticiels, consiste donc à s’échapper du bateau au plus vite. Dès le départ, on se laisse prendre au jeu : les zombies surgissent souvent de nulle part et les recoins du bateau sont sombres. L’ambiance sonore participe beaucoup au stress, de même que l’éclairage de notre lampe.
Graphiquement, le jeu est bon : on se croirait presque en vacance sur une île paradisiaque ! Les décors restent assez variés et les personnages bien modélisés la plupart du temps.

Les persos justement vont pouvoir évoluer en expérience, comme le veut la mode actuelle mixant les genres : personnages possédant quelques attributs propres, points de compétence à attribuer, possibilité rudement recommandée de modifier/réparer/créer des armes : le jeu de Deep Silver vous oblige, sous peine de mort précoce, de peaufiner votre équipement et vos achats d’objets, armes, kits de soin et autres munitions. Les armes se brisent et doivent être réparées régulièrement. Il est possible de les upgrader grâce à des plans indiquant les objets nécessaires pour cela.
Votre barre de vie remonte (légèrement), certes, mais sans kits de soins, vous n’irez pas bien loin !

Dead Island Riptide : la coopération sera votre salut
Je trouve Dead Island Riptideassez difficile en solo ; c’est peut-être pour cela que par défaut la fonction online est activée. Seul, vous risquez de mourir et mourir et mourir…et faire tout autant de respawns au dernier point de sauvegarde, tant que vous avez assez de dollars pour cela. Et a priori, on en a tout de même suffisemment. On pourra récupérer quelques deniers en revenant fouiller les mêmes sacs à dos, valises et autres conteneurs déjà visités.
Le coop m’a souvent sauvé la mise quand j’étais bloqué dans un chapitre. On peut rejoindre un groupe facilement dès qu’il se trouve à proximité car une invitation s’affiche alors. Par contre, il se peut qu’en le rejoignant vous interrompiez votre propre mission…
Dead Island Riptide (Xbox 360)
Les missions quant à elles sont variées et respectent la logique des mondes ouverts : certains personnages auront besoin de votre aide lors de missions secondaires et vous récompenseront en XP et nouvelles armes. Les armes sont vraiment diverses : armes blanches, de jet, armes à feu, mines, cocktails Molotov, grenades, harpons, clubs de golf, clés à molette…de quoi assouvir les désirs violents les plus sadiques !
Comme pour le scénario principal, dans les missions secondaires, il peut s’agir de retrouver une personne, transporter des objets d’un point à un autre, etc., le tout en se déplaçant à pied, à 4×4 ou par bateau. On notera que les zombies n’hésitent pas à vous poursuivre sur ces moyens de transport : mais heureusement, on peut les utiliser pour les massacrer.
Comme à l’habitude avec cette liberté de déplacement, des sortes de petits succès sont proposés en plus des achievements Xbox 360, histoire de prolonger l’expérience de jeu : décapiter 100 ennemis, rouler sur XX adversaires, faire exploser YY ennemis, acheter XX armes dans les boutiques, etc.

Dead Island Riptide: R.I.P. Tide ?
Le maître-mot du gameplay de Dead Island Riptide est : ENDURANCE. Cette barre bleue est primordiale : vide, vous ne pourrez ni attaquer, ni vous enfuir en courant. Et quand on sait que chaque coup et chaque course rapide nécessite de l’endurance, on se retrouve souvent sans pouvoir faire autre chose que mourir.
Plusieurs possibilités de vous battre s’offrent à vous : un coup de pied que vous balancerez sans pouvoir être trop précis malheureusement, une arme qui rejoindra votre arsenal, dans la limite imposée par le jeu et qui perd de son efficacité à force d’utilisation, une furie pas pratique à utiliser (et à quel moment, je n’ai pas trop saisi) car se trouvant sur le même bouton que les kits de soin et une attaque durant le sprint qui peut vous faire perdre votre arme. J’en ai perdu, des armes, comme ça : car même si les objets que l’on peut ramasser sont globalement bien visibles, elles peuvent vraiment voler n’importe où ou être cachées dans des buissons ou sous l’eau.
Dead Island Riptide (Techland)
Pas très précis non plus le système de sélection des armes par carrousel avec le stick droit ; autrement on peut faire défiler dans l’ordre avec le bouton haut droit. Les 11 types de zombies vous donneront souvent du fil à retordre dès qu’ils sont en groupe et certaines armes sont plus efficaces que d’autres contre eux. Notez que le zombie de base est TRèS rapide : quand ils sont plus de deux, il devient difficile de s’en défaire facilement.

Au final, que penser de Dead Island Riptide ?
Privilégiez le jeu en coopération pour éviter d’être bloqué dans certains niveaux. Vous le serez forcément si vous ne vous êtes pas équipé comme il le faut, c’est à dire en variant avec armes pour le corps à corps, à distance, armes pouvant atteindre un groupe, etc. Les kits de soins ne sont pas à oublier non plus !
Le scénario de Dead Island Riptide est parfois dur à suivre, surtout si vous vous enrôlez dans des missions secondaires sans trop le savoir car vous avez intégré un groupe. Il est suffisamment intéressant pour aller toujours plus loin…sauf que pour ma part le jeu a freezé au chapitre 5. Pour le moment donc, je ne peux pas poursuivre l’expérience. En attendant une mise à jour, de nombreux joueurs sont bloqués, sur PS3 également à ce qu’il semble.
Autre bug, alors que j’étais en train de mourir en solo, j’ai effectué l’action pour rejoindre un groupe à proximité pour de la coop. Résultat : écran noir et console bloquée. Aussi, quand on rentre dans un 4×4, impossible de tourner tout de suite sur la droite : il faut d’abord avancer tout droit.
Dead Island Riptide
Mis à part ce gros souci de freeze lié a priori aux serveurs du jeu, Dead Island Riptide est un bon défouloir gore qui ne renie pas son attachement aux séries B. La bande son s’y prête à merveille. Il propose du challenge, peut-être des missions un peu lourdes d’assaut et de transport de matériel, mais semble ne pas trop se démarquer du premier épisode.
Notez enfin que le jeu est sous-titré en français seulement et qu’il n’est pas à mettre entre toutes les mains.

Dead Island

Dead Island Riptide : pimp my zombie pick-up

Prenez un un pick-up Ford Ranger (oui, en France ce sera dur). Faites-le faire tuner par le spécialiste anglais Xquisite dans le cadre de la promotion du jeu Dead Island Riptide. Et vous obtenez une machine à tuer du zombie.
Ford Ranger by Xquisite Dead Island Riptide

Ce Ford Ranger Dead island Riptide Il est équipé de vitres blindées, de mini-gun intégrés à l’arrière, de roues agrémentées de pics mortels et d’un menaçant pare-buffle anti zombie (!).

Dead Island

Dead Island revient pour un deuxième tour

Il vous faudra attendre tout de même l’année prochaine pour vous rendre sur l’île de Banoi : Deep Silver confirme que son jeu horrifique est bien une nouvelle série avec l’annonce de Dead Island Riptide: Drowing Hope.

Dead Island 2 en 2013

Malgré votre sauvetage par la mer, vous n’allez pas vous en tirez aussi facilement. Les éléments se déchaînent contre vous et vous renvoient sur l’île maudite. Un nouveau personnage viendra rejoindre l’équipe en perdition, avec une nouvelle compétence. On annonce aussi une météo dynamique qui risque de vous poser des problèmes dans votre progression, des nouvelles mutations de zombies et une île ayant subit les ravages d’une tempête.

Les vacances d’été 2013 vont être mortelles !

Dead Island

Dead Island Ryder White : un DLC assez bourrin !

On ne présente plus Dead Island, le Survival Horror/FPS à la terrible croisée de Left for Dead, Resident Evil et Dead Risng dont l’action se déroule sur une île de rêve cauchemardesque infestés de morts vivants. Le titre est sortie début septembre 2011 sur PS3.

Techland et Deepsilver attaque Février avec un nouveau contenu téléchargeable solo :  Ryder White, qui vous permet d’incarner le militaire éponyme que l’on affronte dans la version originale. Après un DLC « bloodbath Arena » peu convaincant proposant des combats en arènes avec vagues successives de zombies,  Ryder White sera-t-il à la hauteur ?

La différence frappante entre Ryder White et le jeu de base, c’est tout d’abord la foison des gunfights musclés la où l’ on avait l’habitude de dénicher et crafter des armes blanches à l’aide de divers mods.       
Ici on se focalisera donc sur l’usage de mitraillettes, magnums et autres fusils à pompe etc.                   Qui dit artillerie lourde dit augmentation du nombre d’ennemis. Il va falloir cette fois bouriner en s’acharnant sur des hordes d’infectés déchainés et ce sans aucun temps morts. Le jeu change donc littéralement de couleur avec ce DLC qui vous met très rapidement un arsenal énorme avec munitions et grenades à gogo entre les mains. Vous pourrez également canarder à tout va les morts vivants qui vous oppressent avec des mitrailleuses. On notera que Ryder ne bénéficiera hélas d’aucune évolution à savoir aucun arbre de compétence, aucune augmentation de niveau et une unique capacité spéciale.

Même si ce DLC de Dead Island propose quelques zones nouvelles, celles-ci manquent de personnalité et d’originalité et la progression sera donc sympathique, sans plus. Noyé dans l’action, on en apprendra au final pas des masses sur Ryder et ses motivations même si l’on pourra tout de même découvrir comment du militaire pur et dur il a terminé comme gros monstre mutant. L’aventure demeure très courte : comptez  4 à 5  heures pour la terminer.

Étant donné qu’il s’agit d’une campagne solo, la rejouabilité est hélas quasi nulle. Graphiquement, on garder le même moteur, c’est donc toujours aussi agréable même si on aurait apprécié que certains soucis techniques aient été rectifiés. On est face à des textures qui apparaissent tardivement, certains éléments qui disparaissent. La bande son quand à elle  ajoute toujours sa dose efficace de stress et les doublages de Ryder correspondent tout à fait à la personnalité du bad guy. Vous pourrez télécharger le jeu pour 9.99 euros sur le PSN (oups ! le SEN)

En conclusion, on regrettera que Ryder White ait laissé de coté l’aspect RPG et la customisation des armes  qui faisait sa force,  pour se focaliser sur l’action et l’aspect défouloir et devenir ainsi un simple FPS. On aurait aimé une meilleure narration et en apprendre davantage sur le protagoniste et ce pas uniquement dans les dernières minutes du jeu dont la progression souffre de trop de linéarité. On espère que Deepsilver saura renouer avec le concept et les points forts de Dead Island afin de nous en mettre plein la vue lors du prochain opus.

Article rédigé et mis en ligne par GameLord pour le BlogJeuxVideoFree.

Dead Island

Dead Island : un film par les producteurs de Saw !

Le jeu est sorti il y a même pas un mois que déjà une version cinématographique de Dead Island est annoncée par LionsGate Film, à qui l’on doit notamment la série des Saw et Le Dernier Exorcisme.

Le trailer du jeu, avec ses 10 millions de vues en 2 jours à peine – et surtout son Lion d’Or à Cannes à l’occasion du Festival International de la Créativité – y est sûrement pour beaucoup.

Tout comme le trailer, qui servira d’inspiration première, le film DEAD ISLAND fera lui aussi évoluer le genre zombie, par l’attention toute particulière qui sera porté sur les émotions humaines, les liens familiaux et la non-linéarité du scénario.
Joe Drake, PDG de LionsGate, déclare: « Tout comme les centaines de journalistes et les millions de fans qui ont été subjugués par le trailer de Dead Island, nous avons, nous aussi, été impressionnés  », et de continuer, « c’est exactement  le type de propriété que nous cherchons à adapter chez LionsGate – c’est sophistiqué, nerveux, et c’est une vraie « élévation » d’un genre que nous connaissons bien et que nous aimons. De plus, ce phénomène a permis de mettre en place  une véritable reconnaissance de la marque, et un vrai potentiel au niveau de la franchise. »

Source : Deep Silver

Dead Island

La rentrée jeux vidéo de la FNAC

La FNAC a décidé de bien préparé la rentrée avec des événements jeux vidéo à ne pas manquer si vous êtes disponibles en semaine (et habitez près de Paris). Débuté la semaine dernière avec une rencontre du Senior Designer chez Relic, Matthew Berger, pour l’avant-première exclusive de Warhammer 40 000 Space Marine, le programme se poursuit de la façon suivante :

Mercredi 7 septembre, Les Halles
Avant-première de Dead Island en présence du Brand Manager du jeu, Peter Brolly, de 16h00 à 18h00.

Mercredi 14 septembre, Les Halles
Rencontre avec Karl Magnus TROEDSSON, Vice Président de DICE, pour la présentation de BattleField 3 de 17h00 à 19h00.

Du 17/09 au 28/09
Trophée Fnac FIFA 12 sur PS3 dans 15 magasins.

Mercredi 12 octobre, Les Halles
Rencontre avec Erwan Le Breton et Irina Kassina, respectivement Producteur et Community Developer sur le jeu Might & Magic Heroes VI.

Samedi 15 octobre, Montparnasse
Finale du Trophée Fnac Online StarCraft II, commentée en live par Pif & Hercule Pomf & Thud (?!?) de 17h00 à 19h00.

Une bonne rentrée, non ?

Dead Island : du zombie, encore et en Koch !

Hier soir, j’ai eu la bonne surprise de recevoir ce très joli dossier de presse réalisé par Koch Media pour la sortie du très attendu Dead Island.

On peut y découvrir sur du papier glacé richement illustré les caractéristiques du jeu et des armes, notamment les possibilités de dégradation/customisation/réparation. Ca reste succinct cependant car peu de détails sont dévoilés dans ce document finalement.

On en apprend quand même un peu plus sur les quatre personnages jouables – des dégoutés de la vie à la lecture de leur bio – au travers de leur background parfois très « kikoulol » :
Xian Mei : espionne chinoise sous-estimée et humiliée, dont la caractéristique principale est la créativité.
Purna : belle garde du corps métissée aborigène (!), elle se dégoûte d’elle-même. la violence est sa personnalitré principale.
Logan : joueur de footabll américian de la loose n’arrête aps de se battre et de picoler comme un trou. cela ne l’empêvhe aps d’être alerte.
Sam B : « Rappeur has been, Sam B a connu la gloire au début des années 90 avec un unique tube « Who Do You Voodoo Bitch » (!). Sa principale caractéristique : il est rusé.

Tous ces caractères vont pouvoir se combiner pour permettre à cette équipe de bras cassés de se frayer un chemin dans l’île paradisiaque de Banoï, en proie à une mystérieuse invasion de zombies.

Allez, rien que pour le plaisir, je vous remets le superbe trailer de Dead Island, récompensé cette année par un Lion d’Or de la Créativité à Cannes. Le jeu sort le 6 septembre.

Dead Island

Dead Island : une vidéo bien gore du mode co-op pour fêter le Gold

La petite île imaginaire de Banoï dans Dead Island perd rapidement de ses charmes dans cette nouvelle vidéo que nous envoie Deep Silver sur le mode co-opération du jeu. Et vous en serez pas fort de quatre personnes pour que ce paradis ne devienne pas votre tombeau.
Le jeu est passé Gold aujourd’hui, ce qui signifie la mise en production immédiate, pour une sortie le 9 septembre sur PC et consoles de salon next-gen.

Les différents éventails de compétences propre à chaque personnage sont complémentaires et permettent ainsi aux joueurs de faire face aux hordes de zombies omniprésentes.   Jusqu’à 4 joueurs peuvent rejoindre la partie donc et à n’importe quel moment grâce au mystérieux système de « drop-in/drop-out ».

Dead Island

Dead Island : déjà un succès monstre avant même sa sortie !

Vous avez sûrement déjà vu le teaser « reverse » du prochain jeu de Techland/Deep Silver : Dead island. Celui-ci a beaucoup fait parler de lui. Choquant (beaucoup de sang et de violence), émouvant (on y découvre la mort d’une fillette et le désarroi de ses parents) et angoissant : les spécialistes de l’animation Axis Animation et Audiomotion ont fait très fort.

Le trailer de Dead Island a fait le buzz sur Internet ces derniers jours et serait même considéré  comme « l’un des meilleurs trailers de jeu vidéo de l’année », nous dit le communiqué de presse de Deep Silver.

Depuis son annonce, c’est à dire vers le 18 février, Dead Island a engendré :
- plus de 3,2 millions de Tweets sur le jeu (auxquels le blog a d’ailleurs contribué)
- plus de 2,7 millions de personnes on visionné le trailer sur YouTube
- plus de 100 000 fans sur la page officielle Facebook
- sur J***V****.com, 415 593 personnes ont visionné le trailer avec déjà 1 790 commentaires

Hideo Kojima aurait lui-même été impressionné par la vidéo.

« Nous savions que nous disposions de quelque chose d’unique avec ce trailer et nous sommes enchantés de l’accueil très positif de Dead Island, confie Georg Larch, directeur Marketing International de Deep Silver. La vidéo retranscrit l’atmosphère dont le joueur fera l’expérience lors de son arrivée sur cette île tropicale paradisiaque où ses vacances vont tourner au cauchemar ».

Dead Island sera vraisemblablement un hit à sa sortie cette année. Pour le plaisir, on se regarde à nouveau la vidéo teasing :


Dead Island