Tag: FPS

Premiers pas sur Metro: Last Light (Xbox 360)

Des ventes multipliées par 3 sur PC (par rapport au premier volet) au cours de sa semaine de lancement , N°1 des ventes hebdomadaires en France, Royaume-Uni, Suisse, Allemagne et Autriche : Deep Silver a tapé dans le mille en acquérant le projet des mains de feu-THQ.
Metro: Last Light est un sympathique FPS qui se pratique presque comme un livre.
Explications.
Metro Last Light (Xbox 360)
S’il fallait définir Metro: Last Light, on pourrait le qualifier de FPS narratif. Basé sur des romans de science-fiction et scénario écrit par l’auteur des livres dont il s’inspire : le jeu de A4 Games comprend une part importante de narration (avec rebondissements) et de passages scriptés, indispensable pour comprendre l’histoire du jeu…qui risque cependant de refroidir les joueurs ne recherchant que de l’action pure.

Car il ne faut pas le cacher : l’IA est plus que discutable. Un ennemi qui vous tourne le dos ne remarquera pas que vous vous approchez de lui en pleine lumière. Il arrive aussi que l’on passe devant d’autres sans qu’ils ne nous remarque. Eteindre la lumière, de façon plus ou moins discrète, ne les fera pas réagir plus que cela. Assis dans un recoin de la pièce alors que vous avez déclenché l’alarme générale : un ennemi passe à côté de vous en déclarant qu’il n’y a rien…

Metro: Last Light et j’éteins la lumière…

Aussi, le jeu alterne entre phases « d’exploration » et action dans les couloirs du métro. Dans les premières, il s’agit d’écouter les habitants et leurs histoires, liées directement à la suite du jeu, et de s’équiper en armes et munitions.
De ce côté là, 3 types d’armes à customiser sont proposées. Si elles ne sont pas variées à la base (pistolet, revolver, fusil, kalashnikov…), il est plaisant d’avoir des armes de fortune et de les transformer, un revolver pouvant devenir un fusil d’appoint, en rajoutant une crosse, un viseur infrarouge, un marqueur laser, un silencieux ou encore un chargeur plus conséquent. Les modifications sont limitées mais au fur et à mesure du jeu on acquiert ou achète de nouveaux matériels comme des armes pneumatiques bricolées très sympas à utiliser.
Autrement, on dispose d’armes de jet mais bizarrement, même en achetant des grenades, je n’ai réussi qu’à utiliser les couteaux, très efficace pour ne pas déclencher l’alerte.
FPS Metro: Last Light

En avançant dans le jeu, on découvre bien vite que malgré l’holocauste nucléaire, les hommes n’ont pas oublié les plaisirs charnels. Et c’est probablement pour cette raison aussi que le jeu a droit à un PEGI 18 : scène de viol, femmes légèrement vêtues dans des bars à strip-tease tripotées par les clients, danses langoureuses, voire déhanchements et seins nues en privé pour le joueur…Y a pas à dire : le moteur du 4A Engine est rudement bien foutu ! Beaucoup d’effets de lumière également puisque l’on progresse souvent dans le noir, effets de condensation vapeur d’eau dans le masque qui masque la vision du personnage quand on se déplace dans les milieux contaminés au-dessus du métro, modélisation des eaux et personnages bien réalisés. Le jeu est magnifique.

Le Metro en action

Metro: Last Light sait jouer de l’oppression avec sa bande-son bien étudiée, ses couloirs sombres et ses monstres hurlant au loin. La recherche de recharges pour votre masque pendant les passages en extérieur vient rajouter du stress, surtout quand on le voit se fêler pendant les combats et quand la respiration se fait plus difficile.
Le jeu n’est pas spécialement bourrin mais l’utilisation de certaines armes est très excitante. Aussi, certains passages invitent plutôt à la simili-infiltration pendant que d’autres ne se contentent que de faire se déplacer le personnage lentement dans des conduits d’aération pour écouter les PNJ dévoiler l’intrigue.
Pour ajouter un peu de neuf, on se balade parfois en draisine, on saute à l’aide de cordes ou on canarde un train lancé à toute vapeur. Il n’y a pas de quêtes secondaires par contre, histoire de ne pas vous détourner de votre mission principale, même si on passe beaucoup de temps à écouter ce que racontent les divers personnages, voire si on regarde les spectacles…
Jeu vidéo Metro: Last Light (4A Games/Deep Silver)

Metro Last Light : faut-il prendre un ticket ?

Oui pour ma part, pour voir un peu autre chose que les classiques FPS à l’américaine dans une ambiance de fin du monde. Et pour, qui sait, donner envie de plonger dans les romains de Dmitry Glukhovsky, ce qui est mon cas. Metro: Last Light s’avère un jeu agréable pour adultes mâles consentants (lol). Mais bon : libre à vous de bien vous comporter ou non, pour vraisemblablement découvrir deux fins différentes dans le jeu.
Pour terminer, on notera ce passage près d’une bibliothèque du théâtre Bolchoï exposant les livres Metro 2033, Metro 2034 et Metro 2035 ou encore des posters géants mentionnant le futur site officiel www.metro2035.com. On remarquera aussi à plusieurs reprises la voix de Marcus Fenix de Gears of War chez de nombreux PNJ.

Dmitry Glukhovsky

Metro: Last Light de sortie et déjà une suite ?

Le FPS Metro: Last Light repris par Deep Silver suite à la faillite de THQ sort aujourd’hui en magasin. Le jeu se déroule toujours dans le réseau de métropolitains russes et est toujours développé en Ukraine par 4A Games.
Metro: last Light (Deep Silver)
Le scénario de Metro: Last Light a été écrit par Dmitry Glukhovsky, auteur du roman Metro 2033 et de ses suites, Metro 2034 et Metro 2035 prévu cette année. Etrangement, la série de jeux vidéo s’éloigne de la nomenclature des livres, probablement parce qu’elle raconte une toute autre histoire ?
Il est en tout cas fort à parier qu’un troisième jeu vidéo est prévu.

Dmitry Glukhovsky

Metro: Last Light dispo le 17 mai 2013

C’est une lueur d’espoir que nous apporte Deep Silver, le nouvel éditeur du jeu depuis que THQ n’est plus. Metro: Last Light sera en vente le 17 mai 2013 partout en Europe, avec le soutien là encore de l’auteur russe Dmitry Glukhovsky, initiateur de la série de livres Metro 2033 et Metro 2034.

Metro: last Light (Deep Silver)

Les romans de Glukhovsky, Metro 2033 et Metro 2034, se sont vendus à plus de 2 000 000 d’exemplaires dans le monde entier. L’auteur a également écrit les dialogues de Metro: Last Light. Cette année sort également son dernier opus Metro 2035.

4A Games

Emeutes ce soir pour le lancement de Black Ops 2

Les fans de Call of Duty sont invités au Virgin Megastore Champs-Elysées aujourd’hui 12 novembre 2012, à partir de 17H00, pour découvrir avant tout le monde Black Ops II.

Outre la sortie du blockbuster d’Activision, il y aura distribution de goodies et de nombreuses animations, qui devraient débuter dans le froid de la queue d’attente qui s’annonce bien longue…

Call of Duty black ops 2 collector édition Care Package drone télécommandé

Emeute n°1
Dès 17h, les premiers à participer à la file d’attente pourront récupérer un ticket à gratter afin de participer à la grande loterie. L’ensemble de ces tickets sont gagnants. Et on peut gagner quoi ?
Des casques Turtle Beach Sierra aux couleurs de Call of Duty: Black Ops II, des T-shirts et même un lot comprenant un téléviseur 3D, son home cinéma 5.1, une Xbox 360 et une édition Care Package de Call of Duty: Black Ops II d’une valeur totale de 3000€ !

Emeute n°2
Un tournoi aura lieu sur place, notamment contre des célébrités. Lots à gagner :  une édition Care Package de Call of Duty: Black Ops II pour Xbox 360 qui contient le jeu dans sa boîte métal collector, les cartes bonus Nuketown 2025 et Nuketown Zombies, 2 jetons collector, 1 camouflage d’arme, 2 fond d’écran exclusifs, la bande originale officielle, deux avatars Xbox 360 et le drone Dragonfire MQ-27 télécommandé.
Le mini-tournoi se déroulera en équipe de 4 joueurs sur des matchs à mort par équipe de 15 minutes Seules 8 équipes ont pu s’inscrire via le lien http://fr.decerto.net/virgin.

Emeute n°3
Les animations organisées au magasin Virgin Megastore risquent de faire mal elles aussi. L’espace jeu multijoueur permettra aux joueurs de repartir avec un T-shirt exclusif de Call of Duty: Black Ops II. Un photobooth permettra de poser pour figurer sur la jaquette du jeu et poster directement sa création sur Facebook. Des stands Tatouages et maquillage seront à disposition et bien entendu les fans pourront obtenir une dédicace de Dominique Drozdz, directeur de l’animation chez Treyarch.

Il va falloir s’armer de patience (de patience, hein, pas d’autres choses…) et de courage pour cette soirée de lancement riche en stars (Virginie Ledoyen !!!!) et en Black Ops II. Autrement il faudra – officiellement – attendre demain pour jouer au nouveau FPS de Treyarch.

Treyarch

PGW 2012 : c’était…

212 000 visiteurs pour cette troisième édition du Paris Games Week. Les visiteurs ont encore été nombreux pour ce qui est devenu l’unique grand salon de jeux vidéo sur Paris.

Journalistes, ménestrels du jeu vidéo, pigistes du monde digital et blogueurs influents ou non étaient quant à eux cordialement invités la veille pour la pré-ouverture.

 

Logo du Paris Games Week 2012 Tout ce beau monde ne se mélange pas forcément, les horaires d’arrivée définis pour chacune de ces catégories de chantres vidéoludiques étant différents. Ce n’est pas le plus embêtant.

Beaucoup trop de monde était invité aux dires de certains, beaucoup de « jeunes » parait-il. Probablement d’autres invités comme les blogueurs. En conséquence, les bornes de jeux sont prises d’assaut. Et c’est normal : les gros titres de cette fin d’année sont présentés : Black Ops 2, le nouveau Medal of Honor, Halo 4 sorti ce jour, le bien barré Far Cry 3, Hitman Absolution, Dead Space 3 qui ne sort qu’en février 2013 ou encore Assassin’s Creed 3 qui sort demain.

Ne parlons même pas de la Nintendo WiiU : impossible de l’approcher !

Ce n’est pas si grave car le plus important est de célébrer la grand-messe du jeu vidéo : le champagne a coulé à flot sur le stand d’Orange et on peut déguster pas mal de choses sur le stand Square Enix, Ubisoft, EA et M6 Mobile, entend-on, mais « l’entrée se fait uniquement sur liste, comme pour Activision l’année dernière ». Tant pis mais certains font le mur !

…c’était mieux avant

 

sur le stand Nadeo au Paris Games week 2012

- Cette année, il y avait peu de choses à manger me rapporte un blogueur qui a souhaité garder l’anonymat. On a dut se taper l’incrust’ sur le stand M6 Mobile (NDlR : il y avait une compétition de Game Contest sur un ring) pour pouvoir se remplir la panse !

On note moins de personnages déguisés (comprendre par là « babes » et autres « boys ») comme l’année derniere et que peu d’originalité sur les stands ; chez EA, on retrouve même les deux fliquettes du précédent Need For Speed. Ca sent la crise, même si l’opulence a gardé (une partie) de sa superbe. Le SELL ne porte pas ce nom pour rien !

Far cry 3 au Paris Games Week 2012

Moins de goodies sont distribués aux présents. Ou alors ils le sont pour le grand public, dès le lendemain ? Certaines mauvaises langues disent déjà qu’ils ont du tout filer à la presse entre 17h et 19h. Heureusement, il y a des stands sur lesquels on peut dépenser son argent pour des produits dérivés, au hasard des peluches et des mugs Angry Birds. Il n’y a pas que les oiseaux qui commencent à s’énerver.

Lapin Crétin au Paris Games week PGW2012

D’autres subissent pendant ce temps-là les effets de la bonne bouteille : « J’ai testé Angry Birds sur Nintendo 3DS…j’étais bourré, j’ai pas du activer la 3D car j’ai pas vu l’effet… ».

Voici ce qui m’a été conté de ce Paris Games Week 2012. Cet envers du décor contraste probablement avec les cinq jours d’ouverture au public où nul doute que le salon a rempli ses objectifs.

Grâce aux nombreux blockbusters prévus, le jeu vidéo se prépare a un bon Noël 2012.

Les commentaires ne fonctionnant plus, vous pouvez réagir à cet article sur Twitter (@blogjeuxvideofr) ou Facebook.

Paris Games Week

Vidéo interactive pour Dishonored

Avant de découvrir le jeu vidéo Dishonored d’ici une semaine, voici la vidéo interactive Youtube !

Il s’agit d’une vidéo à choix multiples, créée avec le moteur de jeu Twine. Vous pouvez jouer sans avoir recours à la violence. Alors, qu’attendez-vous ?
NB : il est conseillé de jouer en plein écran.

Dishonored

Dishonored présente ses Contes de Dunwall en vidéo

Avant une sortie datée au 12 octobre 2012, Bethesda propose une mini-série préquelle à son FPS steam punk Dishonored.

Intitulée « Contes de Dunwall », ces vidéo offrent un aperçu du jeu Dishonored et de Dunwall, ville baleinière rongée par la peste et où règne le chaos.

 

Dishonored

Dishonored enseigne la furtivité

Grand gagnant des Gamescom Awards  - Meilleur Jeu Xbox 360, Meilleur Jeu PS3 et le titre suprême de Meilleur Jeu Gamescom 2012 – Dishonored dévoile depuis peu une troisième vidéo de gameplay, une étude sur la furtivité de 3 minutes.

Le FPS de Bethesda est bien parti pour cartonner.

Dishonored

Rambo se montre à la Gamescom

Sorti de nulle part – probablement de la jungle vietnamienne – John Rambo revient en 2012, pas au cinéma, non, mais en jeu vidéo grâce à Reef Entertainement qui en a obtenu les droits.
Rambo: The Video Game sera disponible sur consoles et PC à une date inconnue. Il s’agit d’un jeu mêlant des aspects FPS à un jeu de tir sur plan fixe à la Time Crisis !  Concrêtement, le jeu se déroule sur une perspective figée, le mouvement  intervenant entre les scènes d’actions, via des courtes cinématiques, des QTE ou des mouvements de caméra en vue subjective.
Pour résumer, le jeu devrait ressembler à ça, en version améliorée bien sûr.

Logo Rambo the video game 2012

Le jeu se déroule lors des événements des 3 premiers films : First Blood (Rambo en France), Rambo: First Blood Part II (Rambo 2 : la mission) et Rambo 3.

L’éditeur indique des phases d’action bien sûr, mais aussi de l‘infiltration, qui risque de rester bien gore à mon avis puisqu’on annonce des combats au couteau et bien d’autres.
Certains décors seront destructibles pour les plus testostéronés. Il n’y a pas encore de vidéo de gameplay, mais cela ne saurait tarder puisque la démo du jeu est disponible à la Gamescom 2012.

De grandes inconnues demeurent :  mis à part quelques screenshots d’environnement, on ne sait toujours pas à quoi ressemble le jeu. Les acteurs des films donneront-ils de la voix (Sylverster Stallone !!!) ? Le jeu sera t-il proposé en version physique ? Quand sortira t-il ?

A suivre…

Les dessous de Aliens: Colonial Marines en vidéo

Prévu pour le 12 février 2013, Aliens: Colonial Marines fera l’objet de différents making of pour nous faire découvrir les coulisses de la création de ce FPS qui se veut une suite du film Aliens de James Cameron. Voici déjà le premier épisode, en attendant de découvrir tous les détails de ce prochain jeu par SEGA.

 

Aliens: Colonial Marines