Tag: Midway

Les jeux vidéo mettant en scène des chanteurs et des groupes

Si je vous demande, là tout de suite, de me citer le nom d’un chanteur qui a eu droit à son propre jeu vidéo, vous me direz sans hésiter « Michael Jackson« . Fan de jeux vidéo, l’idole de toute une génération apparaît en effet sur ordinateur dans un jeu inspiré de son film Moonwalker en 1989 (U.S. Gold), avant de sortir dans une version différente en arcade et sur les consoles de SEGA comme la Mega Drive en 1990.
Il faudra attendre la mort du chanteur pour voir apparaître en 2011 un jeu de danse lui rendant hommage : le Michael Jackson: The Experience d’Ubisoft sur Nintendo Wii.
Le King of Pop apparaîtra en guest dans d’autres jeux, comme on a pu le voir dans cet article. Et puisqu’on parle d’invité surprise, certains se rappelleront aussi du concert virtuel de David Bowie dans The Nomad Soul sur PC et Dreamcast, aussi responsable de la bande son du jeu.

Retrogaming musical

Mais à part Michael Jackson, quel autre chanteur ou groupe de musique peut se targuer d’avoir eu droit à son propre jeu ? Retour vers le passé !

Les jeux vidéo basés sur de vrais groupes de musique ou des chanteurs
Années 2000 / Années 90 / Années 80

Les années 2000 : karaoké en 3D

Les années 200 voient le retour des groupes et chanteurs, qui se cantonnent désormais aux jeux de chants/dances,véritables phénomènes de société et machines à cash. Singstar est la série qui en profitera le mieux avec les titres suivants :
- Singstar Abba (2008), sur PlayStation 2 et PS3
- Singstar Queen (2009), sur PlayStation 2 et PS3
- Singstar Take That (2009), sur PlayStation 2 et PS3, vraisemblablement uniquement au Royaume-Uni et compatible PlayStation Eye

Dans un autre style, la série Guitar Hero sortira également des opus déduis aux groupes musicaux, sans distinction aucune mais généralement des groupes de rock, guitare oblige. Ces titres proposent également les morceaux d’autres groupes – à hauteur de 40% environ – histoire de s’attirer le plus large public possible.
On trouve donc dans la playlist :
- Guitar Hero: Aerosmith (2008)
- Guitar Hero: Metallica (2009)
- Guitar Hero: Van Halen (2009)
- Guitar Hero: Red Hot Chili Peppers, annoncé mais jamais sorti.

Toujours dans les jeux de rythmes, le concurrent Rock Band aura également dédié certains de ses épisodes à un groupe en particulier, mais de façon beaucoup plus anecdotique :
- The Beatles: Rock Band (2009)
- Green Day: Rock Band (2010)

Britney Spears fait figure de pionnier en de début 2000, avec son jeu de rythmes éponyme Britney’s Dance Beat sorti en 2002 sur PS2 et Game Boy Advance. Il en restera pas vraiment dans les annales par contre…

Mais, on trouve aussi des chanteurs qui ont prêté leur nom à des jeux d’un toute autre style. Car oui : un nom d’artiste peut servir à vendre d’autres types de produits.
La preuve avec Melanie Brown, ancienne Spice Girls, qui se retrouve ainsi dans un jeu de…fitness : Get Fit with Mel B. Rançon de la gloire, le jeu lancé en 2010 se trouve dorénavant neuf à moins de 10 euros sur certaines machines :) .
On reste dans le muscle, avec 50 Cent et ses trois jeux d’action ; il y incarne le personnage de Carl « CJ » Johnson, mais c’est bien son visage retravaillé en 3D qui apparaît sur les jaquettes de jeu  :
- 50 Cent: Bulletproof (2005) sur PS2 et Xbox
- 50 Cent: Bulletproof G-Unit Edition (2005), sur PSP
- 50 Cent: Blood on the Sand (2009), sur PS3 et Xbox 360

Les années 90 : le CD-Rom pour promouvoir les artistes

Vous connaissez le groupe de heavy metal Mötley Crüe ? En 1992, EA leur développait un jeu de flipper, sobrement intitulé Crüe Ball. Pourquoi un flipper ? Peut-être parce que la bille est en métal ?! Ou alors parce que le groupe filait vraiment les boules ?
Va savoir…

Autre groupe à utiliser son image dans un jeu vidéo, Slayer: Pinball Rocks. Ce jeu a été réédité cette année sur iPhone en version HD, éclipsant le premier opus dont je ne trouve plus aucune information nulle part. On remarquera que ce nouveau jeu est édité par la maison de disque Sony Music.

Deux jeux de flipper, OK mais il faut remonter à l’âge d’or du CD-Rom pour trouver une flopée de titres réellement musicaux.
C’est la société Digital Pictures, experte incontestée des jeux vidéo à base de Full Motion Video, qui s’y colle et c’est le Mega-CD de SEGA qui subira les affres de leur gamme « Make my Video » avec les titres suivants :

- INXS: Make My Video (1992)
- Kris Kross: Make My Video (1992)
- Marky Mark and the Funky Bunch: Make My Video (1992)
- Make My Video: C+C Music Factory (1992)

Le principe est des plus simples : chaque jeu offre 3 morceaux du groupe concerné et le but est d’éditer des séquences pré-définies afin d’en faire un clip vidéo.
Avec un intérêt proche du zéro, ces titres ont été de véritables flops et sont considérés parmi les pires productions vidéo-ludiques de tous les temps.

Avec l’avènement du support CD, Peter Gabriel se mettra à cette technologie prometteuse en développant en 1993 Xplora1: Peter Gabriel’s Secret World sur PC/Mac et Philips CD-i. Il s’agissait plutôt d’un outil de promotion de son nouvel album « Us » proposant des mini-jeux et des vidéo interactives.
Prince lui même se servira du support avec un objectif identique, avec Prince Interactive. A noter que la boîte de jeux contenait un tatouage gratuit !
Trop la classe !

Allez, on revient dans le jeu vidéo avec Midway – à cette époque encore prolifique en arcade – qui conserve l’idée d’inclure un groupe musical dans un jeu vidéo et lance en 1994 Revolution X. Ce rail shooter met en scène le groupe de rock Aerosmith.
Dans une réalité alternative en 1996, une force armée dirigée par la sinistre Maîtresse Helga prend le contrôle du monde et  déclare la guerre envers les jeunes (!) et a banni la musique, la télévision et les jeux vidéos. Alors qu’ils font une tournée à Los Angeles au Club X, le groupe Aerosmith est capturé !
En 1995, le jeu est porté par Acclaim sur Mega Drive, Super Nintendo, Sega Saturn, PC et PlayStation.
Midway pensa même à un moment faire un remake du jeu, cette fois avec le groupe Public Enemy, jamais sorti.

Electronic Arts propose en 1998 un jeu intitué Queen: The eYe. Là-aussi, on ne contrôle pas le célèbre groupe mais Dubroc, un agent secret travaillant pour l’entité contrôlant le monde et voulant nuire à la créativité (!), the eYe. Ce dernier découvre une base de données contenant les chansons de Queen et doit lutter pour sa survie après avoir été prisonnier d’un concept de télé-réalité mortel !

Spice World, le jeu vidéo sur PlayStation, s’inspire très largement du film du même nom sorti en 1998 et mettant en scène les célèbre Spice Girls. Jeu musical, il offre les meilleures chansons du groupe. Si tu possédais une Sega Saturn à l’époque, tu as du pleurer…de joie car il s’agissait d’une exclu sur la console de Sony.

En 1999, Iron Maiden: Ed Hunter se met également au rail shooter, avec un jeu développé par le groupe sur PC, à la façon d’un Virtua Cop ou d’un Time Crisis. Il se joue sur 8 niveaux et passe des rues de Londres aux pyramides égyptiennes !

Les années 80 : la musique en bit

Malgré les limitations des machines de l’époque, les marketeux auront vite compris l’impact de groupes de rock sur les ventes. Data Age développe ainsi dès 1982 le jeu Journey Escape sur Atari 2600. Le joueur contrôle le groupe Journey et doit leur faire éviter des obstacles : groupies, barrières, promoteurs véreux (!) dans un jeu à scrolling vertical.

Journey étant LE groupe de rock à la mode, Bally Midway s’empare du phénomène et développe l’année suivante pour l’arcade Journey, le premier jeu vidéo à intégrer des images digitalisées, bien avant le Mortal Kombat du même éditeur. Le visage en N&B des membres du groupe est par contre posé sur un corps dessiné façon cartoon. Cette technologie novatrice avait été développée par Ralph Baer, géniteur de la première console de jeux vidéo en 1972.
Le jeu proposait des mini-jeux basés sur chacun des membres du groupe. On notera également que la borne d’arcade contenait une cassette audio pour jouer les titres originaux de Journey.
Notons qu’un jeu Journey est prévu en 2012 sur le PlayStation Network mais qu’il n’a rien à voir avec le jeu de 1983.

Le groupe Frankie Goes to Hollywood a eu droit à son jeu vidéo éponyme en 1985 grâce à Ocean Software. Une aventure conceptuelle pour Amstrad CPC, Commodore64 et ZX Spectrum dans laquelle vous devez reconstruire un être humain et atteindre le Dôme du Plaisir…

***

Cet article n’est probablement pas complet mais je suis sûr qu’il vous aura fait découvrir quelques jeux retro dont vous ne soupçonniez même pas l’existence. Nombre d’informations ont été prises du site  http://rateyourmusic.com. Vous pouvez également avoir un apercu vidéo de la plupart des jeux cités ici sur « Games based on Musicians ».

N’hésitez pas à indiquer en commentaire des titres qui auraient été malencontreusement oubliés.

Retrogaming#7 – Quelle est la première console de jeux vidéo à disposer d’un écran tactile ?

Vous pensiez tout savoir sur les consoles de jeux vidéo ? Cet article risque de vous démontrer que non ! On a tendance à croire que les avancées technologiques les plus frappantes sont récentes. Vous allez vous rendre compte que cela n’est pas toujours le cas…

Ce sont les PDA qui ont véritablement lancé les jeux vidéo tactiles, avec des jeux dès la fin des années 90. Mais il ne s’agit pas là à proprement parler de consoles de jeux, même si Tapwave sortira en 2002 la Zodiac, un PDA optimisé pour le jeu vidéo, avec des boutons et un joystick.
Bien avant cela, on comptera une véritable console portable à écran tactile, qui inclura d’ailleurs quelques-unes des fonctionnalités des assistants personnels électroniques.

La première console de jeux vidéo à écran tactile

Comme vous pouvez vous en douter, la toute première console portable à écran tactile n’est pas la Nintendo DS, sortie 7 ans plus tard avant cette machine fabriquée par Tiger Electronics (1997). L’écran monochrome de la Game.com, puis de la Game.com Pocket Pro présentait le premier écran tactile pour une console de jeux, surfant sur la vague des populaires PDA à la fin des années 90.

Comme de nombreux précurseurs, la Game.com sera un échec retentissant malgré les efforts mis en oeuvre par son fabricant :
- acquisition de licences fortes comme Duke Nukem 3D, des jeux SEGA (Sonic, Fighters Megamix…), Capcom (Resident EVil) et Midway (Mortal Kombat Trilogy)
- modem Internet…qui permettait juste d’uploader ses scores et de consulter ses e-mails et surfer en mode texte

L’écran utilisé par la Game.com était plus qu’exécrable, créant un effet de de fantômes lorsque les sprites étaient en mouvement. Il était peu réactif et pas rétro-éclairé. A noter que la première version version de la console disposait de deux ports cartouches ; un jeu de solitaire était même intégré.
En 2000, l’aventure s’achève pour cette méconnue console portable. 19 jeux seulement furent publiés sur les 3 ans de commercialisation !

La Nintendo 3DS démocratisera l’écran tactile dans les consoles de jeux vidéo en 2005.

Photos : Wikipedia

Quelle est la première console de jeux vidéo à

Tout savoir sur le prochain Mortal Kombat

Midway a été racheté par Warner Bros cette année. Ce sont donc sous la bannière de WB Games que sortira le prochain Mortal Kombat, après un Mortal Kombat vs DC Universe qui avait reçu d’assez bonnes critiques. Remarquez que DC Comics fait partie du groupe Time Warner…

NetherRealm Studios s’occupe de développer cet épisode 9 qui s’intitule tout simplement Mortal Kombat. Car c’est un véritable retour aux sources – à la sauce next gen cependant – qu’opère la franchise avec un épisode « le plus brutal jamais conçu« . Les fatalités sont en effet de retour !

Le scénario de Mortal Kombat

Après des siècles d’affrontement, l’Empereur Shao Kahn semble avoir triomphé de Raiden et de ses alliés. À l’aube de l’anéantissement, Raiden sait qu’il lui reste une dernière chance de sauver le Royaume de la Terre. Pour contrer la victoire de l’Empereur, il doit frapper le point faible de Shao Kahn : son passé.

Caractéristiques du nouveau Mortal Kombat

Une présentation adulte
Les fatalités sont de retour sous leur forme originale et ultra‐violente. Avec Mortal
Kombat, les fans ont enfin le jeu qu’ils réclamaient depuis longtemps. Le moteur de jeu, le plus sophistiqué de l’histoire de MK, permet en outre des graphismes avec un niveau de détail encore jamais vu.

Un gameplay revisité
Avec un retour à un gameplay en 2D classique, une présentation adulte et un mode tag team à 4 joueurs, Mortal Kombat propose un nouveau système de combat accessible, mais offrant  néanmoins la profondeur de jeu attendu par les amateurs du genre.

Mode Histoire
Mortal Kombat offer aux joueurs le mode histoire le plus abouti de tous les jeux combats. Le joueur
se verra transporté au tournoi initial Mortal Kombat où il devra tenter de modifier les événements du passé afin de sauver le futur.

Graphiques & technologie
Les personnages, lieux et ‘fatalities’ n’ont jamais été présentés avec autant de détails gores que dans ce nouvel opus de Mortal Kombat. Des organes internes aux giclées de sang ultra réalistes, le Kombat
n’a jamais semblé aussi bon !

Nouveau Modes de Jeu
En complément d’un mode online, Mortal Kombat introduit également un mode co‐op arcade et bien d’autres modes de jeu qui seront annoncés dans les mois à venir.

mortal kombat vs dc universe

Le nouveau Mortal Kombat en vidéo

Annoncé hier, Mortal Kombat 9 se présente déjà dans une vidéo bien sanglante. La licence a été reprise par Warner Bros après le rachat de Midway et un Mortal Kombat vs DC Universe qui a bien fonctionné côté vente semble t-il.
On devrait en apprendre plus lors de l’E3. En attendant, voici la vidéo en question :

mortal kombat vs dc universe

All Points Bulletin : comme une impression de déjà vu

All Points Bulletin - ou APB pour faire plus court – est la prochaine production EA Games, un jeu en ligne massivement multijoueur sur Xbox 360 et PC prévu au printemps, par le créateur de GTA (l’original) et de Crackdown.
Mais attends : APB…APB : mais oui ! Retour au début des années 90 où, je ne sais comment, un catalogue Atari Lynx me tombe dans les mains avec le visuel ci-dessous :

APB est un jeu Atari Games (arcade donc) et, si la jaquette Lynx a du bien faire rigoler des joueurs de l’époque, le jeu proposait une vue de dessus. L’objectif était, à bord de sa voiture de patrouille, d’appréhender les malfrats sur la route au cours de course poursuite, sûrement effrénées pour l’époque. Un sorte de Gran Theft Auto avant l’heure dirons nous.
Le jeu a été adapté sur les ordinateurs de l’époque (Amiga, CPC, ZX Spectrum….) et est ressorti en 2004 sur Gamecube, PS2 et Xbox sur la compilation Midway Arcade Treasures 2.

Mais v’là que APB refait surface chez Realtime Worlds pour EA, en poussant le GTA-like plus loin avec l’intégration d’éléments MMO, et en orientant son personnage vers deux directions opposées : le Bien ou le MAL.

All Points Bulletin :un jeu à suivre de près.

Tradewest officialisé

C’est aujord’hui que les filiales anglaises et françaises de Midway Games Europe deviennent officiellemnt Tradewest, comme on l’avait annoncé hier. Le communiqué reçu ce jour nous donne plus de précisions sur ce changement et nous dévoile le logo de la nouvelle société.

Martin Spiess a donc acquis Midway Games Ltd et Midway Games SAS suite à une procédure de rachat par MBO (management buy-out). Il était précédemment en charge de la structure européenne d’édition et de distribution de Midway Games en qualité d’Executive Vice President – International de 2005 à nos jours.
Egalement détenteur des droits d’utilisation de la marque Tradewest – Warner Bros étant propriétaire désormais de Midway – les bureaux adoptent aujourd’hui le nom de cet ancien éditeur américain dont l’activité s’est étalée entre 1986 et 1994.

Tradewest : un peu d’histoire

C’est en 1994 que WMS Industries, propriétaire à l’époque des marques Midway et Williams (ah les flippers !), s’est porté acquéreur des activités commerciales de Tradewest créée 8 ans auparavant. La société texane a débuté son activité dans l’arcade, en éditant des jeux SNK comme Ikari Warriors ou Alpha Mission. Suite à son rachat par WMS, la marque Tradewest disparaît au profit de Williams Entertainment. Et alors que WMS se désengage du jeu vidéo, elle cède sa branche à son ancienne filiale Midway.

Bienvenue donc à Tradewest Games !

Tradewest Games


Midway Europe s’affranchit et change de nom

Si Midway Games est passé sous le giron de Warner Bros, en cédant au passage Midway San Diego (TNA Impact!) à THQ, les principales filiales européennes voleront de leurs propres ailes selon MCV.
Plus saines que leur maison mère (elles ont représenté près de 40% des revenus de Midway), Midway Deutschland a été reprise par son General Manager et son Directeur Financier tandis que les bureaux UK et France sont désormais la propriété de leur ancien Vice Président Europe, Martin Spiess.

On comprend mieux du coup les récents accords de distribution entre Midway France et RTL Games (encore des Allemands, tiens…) et JoWood (une société autrichienne mais c’est la même langue), alors que traditionnellement, Midway faisait plutôt de l’édition.

Reste à savoir si les anciennes filiales vont conserver leur nom et si elles vont être capables de se constituer un catalogue suffisemment convainquant. En fait, MCV ajoute aujourd’hui que Midway Games Europe devient… Tradewest Games, une ancienne marque de Williams/Midway (!) éteinte dans les années 90.

Je m’attend donc à un communiqué de presse sous peu de mes contacts chez Midway France, en espérant ne pas avoir de mauvauise surprise, comme cela est souvent le cas dans les reprises d’entreprise.

Petite séance rétrogaming : Tradewest a édité aux USA et en Europe des titres comme Battletoads Double Dragon, RC Pro Am II (j’avais le premier, développé par Rare, et j’apprends seulement maintenant qu’il y avait une suite sur NES ?!?), Super Off Road ainsi que d’autres titres plus ou moins réussis ou connus comme Pro Quarterback, Troy Aikman NFL Football, etc.

Midway


L’Esprit du Loup envahit la Wii et le PC

L’actualité de Midway France est toujours aussi riche en ce moment. Ils annocent en effet L’Esprit du Loup le 20 novembre 2009 sur Nintendo Wii et PC, d’après les aventures nordiques de Nicolas Vanier. Développé par Strass Games, le jeu propose une initiation à la protection de l’environnement. Bonne initiative !

L’Esprit du Loup se présente sous la forme d’un mini-jeu et d’un quizz, avec 2500 questions réparties en 4 thèmes inspirés des voyages de l’explorateur Nicolas Vanier : Cap sur le Grand Nord, Survis dans le Grand Nord, Défends ta planète, Ecolo fun.

LEsprit du Loup (Midway)

L'Esprit du Loup (Midway)

Ce jeu s’adresse clairement au grand public (ie. mamy, ses petits-enfants, les parents…). Créez votre profil, choisissez votre personnage, répondez aux questions, construisez un igloo, pêchez du poisson, descendez un torrent en kayak… voilà ce à quoi vous attendre. Jouable jusqu’à 4, le soft a le mérite de faire comprendre et aimer sa planète à défaut d’attirer l’attention des gamers.


Beach Fun Summer Challenge pour prolonger l’été

Midway distribuera le 28 août prochain un nouveau titre RTL Games : Beach Fun Summer Challenge, exclusivement sur Nintendo Wii.

Seul ou jusqu’à 4 joueurs, faites des parties de tennis de plage, jouez au frisbee avec des cages installées entre deux cocotiers, pratiquez du ski-nautique en slalomant sur des vagues azurs et d’autres activités réjouissantes qui vous sont proposées sous le soleil!

Un milieu somptueux, des couleurs fraiches et des personnages soigneusement animés constituent cette atmosphère propre à Beach Fun. Ce décor paradisiaque est accompagné d’une musique tropicale qui va vous replonger en vacances au bord de la mer.

Les commandes intuitives permettent une prise en main rapide, chaque discipline à son propre gameplay. Tenez naturellement votre Wiimote comme une véritable raquette pour jouer au tennis de plage tout en alternant coups droit et revers et inclinez la pour mettre des effets lorsque vous jouez au frisbee.

Des activités estivales et amusantes, des graphismes magnifiques, des commandes faciles : ce jeu est accessible à tous. Beach Fun vous assure des parties endiablées entre amis ou en famille dans une ambiance des îles!

Source : Midway

RTL Games

News en vrac pour long week end

Le Blog.Jeux.Video.Free profite du week-end prolongé du 14 juillet pour ne rien faire…ou presque. On va quand même relayé les quelques news de ces jours-ci :-) .

Midway, racheté par Warner Bros et dont le nom va disparaître semble t-il (dommage), annonçait la sortie du puzzle game World of Goo sur PC et Mac le 4 septembre 2009. Le jeu de 2D Boy a reçu un accueil plus que chaleureux, notament un prix d’innovation graphique et d’excellence technique à l’Independent Game Festival 2008. On parlait Yoga également, avec le jeu éponyme présenté par le top-model Anja Rubik (‘s Cube). Anja figurera non seulement sur la couverture du jeu vidéo mais accompagnera aussi les joueurs durant des nombreux exercices de relaxation du jeu afin de les motiver.

EA annonçait le développement de Command & Conquer 4. Le nouveau jeu bénéficiera d’une multitude d’innovations tout en conservant les mécanismes qui ont fait le succès de la série auprès des fans. Sortie prévue en 2010. On en reparlera d’ici là.

SEGA de son côté dévoilait la date de sortie de son prochain Mario & Sonic aux Jeux Olympiques d’Hiver : le 16 octobre 2009.

Chez Micromania enfin, les Micromania Games 2009 sont de retour, avec une présentation 2 semaines avant sa sortie de Wii Sports Resort, du 24 juillet au 31 août. Au programme : 12 sports comme le tir à l’arc, le jet-ski, le basket-ball, le wakeboard, le tennis de table, le frisbee…