Tag: namco

Des tongs Pac-Man cet été avec Havaianas

Surfant sur la mode du retrogaming, la marque brésilienne Havaianas présentait dernièrement deux nouveaux modèles de savates tongs inspirés d’un des plus célèbres jeux vidéo : Pac-Man.
tongs Havaianas Pac-Man bleu marine


Disponibles au prix de 25,90 euros, en bleu marine et en noir avec chacun un visuel unique, ces tongs siéront particulièrement bien aux geeks et geekettes.
Havaianas tongs Pac-Man noir

Parallèlement et pour communiquer sur ces produits, une application Facebook a été développée pour chasser du fantôme et gagner une paire de ces Havaianas Pac-Man en faisant exploser les high-scores.

Premiers pas sur Defiance (Xbox 360)

Le jeu de Trion Worlds, en collaboration avec la chaîne de science-fiction SyFy, a soulevé bien de la méfiance lors de son annonce en début d’année 2012. Defiance se veut en effet un projet transmedia liant la série TV (qui démarre en France le 16 avril 2013 à 22h15) au jeu vidéo sorti dès le 2 mars 2013.
Si ce point va être difficilement apprécié avec ce test, qu’en est-il de ce TPS jouable exclusivement en ligne ?

Defiance (Xbox 360)

De la Defiance à la méfiance ?

Si votre abonnement Gold s’est terminé récemment, il va falloir repasser à la caisse car Defiance ne se joue qu’en ligne ! Cela n’est pas forcément mis en avant sur les fiches produits de votre boutique préférée, alors il est bon de le savoir.
Attendez-vous à de longues minutes de téléchargement lors du premier lancement du jeu : près de 6 Go vont être installés, en plusieurs phases. Pour ma part, ça aura mis 38 minutes ! Mieux vaut ne pas être pressé…

Defiance en histoire
Trion Worlds déclare que Defiance, le jeu vidéo, est étroitement lié à la série TV. Les événements de chacun influeront sur ceux de l’autre. Chaque épisode de la série sera porteur de son lot de révélations impactant directement ceux du jeu vidéo. De même, certains protagonistes de la série quitteront ponctuellement la ville pour proposer leur aide, mais aussi leurs missions, aux joueurs. Ces derniers, en fonction de leurs exploits, pourront voir leur nom et leur personnage intégrés à la narration de la série. D’autres choses sont évoquées mais n’ont pas encore été dévoilées.

On notera toutefois que le scénario du jeu est différent de celui de la série qui prévoit déjà 11 épisodes : bien que se déroulant dans le même univers, l’histoire se déroule à San Francisco pour l’un et Saint-Louis pour l’autre, rebaptisée Defiance dans la série. On ne contrôle pas les personnages de la série donc, même s’ils sont bien sûrs présents, et ce dès le début du jeu, au travers de missions épisodiques cinématisées.

Les Votants, une race d’extra-terrestres et non de parfaits citoyens, négocient durant plusieurs années avec les Terriens leur arrivée sur la planète, leur monde ayant été détruit. D’abord dans le secret, leur existence est dévoilée et une guerre de plusieurs années débutera entre les deux factions. 30 ans plus tard, le monde a changé : humains et alients co-existent, bon an mal an.

Defiance, le jeu, démarre avec le crash du stratonef Liberté et la disparition de Karl Von Bach, votre boss, un personnage des plus importants qu’il nous faudra retrouver.
Le jeu propose de suivre une mission principale, des missions épisodiques, des missions parallèles, des courses, des carnages, des épreuves de tir, des retombées d’arches, des guerres de l’ombre… ce qui devrait vous occuper de longues heures sur la carte en monde ouvert que vous pourrez parcourir à pied mais aussi en véhicule, principalement des quads.
defiance jeu vidéo Syfy

Defiance : un jeu EGO-centric

Defiance est un jeu d’action à la troisième personne façon MMO. On débute donc le jeu par une phase de création de son personnage, pas bien poussé : même Saints Row 2 proposait plus d’options !
On peut choisir parmi 4 Genres, Terrien ou Irathien, mâle ou femelle.
4 Origines sont aussi proposées : vétéran, survivant, paria ou mécanicien ; seules les armes de base apportant une réelle différence.
Enfin, 3 Archétypes permettent de choisir la forme du visage.
Et si jamais cette étape de personnalisation vous indiffère, il est possible de faire un choix aléatoire. Autrement, il faudra encore choisir la Morphologie de son perso parmi 7 choix, de même que le Nez, la Bouche, la Couleur de peau et enfin vous déciderez du Nom de votre personnage.

Le jeu propose des cinématiques qui vous mettront dans l’ambiance de la série à paraître. Bien vite, notre EGO nous forme à l’utilisation des armes : on peut en porter 2 sur soi tout en gardant un stock limité d’autres armes, via la touche Start. Une arme de jet (grenade) est aussi possible, de même que différents types de boucliers. Les munitions ne sont pas illimitées contrairement à votre barre de vie qui se régénère seule ; possibilité de revenir à la vie une fois et de se faire extraire de la mission plusieurs fois par la suite, tout en conservant ses actions réalisées. Ce qui n’est pas mal du tout car le jeu n’est pas si facile je trouve.
On peut aussi s’équiper d’un véhicule et de pouvoirs, qu’on récupère ou achète durant le jeu et qu’on peut switcher là-aussi selon les missions. Enfin, il y a aussi une monnaie locale : les scrips, mais là il faudra les acheter avec des vrais sous.
Defiance jeu vidéo

Defiance : le TPS MMO
Defiance propose des points d’expérience pour faire évoluer le personnage, ses armes et véhicules. Tout cela via la puce EnviroGardienOnline (EGO) dont est équipée votre personnage. On trouve régulièrement des caisses pour se recharger en munitions et des points ou acheter et vendre objets/armes/véhicules.

Defiance = défaillance ?
Après quelques heures de jeu, Defiance s’avère un jeu convenable malgré ses bugs et ne réinvente pas la poudre à canon : on ère parfois sur la carte sans savoir trop où aller malgré les différents icônes, on rencontre d’autres joueurs partis dans leurs propres aventures et qui peuvent vous prêter main forte, on fait évoluer son perso en buttant du messoran, mutant EMC, de l’écorcheur, on part pour des missions de recherche, sauvetage ou destruction, etc.
Je n’ai pas encore tout testé : il est possible par exemple de démanteler des pièces d’équipement pour en obtenir des ressources d’arches ou encore d’acheter des mods pour ses armes.
Defiance (Trion Worlds)
Graphiquement, on est dans du déjà-vu et les cinématiques restent sympathiques. La version française se laisse écouter et il sera intéressant de voir s’il s’agit des voix des doubleurs de la série.
On pourra cependant déjà reprocher qu’une connexion internet est nécessaire. Depuis que je joue, il y a beaucoup de latence, entre le moment ou j’appelle l’inventaire ou la carte du jeu. Parfois certains éléments du décor prennent du temps à s’afficher et on peut se retrouver bloquer entre des tirs ennemis et un barrage qu’ils ont monté.
D’autres ont tout simplement des problèmes de connexion aux serveurs ; pour ma part, ça m’est arrivé 2 fois en 2 heures de jeu à la suite (vive la sauvegarde !).
Comme on est en ligne, impossible aussi d’avoir une vraie pause : en pleine action et sans munitions, il va falloir s’éloigner des champs de tir pour sélectionner d’autres armes.
Toutes les fonctionnalités ne sont pas non plus expliquées (titre, atouts…), ce qui est embêtant quand on sait qu’il faut faire évoluer son héros pour gagner. Et je n’avais pas tilté : il est possible de switcher entre 2 types de profils de jouer, ces derniers permettant d’utiliser des armes différentes ainsi que des pouvoirs, ce qui est particulièrement utile en combat !
Defiance (SyFy)

Defiance : les aventuriers de l’arche à retrouver
Le plus intéressant avec Defiance est plutôt de voir comment sera mis en avant l’aspect transmedia qui avait été annoncé. Diffusée uniquement sur SyFy et CanalSat, peu de joueurs à mon avis pourront faire le parallèle avec la série TV.
Les problèmes techniques semblent récurrents à certaines heures de la journée et quelques bugs, comme la disparition de votre arme parfois quand vous tenez en joue ou les sauvegardes parfois aléatoires (niveau de Teach pour ma part, et ça m’agace !), Defiance reste agréable à jouer avec ses missions variées et son scénario qui se laisse suivre. Il comporte également son lot d’actions à réaliser inhérents aux jeux de type monde ouvert (trouver les 14 ponts du coin, écraser X ennemis avec son véhicule, nager X mètres, etc.)Mais pourquoi diable il n’est pas possible de jouer à Defianceoff-line ?!?

Defiance

GRID 2 avant le départ

Près de cinq années après un premier volet ma foi bien foutu, GRID 2 se prépare à sortir en mai sur PS3, PC et Xbox 360. Toujours sous la houlette de Codemasters Racing, le jeu nous proposera entre autres des véhicules mythiques couvrant quatre décennies d’histoire automobile, de nouveaux lieux comme Paris, Abu Dhabi, Barcelone, Chicago ou encore le Red Bull Ring en Autriche, et enfin RaceNet qui permet de participer à des défis communautaires, de suivre votre avancée dans le jeu et de relever les défis que vous lancent vos amis et concurrents.
GRID 2 (Codemasters)

Dernièrement, Namco Bandai, éditeur du jeu en Europe, dévoilait une vidéo mettant en avant la compétition fictive américaine World Series Racing – et le scénario du jeu du coup. Cette dernière regroupe différentes disciplines : la course sur route, sur piste et de rue. Comme dans Race Driver: GRiD, le joueur devrait être en mesure de créer sa propre écurie, voire de recruter un pilote pour sa team.
GRID 2 (Codemasters)

Fidèle à ses dernières productions, Codemasters a intégré un système d’XP permettant de débloquer des évènements, de nouveaux sponsors et de nouvelles caisses. Les cinématiques du jeu devraient être présentés à la façon d’une émission TV semblent suggérer le partenariat avec la chaîne ESPN. Hé oui : une fois de plus Codemasters propose un jeu « à l’américaine ».

En début de semaine, Namco Bandai fournissait les détails du programme de précommande et de l’édition spéciale de GRID 2. Tout d’abord le pack Head Start de l’édition limitée de GRID 2 contiendra :
- des remises sur les améliorations de véhicules
- la Mercedes-Benz SLR McLaren 722 GT

En précommande, les magasins suivants vous offriront :
- Amazon : le pack Indycar Racing comprenant les emblématiques Indianapolis Oval et Indycar ! Recevez la Dallara IndyCar et les livrées IndyCar Pace, que vous pourrez utiliser en solo, en multijoueur ainsi que dans une épreuve en ligne exclusive. À cela s’ajoute une extension du jeu avec deux nouveaux tracés sur le circuit Indianapolis Motor Speedway Oval.

- Micromania et Auchan : le pack McLaren Racing comprenant le circuit de Brands Hatch complet plus la McLaren GT3. Contient une voiture exclusive : la McLaren MP4-12C GT3 Special Edition, que vous pourrez conduire en solo, en multijoueur et dans une épreuve en ligne spéciale. À cela s’ajoute une extension du jeu avec deux nouveaux tracés sur le circuit de Brands Hatch. Micromania proposera en plus de ce DLC un tour de cou GRID 2.

- FNAC : le pack GTR RACING comprenant le circuit Yas Marina de jour et la NISSAN GT-R. Recevez une voiture exclusive, la Nissan GT-R SpecV en version routière, que vous pourrez piloter en solo, en multijoueur ainsi que dans une épreuve en ligne spéciale. Vous aurez aussi accès aux cinq tracés du circuit Yas Marina de jour.

- Jeux Vidéo and co proposera un porte-clés GRID 2 pour toute réservation du jeu.

Ne reste plus qu’à espérer que ce GRID 2 ne soit pas un DiRT 2 bis, trop super show à mon goût.

race driver: grid

Préparez-vous à (re)mourir avec Dark Souls: Prepare to Die Edition

Disponible depuis hier sur PC et le 26 octobre sur consoles, Dark Souls: Prepare to Die Edition propose un nouveau chapitre à ce jeu incroyablement difficile (voir le test PS3). Envoyé dans le passé, le joueur découvre une nouvelle époque : celle du Chevalier Artorias dans le monde de Lordran.

Nouveaux boss à affronter, nouvelles régions à visiter ainsi que d’autres nouveautés côtés armes/armures et types d’ennemis. Mieux encore : l’édition Day One propose un collector sympathique pour celles et ceux qui aiment mourir continuellement dans les jeux vidéo :
- boite collector
- DVD bonus Making of
- CD de la bande originale
- 5 cartes postales exclusives
- artbook
- poster

Dark Souls – Prepare to Die Edition permet l’affrontement 1 joueur contre 1 joueur, 2j contre 2j et Battle Royale à 4 joueurs.

Cette version exclusive temporairement au PC est aussi le premier titre Namco Bandai Games Europe à intégrer un enregistrement de jeu. Outre le contrôle de votre copie du jeu, ce système permettra de récupérer des points de fidélité en s’inscrivant sur www.namcobandaigames.eu/register, points qui seront ensuite échangeables contre des contenus téléchargeables ou des objets rares et exclusifs dans le VIP Corner (www.uk.namcobandaigames.eu/vipcorner).

Dark Souls

Happy 40th Anniversary @Atari

C’est le 27 juin 1972 que Nolan Bushnell et Ted Dabney fondent la société Atari. Tout débute en arcade avec Pong, un jeu simple et facile à prendre en main créé par Al Alcorn, adapté par la suite en version connectable à un téléviseur. Le jeu vidéo entre en masse dans les foyers grâce à ces machines…et les clones du jeu également, fabriqués par une multitude de constructeurs qui se lancent massivement sur ce nouveau marché.  On notera que Nintendo et SEGA feront leurs premiers pas dans le jeu vidéo en développant des clones de Pong, respectivement Color TV Game 6 (1977) et Pong-Tron (1973).
Des liens très forts seront tissés avec Namco, qui rachètera tout à tour Atari Japan (1974), la division arcade Atari Games (1985) puis le réseau de distribution d’Atari-Infogrames hors USA (2009).

image atari pong

Fort de ce succès, d’autres variantes de Pong seront réalisés par Atari jusqu’au développement de leur première console de salon : l’Atari VCS (1977) ou Atari 2600 comme elle sera renommée à partir de 1982. Il s’agit toujours de la console de jeux vidéo à la plus longue longévité : la production de l’Atari 2600 cessera en 1992 !
Cette machine a créé une véritable révolution, parmi lesquels :
- le joystick
- le joystick sans fil (ondes radio)
- l’un des 1er services de jeux vidéo en streaming
- le contrôle de jeu « par la pensée » via le bandeau MindLink
- une planche de contrôle façon Wii Balance Board : le JoyBoard
- involontairement, Atari a créé les premiers éditeurs tiers, dont Activision, actuel numéro 1

Devenu un véritable géant en s’accaparant la quasi-totalité du marché, l’entreprise est revendue à Warner Bros ; elle représentera jusqu’à 1/3 de son chiffre d’affaires. Elle devient une véritable entreprise high-tech et se diversifie :
- vidéotéléphonie avec Ataritel
- intéraction homme-machine et réalité virtuelle avec les laboratoires de  l’Atari Research
- parc d’attraction avec Atari Adventure Centers
- machines médicales avec l’Atari Bionics System et le Vidcom I
- fabrication de flippers en Europe et de jukebox

flyer Flipper Atari HerculesCôté jeux vidéo, de nombreux projets resteront à l’étape de prototypes comme l’Atari Cosmos avec son affichage holographique. Les Atari 5200, 7300 et Lynx (première console 16-bit, première console à écran en couleur, première console en réseau à 8 joueurs, première console à capacité 3D, ambidextre)

Le krach de 1983 aura raison du secteur du jeu vidéo. L’arrivée de Nintendo en 1985, qui avait proposé à Atari de distribuer la Famicom sous son propre nom, signera la fin d’Atari sur le marché des consoles. Atari ratera également la distribution de la Megadrive aux USA mais rencontrera à nouveau du succès avec ses ordinateurs personnels, jusqu’à l’arrivée des PC.

Si Atari aura généré 415 millions de dollars en 1978, les pertes s’élèvent à 536 millions en 1984. Warner Bros vend Atari Corp au fondateur de Commodore et conserve avec Namco une part dans la division arcade Atari Games.

La Jaguar sera l’ultime console du constructeur américain, avec l’échec qu’on lui connait malgré les promesses du Jaguar CD et du kit de réalité virtuelle avec le leader Virtuality. En 1996, Atari disparaît, se faisant absorber par Hasbro, puis un constructeur informatique obscur avant d’intégrer le groupe Infogrames, actuel détenteur des licences Atari.

Depuis quelques années, Atari se concentre sur les jeux retrogaming pour iPhone et les jeux online gratuits. Toujours coté en bourse, l’entreprise n’a plus rien à voir avec celle des origines, malgré un retour au conseil d’administration de Bushnell, jeté de son entreprise 30 ans plus tôt.

Pour fêter ses 40 ans, quelques rares opérations marketing ont été prévues par la firme comme un concours de développement Pong sur iOS et Android, des jeux Atari sur des paquets de céréales aux Etats-Unis et…je crois que c’est à peu près tout !
Pas de nouvelles consoles dédiées au retrogaming comme on pu l’être les Atari Flashback, pas de compilation spéciale 40 ans (on en a eu droit à toutes les sauces depuis une quinzaine d’années déjà, mais quand même !). Tout juste, Atari indiquait hier les finalistes du Pong Indie Developer Challenge, des offres spéciales et des concours  sur son site web.

Atari, la fin de tout un pan de l’Histoire des jeux vidéo.

 

Snoop Dogg s’invite en bonus dans Tekken Tag Tournament 2

Bien décidé à renouveler le succès de sa licence de combat, Namco annonce Snoop Dogg dans Tekken Tag Tournament 2 ! C’est via une vidéo diffusée à l’occasion de l’E3 2012 que le Snoop Dog Stage a été dévoilé.

Le rappeur producteur y propose une chanson originale intitulée Knocc ‘em down en plus de faire une apparition spéciale dans le jeu dans sa propre arène de combat. Il semble qu’il ne s’agisse que d’un bonus de pré-commande, probablement disponible par la suite à la vente en DLC pour les retardataires ?


Tekken Tag Tournament 2 sort le 14 septembre 2012

Get ready for the next battle!

Pas de nouvelles sorties PSP (UMD) en 2012 ?

La PSP n’est pas encore morte ! Dernièrement, Namco Bandai teasait sur le Web son jeu Hunter X Hunter prévu en automne 2012 sur cette console uniquement. Les ventes de PSP sont toujours au beau fixe au Japon pendant que chez nous, on ne voit quasiment plus que des rééditions à 10 euros dans la gamme « PSP Essentials ».

Avec une base installée de plus de 70 millions de PlayStation Portable, on constate que certains éditeurs continuent de développer de nouveaux jeux, voire de sortir des versions anglaises de jeux japonais jamais sortis chez nous, principalement des RPG comme Fate-Extra, édité par Ghostlight Games et prévu même le 16 avril en France.

En France d’ailleurs, on avait DHM Interactive qui s’était lancée sur ce marché restreint des jeux très typés japonais. Malheureusement, le succès n’a pas été au rendez-vous malgré un catalogue varié. LA société a du cesser ses activités en 2010.

Aux USA, des éditeurs ont annoncé leurs prochains titres. Gungnir (juin 2012) et Growlanser: Wayfarer of Time (juillet 2012) sont par exemple en pré-commande chez Atlus. Square Enix devrait sortir son Final Fantasy Type-0 en Europe, quand Capcom proposerait son Monster Hunter Portable 3rd.

Mais force est de constater que les sorties en UMD se font de plus en plus rares, les éditeurs préférant proposer leurs jeux en téléchargement pour des raisons de coûts.

Impliquer les fans semblent être pourtant une façon de réduire ces coûts justement. A l’exemple de Gaijinworkds et MonkeyPaw Games qui usent du crowdfunding four financer la localisation et la fabrication des UMD du jeu Class of Heroes II.

Mais les Mayas avaient raison : 2012 est l’année du grand changement… et de la fin de la PSP en Europe !
A moins que…

DiRT Showdown fait son show

Boost For The Win, c’est le nom de la nouvelle vidéo de gameplay de DiRT Showdown visible sur le site officiel…m’enfin, je l’ai trouvée plutôt sur la chaîne Youtube du jeu (voir plus bas).

Le jeu de destruction de Codemasters – qui vous fera immanquablement penser à feu Destruction Derby – rassemble buggys, berlines, muscle cars et autres bolides dans un jeu de combat automobile spectaculaire. Tremplins, goulots d’étranglement, murs de pneus, tonneaux et autres obstacles viendront pimenter vos courses.

Plus de 50 challenges différents répartis en quatre championnats sont proposés, de jour comme de nuit et par tous les temps.
Parmi les épreuves, on trouvera le mode Domination, consistant à établir le meilleur temps par tronçon d’un circuit ; Eliminator, dans lequel le joueur en dernière position à chaque fin de chrono est éliminé ; ou encore Race Off, une course impitoyable où tous les moyens sont bons pour franchir la ligne d’arrivée en premie ; Demolition Derby, un mode de jeu consistant à fumer vos adversaires le plus brutalement possible. Hoonigan : le but ici est de multiplier les cascades et autres tricks dans de gigantesques stades

Côté jeux à plusieurs, on annonce huit joueurs en ligne en multijoueurs et deux joueurs en écran splitté sur une seule machine.

DiRT Showdown sera disponible le 30 mai 2012.

DiRT 3

Soul Calibur V met les joueurs en avant

Pour promouvoir son jeu de combat, Namco Bandai a décidé de mettre sur le devant de la scène deux des meilleurs joueurs de Soul Calibur au monde. Et cocorico : Kayane et Scud sont tous deux français et respectivement Championne du Monde féminine Soulcalibur et Champion du Monde Soulcalibur IV.

Ces deux joueurs pro participent à la campagne de publicité de Soul Calibur V, qui sort le 3 février prochain. Les affiches publicitaires les mettant en scène devraient apparaître un peu partout prochainement. En attendant, l’éditeur japonais signale la présence d’un making-of des séances photos réalisées à l’occasion sur www.makingofsoulca.com.

Si vous n’êtes pas encore convaincu par Soul Calibur 5, sachez que Namco Bandai présentera ce nouvel épisode lors de la 13ème édition du PARIS MANGA & Sci-Fi Show qui se tiendra les 4 et 5 février prochains à Paris Porte de Versailles. D’autres titres seront également présentés, comme Saint Seiya – Les Chevaliers du Zodiaque: La Bataille du Sanctuaire (exclu PS3) et NARUTO SHIPPUDEN: Ultimate Ninja Storm Generations. Invité exceptionnel, tournois et concours de cosplay seront aussi de la partie.

Soul Calibur V

Paris Games Week : un geek à la soirée d’ouverture !

C’est au tour cette fois de LordSavoy de nous raconter son Paris Games Week. Malheureusement pour lui, il est tombé malade juste après et n’a pas accéder à l’événementq ue quelques heures.

Je me suis présenté à 17h00 en sortant du salon pro Milipol ou j’ai pu admirer de belles armes (réelles) et manier le lance roquette !
Une fois mon accréditation en mains me voilà dans le paradis du gamer avec moultes tentations avec l’ensemble des principaux éditeurs !

Je débarque sur le stand SEGA pour une petite partie de Sonic Generations sur Nintendo 3DS et une gentille hôtesse asiatique me remet un bonnet Sonic déluré ! Sympa ! Hâte de retrouver le hérisson début novembre pour la sortie officielle du jeu.

Un peu plus loin, je m’arrête au stand Namco Bandai où une charmante hôtesse déguisée en perso du jeu m’invite à entrer dans un stand pour tester SoulCalibur V. J’ai donc la joie de jouer quelques parties avec de nouveaux personnage dont Ezio le héro de Assassin’ Creed d’Ubisoft. Un gameplay nerveux, de nouvelles arènes de toute beauté à l’instar des costumes des différents combattants.

Je me dirige ensuite vers les simulateurs Forza Motorsport 4 pour une course immersive.
Un peu plus loin, un essai du dernier Trackmania. J’arpente les couloirs et tombe nez à nez avec des babes, des personnages de jeux, les hot cops de Need for Speed the Run etc.

Il est déja 19h00 et les stands Microsoft Gears of Wars 3 et Electronic Arts sortent le grand jeu : des fines bulles et des canapés traiteur délicieux. Miam ! Le fin gourmet apprécie :)
Je fais une pause et prends le volant d’une Porsche pour deux circuits de Need for Speed the Run dans la lignée de Hot Pursuit plein gaz, nitro en prime, avec un circuit dans les montagnes ou l’on doit surfer en temps réel entre des rocs et blocs de neiges qui viennent envahir la route (un petit air de Motorstorm Apocalypse ?).

Me voilà reparti, une coupe à la main vers le stand BigBen ou une charmante hôtesse me fera essayer leur nouveau vélo d’appartement permettant de jouer à 4 jeu dont un vélo dans les air, un chariot sur des rails dans des grottes etc.
J’avoue que si l’aspect ludique fait mieux passer l’effort, cela reste très physique et je doute quelque peu du succès ce ce concept.

Je n’ai pas fait de multijoueurs lors de la soirée bien qu’il y en eut pas mal de proposés, notamment avec Battlefield 3, Call of Duty MW3, Star Wars etc.
J’ai donc terminé la soirée sous le stand THQ dont l’entrée était interdite au – de 18 ans. J’ai assisté au Pole Dance d’une des danseuses en petite tenue : show devant !
Quelque peu éméché, j’ai été arrêté par une sexy police woman de NFS qui m’a relaché après quelques avertissements.
J’ai quitté les lieux vers 21h30, ayant passé une soirée fort sympathique et riche en émotions :)
Merci au SELL et toute l’organisation !
Bravo aux éditeurs !

Error(Plugin catshow): ‘Paris Games Week‘ it doesn’t exist