Tag: Nintendo DS

Quelques jeux vidéo rétro à jouer pendant la #canicule

Les températures estivales atteignent actuellement des records mais le gamer n’a pas peur de faire chauffer ses consoles de jeux. Voici une petite sélection de titres retrogaming qui n’ont pas peur de la canicule.

On commence avec un action RPG sur Megadrive qui s’intitule en Europe Soleil. Edité par SEGA en 1994, ce jeu se déroule dans la ville de Soleil et on contrôle ici un jeune adolescent de 14 ans obligé de s’entraîner pour aller au combat. L’originalité du scénario est qu’ici – et au début du jeu uniquement – vous ne pourrez parler qu’aux plantes et aux animaux suite à un événement particulier. Vous irez même jusqu’à rencontrer Dieu et Sonic lui-même !
Soleil (RPG) sur Megadrive


Soleil de Tiberium est un épisode de Command & Conquer sur PC en 1999. Il s’agit d’un des derniers jeux stratégie en temps réel de Westwood Studios, propriété alors d’Electronic Arts. Les factions du Nod et du GDI s’affrontent encore, avec cette fois un cycle jour/nuit qui a peut-être influencé le titre du jeu ? En tout cas, Soleil de Tiberium est un freeware depuis 2010.
Soleil de Tiberium : Command & Conquer

Du côté des jeux de plate-forme, Super Mario Sunshine sur Gamecube se prête bien au jeu. En vacances sur l’île Delfino, le plombier moustachu équipé d’une sorte de pompe à eau devra faire attention aux insolations en plus des nombreux ennemis. Voilà de quoi se rafraîchir !
Super Mario Sunshine (Nintendo Gamecube)

Des jeux caniculaires pour consoles portables

Si vous êtes plutôt consoles portables, ce jeu produit par Hideo Kojima est pour vous. Toujours dans la mouvance RPG, Boktai: The Sun is in Your Hand, sorti en 2003 sur Game Boy Advance, est équipé d’un capteur solaire afin de modifier l’expérience vécue par le joueur. Car si vous n’alimentez pas le capteur situé sur la cartouche de jeu avec du soleil, votre arme dans le jeu ne pourra pas se recharger correctement. Mieux vaudra alors éviter les ennemis !
Boktai (Konami) sur Game Boy Advance

Il faut croire que le beau temps ne sied qu’aux RPG ? Toujours sur Game Boy Advance, la série des Golden Sun jouit d’une bonne réputation et apparaîtra même sur Nintendo DS dans un épisode « Obscure Aurore ». Lancé dès 2001 et édité directement par Nintendo, le jeu permet d’explorer villes et donjons ainsi que d’effectuer des combats contre des monstres que l’on pourra capturer pour s’en servir par la suite.

Golden Sun (GBA)

Pour terminer par un peu de fraîcheur, Suda51 proposait en 2001 sur PlayStation 2 – au Japon seulement mais il y a eu une réédition sur Nintendo DS en 2008 – Flower, Sun, and Rain.

Vous avez pensé à d’autres jeux « spécial canicule » ? N’hésitez pas à les signaler en commentaire.

megadrive

Quels jeux Nintendo pour 2013 ?

L’année 2012 n’est pas encore terminée mais voyons déjà ce que nous prépare Nintendo pour ses consoles vedettes, hors WiiU qui doit encore passer le grand examen de Noël.

Parmi les jeux wii, on pourrait penser à juste titre qu’ils seront de moins en moins nombreux du fait de la sortie de la version « U ». Et…effectivement : Nintendo préfère se concentrer sur la WiiU. En cherchant tout de même, j’ai découvert…pas grand chose si ce n’est un Dream Pinball II 3D (février 2013)…Vous l’aurez compris : vous pouvez refourguer votre Wii à votre petite cousine ou en faire don à l’hospice du coin !

Heureusement, les possesseurs de nintendo 3ds auront de quoi s’amuser en début d’année prochaine : le puzzle-action game coloré Scribblenauts Unlimited (février 2013), Super Black Bass 3D (oui, bon : si vous aimez la pêche à la ligne), le RPG Shin Megami Tensei: Devil Survivor Overclocked (février 2013). Mais surtout au mois de mars 2013, Luigi’s Mansion: Dark Moon, Castlevania: Lords of Shadow – Mirror of Fate et un Monster Hunter 3 Ultimate qui risquent de faire des ravages.
Notons enfin L’infernal Programme d’entraînement cérébral du Docteur Kawashima: pouvez-vous rester concentré ? (mars 2013) si vous ne vous étiez pas assez trituré les méninges sur les épisodes précédents. Sont annoncés également plus tard dans l’année Fire Emblem: Awakening et un nouveau Animal Crossing. D’autres jeux sont prévus aussi, bien sûr, de même que des titres dématérialisés.
Ci-dessous, la liste des jeux annoncés sur cette console :

Jeux sur cartouche Nintendo 3DS en 2013
Scribblenauts Unlimited
Super Black Bass
Viking Invasion 2 – Tower Defense
Crash City Mayhem
Shin Megami Tensei: Devil Survivor Overclocked
Imagine Champion Rider 3D
Sonic & All-Stars Racing Transformed
L’infernal Programme d’entraînement cérébral du Docteur Kawashima: pouvez-vous rester concentré?’
Jewel Master: Cradle of Egypt 2
The Hidden
Pet Zombies
Face Racers
Nano Assault
Hello Kitty Picnic with Sanrio Friends
Incroyablement Monstrueuse
Mystery Murders: Jack the Ripper
Funfair Party Games
Midnight Mysteries: The Devil on the Mississippi
Luigi’s Mansion 2
Monster Hunter 3 Ultimate
Castlevania: Lords of Shadow – Mirror of Fate
Les Croods : Fête Préhistorique
ATV Fever
Hello Kitty Picnic
3DS Jewel Quest 4 – Heritage
3DS Jewel Quest Mysteries 3 -The Seventh Gate
Fire Emblem: Awakening
Animal Crossing (titre provisoire)

Jeux dématérialisés Nintendo 3DS en 2013
Ghosts’n Goblins
Tokyo Crash Mobs
Fractured Soul
PICROSS e2
JUPITER
NightSky
Nicalis
ATV Wild Ride 3D
Renegade Kid
HarmoKnight
Harvest Moon
Legend of the River King
Pinball: Revenge of the Gator
MEGA MAN 2
Ninja Gaiden II: The Dark Sword of Chaos

Et la nintendo ds dans tout ça ?
Elle aussi semble être frappée du syndrome « j’ai-été-remplacée-par-une-console-de-dernière-génération-donc-je-n’ai-plus-droit-qu’à-quelques-nouvelles-sorties ». J’ai tout de même déniché un Devil Survivor 2 (février 2013), lui aussi lié à la série des Shin Megami Tensei.

Vous l’aurez remarqué : aucune nouvelle sortie en janvier 2013. Ces quelques pistes d’achats de jeux vidéo pour 2013 semblent bien minces mais hé : vous ne pourrez pas dire que vous allez vous ruiner l’année prochaine pour vos jeux Wii, DS ou 3DS !

Retour sur l’ESWC au Paris Games Week 2012

introduction

Les premiers visiteurs courent dès l’ouverture pour faire la queue afin de pouvoir tester les nouveaux jeux en exclusivité. Tous les stands sont pris d’assaut en moins de 10 minutes.
De ravissantes hôtesses décapsulent du coca non stop pour abreuver le public gratuitement.
Bienvenue au PARIS GAMES WEEK !

Le PARIS GAME WEEK fait mieux que l’an dernier

Une belle croissance pour ce jeune salon !
Un hall et des stands plus grands et plus professionnels.
En effet, le salon se déroulait dans le plus grand hall du parc des expositions de la Porte de Versailles.
Beaucoup de caméras professionnelles étaient présentes sur les stands pour du stream ou de la TV.
Par exemple, GAME ONE à filmé énormément d’émissions depuis le salon dont une partie sera diffusée sur leur chaîne télévisée tout au long des mois à venir.
Le salon est de plus en plus conséquent !

ESWC, le retour

L’Electronic Sport World Cup a renouvelé sa présence au PGW pour notre plus grand plaisir.
Pour rappel, la Coupe du Monde du Sport Electronique est un évènement annuel, durant lequel les meilleurs joueurs professionnels internationaux (pro gamers) s’affrontent afin de remporter le titre suprême. Je vous invite à lire l’article sur l’ESWC au PGW si ce n’est pas déjà fait.
Beaucoup de progrès sont à noter.
Près de 3000 places assises, soit 1000 places de plus cette année.


De nouvelles compétitions dont Shootmania qui avait été présenté l’an dernier, lors de la précédente édition. Le jeu était à l’époque en préparation et l’on assiste déjà à une compétition mondiale dessus !
Plus de jeux différents sur la scène centrale et un grand nombre de stands avaient leur propre scène dont les matchs étaient diffusés sur Internet.
Au niveau de l’animation, les organisateurs ont un grand sens du spectacle avec les babes qui mettaient le feu avant chaque évènement, filmé par plusieurs cameramen sur la scène centrale et retransmis en streaming d’excellente qualité sur le site officiel.
De plus, des centaines de goodies ont été distribués à une foule en délire.
Au pied de la scène se trouvait un podium et un espace presse pour interviewer les champions.

Conclusion

Le salon vise toujours plus l’excellence.
L’ESWC a proposé un spectacle rythmé, soutenu, avec une grande diversité au niveau des tournois.
Les finales françaises ont été suivies des finales mondiales.
Énormément de matchs se sont déroulés durant le salon, avec la possibilité de les suivre sur le site en direct.
Un seul mot pour conclure : Excellent !

Paris Games Week

PGW 2012 : c’était…

212 000 visiteurs pour cette troisième édition du Paris Games Week. Les visiteurs ont encore été nombreux pour ce qui est devenu l’unique grand salon de jeux vidéo sur Paris.

Journalistes, ménestrels du jeu vidéo, pigistes du monde digital et blogueurs influents ou non étaient quant à eux cordialement invités la veille pour la pré-ouverture.

 

Logo du Paris Games Week 2012 Tout ce beau monde ne se mélange pas forcément, les horaires d’arrivée définis pour chacune de ces catégories de chantres vidéoludiques étant différents. Ce n’est pas le plus embêtant.

Beaucoup trop de monde était invité aux dires de certains, beaucoup de « jeunes » parait-il. Probablement d’autres invités comme les blogueurs. En conséquence, les bornes de jeux sont prises d’assaut. Et c’est normal : les gros titres de cette fin d’année sont présentés : Black Ops 2, le nouveau Medal of Honor, Halo 4 sorti ce jour, le bien barré Far Cry 3, Hitman Absolution, Dead Space 3 qui ne sort qu’en février 2013 ou encore Assassin’s Creed 3 qui sort demain.

Ne parlons même pas de la Nintendo WiiU : impossible de l’approcher !

Ce n’est pas si grave car le plus important est de célébrer la grand-messe du jeu vidéo : le champagne a coulé à flot sur le stand d’Orange et on peut déguster pas mal de choses sur le stand Square Enix, Ubisoft, EA et M6 Mobile, entend-on, mais « l’entrée se fait uniquement sur liste, comme pour Activision l’année dernière ». Tant pis mais certains font le mur !

…c’était mieux avant

 

sur le stand Nadeo au Paris Games week 2012

- Cette année, il y avait peu de choses à manger me rapporte un blogueur qui a souhaité garder l’anonymat. On a dut se taper l’incrust’ sur le stand M6 Mobile (NDlR : il y avait une compétition de Game Contest sur un ring) pour pouvoir se remplir la panse !

On note moins de personnages déguisés (comprendre par là « babes » et autres « boys ») comme l’année derniere et que peu d’originalité sur les stands ; chez EA, on retrouve même les deux fliquettes du précédent Need For Speed. Ca sent la crise, même si l’opulence a gardé (une partie) de sa superbe. Le SELL ne porte pas ce nom pour rien !

Far cry 3 au Paris Games Week 2012

Moins de goodies sont distribués aux présents. Ou alors ils le sont pour le grand public, dès le lendemain ? Certaines mauvaises langues disent déjà qu’ils ont du tout filer à la presse entre 17h et 19h. Heureusement, il y a des stands sur lesquels on peut dépenser son argent pour des produits dérivés, au hasard des peluches et des mugs Angry Birds. Il n’y a pas que les oiseaux qui commencent à s’énerver.

Lapin Crétin au Paris Games week PGW2012

D’autres subissent pendant ce temps-là les effets de la bonne bouteille : « J’ai testé Angry Birds sur Nintendo 3DS…j’étais bourré, j’ai pas du activer la 3D car j’ai pas vu l’effet… ».

Voici ce qui m’a été conté de ce Paris Games Week 2012. Cet envers du décor contraste probablement avec les cinq jours d’ouverture au public où nul doute que le salon a rempli ses objectifs.

Grâce aux nombreux blockbusters prévus, le jeu vidéo se prépare a un bon Noël 2012.

Les commentaires ne fonctionnant plus, vous pouvez réagir à cet article sur Twitter (@blogjeuxvideofr) ou Facebook.

Paris Games Week

Battleship : Touché ? Coulé !

La licence de jeu de société de Hasbro sort aujourd’hui en Europe (bizarrement le 15 mai en Amérique du Nord) : Battleship va t-il toucher le coeur des gamers ou couler dans les abysses des adaptations de films en jeux vidéo ?

Battleship, qui est livré sans Rihanna, mélange stratégie et jeu d’action à la première personne. On ne sait pas s’il deviendra un blockbuster comme le film, mais Battleship vous place dans la peau de Cole Mathis, un officier de première classe spécialiste des explosifs.

Il vous faudra surveiller votre radar et déployer des frappes aériennes afin de dominer le champ de bataille maritime. Verrouiller et charger un arsenal d‘armes comme des mitraillettes et des lance-missiles pour renvoyer  les envahisseurs sur leur planète font partie de vos différentes missions dans cette improbable bataille navale extra-terrestre.

Alors : touché ou coulé ?

Game Story – une histoire du jeu vidéo a fermé ses portes

C’est avant hier soir que l’exposition retrogaming débutée en novembre dernier au Grand Palais à Paris s’est achevée, avec toujours autant de monde dans les files d’attentes. J’en ai profité pour découvrir Game Story : une histoire du jeu vidéo, sur un fort goût de déjà-vu avec cependant quelques bonnes surprises comme la Neo Geo AES que je n’avais encore jamais vu et la Vectrex.

Espérons que 2012 accueillera d’autres expositions de ce type, peut-être moins grand public pour permettre de découvrir des machines plus rare.

Game Story

Le Chat Potté : Incursion dans le Passé d’un félin

Sorti le 25 Novembre et développé et produit par les studios de THQ, Le Chat Potté, (Puss in Boots) inspiré du film d’animation à paraître ce mercredi dans les salles, est un jeu d’action/plateformes destiné aux enfants. Le célèbre et adorable chat de la série Shrek sort les griffes et l’épée de retour dans sa ville natale. Le jeu, à l’instar du film, nous replonge dans le passé du matou qui courait après les haricots magiques dans le but de trouver l’oie aux œufs. Il est accompagné dans sa quête par la mystérieuse Kitty (chatte noire enivrante) et Humpty Dumpty. Le Le Chat Potté est pensé pour le PS Move puisque le héros se déplace tout seul et qu’il suffit d’agiter le Move pour effectuer toutes sortes d’actions, cependant le titre fonctionne également correctement à la manette.

Aux allures de film interactif, bénéficiant d’une réalisation plutôt soignée, le chat Potté offre de nombreuses séquences de combats ou il faut davantage bourriner que rechercher le beau mouvement tactique pour vaincre la garde de l’ennemi. Optez pour des déplacements latéraux afin de faire face à certains éléments de l’environnement pour y projeter un opposant (cactus, puit, tonneau…). Pour votre défense, diriger tout bonnement votre lame en direction de l’attaque. En marge des phases d’action, des grimpettes sur les murs, d’une séance d’équilibre sur un fil etc., Potté passera en mode infiltration en avançant pas à pas façon 1,2,3 soleil. Par ailleurs, vous aurez l’occasion d’effectuer quelques actions plutôt rigolotes comme bercer des bébés cochons afin qu’ils ne donnent pas l’alerte et vous pourrez vous la jouer un peu façon Dancing Party à certains moments.

L’ensemble du jeu fonctionne donc plutôt bien mais c’est sans compter sur une indéniable répétition pour un soft peu creusé. L’assistanat et le manque d’action à certains moments plombent quelque peu l’aventure. Les décors manquent de détails et de renouvellement tout comme les actions disponibles.       
On a vite fait le tour des options proposées une fois qu’on a brandi sa lame, griffé, filé un coup de patte ou envoyé valdinguer sa guitare sur les assaillants qui ont à peu près toujours la même tête.                           
La durée de vie de ce jeu à couloir est très courte (environ 3 heures) ce qui est dommage vu le caractère tout à fait agréable que revêt le scénario. Les défis trop peu nombreux ne rehaussent guère la longévité du jeu qui se destine aux petits qui n’auront pour une fois aucun mal à s’en sortir, pouvant rejouer les niveaux de leur choix. On a aimé la bande son très latino et western et les doublages en français de grande qualité, le tout appuyé par certaines cinématiques au rendu original. Un jeu donc à réserver aux enfants fan du fameux félin.

Article rédigé et mis en ligne par GameLord pour le BlogJeuxVideoFree.

Marie Antoinette réinvestit la Nintendo DS accompagnée de ses disciples

Enfin pas tout à fait « ses » disciples. Marie Antoinette et les Disciples de Loki débarque en effet les 4 et 8 novembre sur PC et Nintendo DS (et prochainement sur iPad) pour une nouvelle aventure de la saga historique de Némopolis, liée cette fois à l’éruption en 1783 du volcan islandais Laki.
Si vous n’y voyez-là aucun lien – vous, vous n’avez pas vu le reportage sur Arte qui explique la chose – sachez que cela concerne notre chère Révolution Française.

Marie Antoinette et les Disciples de Loki est un jeu d’aventure qui devrait captiver les enfants et leurs parents, en mélangeant les possibilités tactiles de la Nintendo DS et événements historiques. Sachez par exemple que le jeu est livré avec une encyclopédie papier qui vous permet d’approfondir l’histoire de l’Europe au XVIIIème siècle, à travers plus de 35 thèmes associés aux chapitres du jeu.

Le titre de Némopolis offre 3 différents types de mini-jeux : Puzzle, Casse-tête et Course en carrosse, pour une durée de vie de 5 heures environ. Vous y rencontrez de nombreuses figures historiques de cette époque riche et troublée : Mozart, Jeanne de Valois, Benjamin Franklin, Marie-Antoinette pour ne citer que les principaux.

Si ce genre vous intéresse, je vous invite à découvrir le volet précédent : Détails sur le produit Marie-Antoinette et la Guerre d’Indépendance Américaine.

Error(Plugin catshow): ‘Nemopolis‘ it doesn’t exist

Paris Games Week 2011 : compte rendu côté éditeurs

Cette année, je me suis rendu au Paris Games Week pour la première fois et sur invitation des organisateurs, le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs. L’occasion se présentait de découvrir cette grosse machine, décriée en 2010 par les deux autres salons qu’étaient le Micromania Games Show et le Festival du Jeux Vidéo.
Si je me suis contenté d’effectuer ma visite durant la soirée dédiée à la presse le 20 octobre, j’ai laissé le soin à LeCHAD et à LordSavoy se s’imprégner de l’essence du salon lors de ses ouvertures au public.

Le Paris Games Week a été l’occasion pour moi de rencontrer éditeurs et agences de communication. Au contraire des grands salons américains et japonais, aucun nouveau jeu n’y est en effet annoncé ; il s’agit plutôt de faire découvrir au grand public les blockbusters de la rentrée et les titres qui se préparent pour les deux mois à venir, voire pour le début 2012.

On retrouve donc des jeux déjà sortis comme Batman Arkham City, Forza Motorsport 4, Skylanders: Spyro’s Adventure ou encore RAGE. Il y a évidemment des jeux qui arrivent prochainement ou en fin d’année comme The Legend of Zelda: Skyward Sword, Soulcalibur V, Need for Speed: The Run, etc.  Avec tout de même une grosse exclusivité : la possibilité d’essayer les jeux du lancement de la PS Vita, prévue pour le 22 février 2012.

Stand 3B19
Lors de mon arrivée, et puisque le stand Activision (vide pour celui-ci) se trouvait à l’entrée, je suis allez voir ce que donnait ce Skylanders: Spyro’s Adventure. Le jeu s’adresse aux enfants et cela se voit : prise en mai très simple, graphisme qui le sont tout autant et images colorées, énigmes anecdotiques du moins au début du jeu..
Je me suis fait expliqué plus en détail l’utilisation des figurines sur le réceptacle. Ce dernier permet de jouer avec le personnage que l’on y aura mis et surtout de conserver ses caractéristiques et ses évolutions, indépendamment sur consoles de salon et PC.
Je n’ai pas eu l’occasion de tester Modern Warfare 3, n’ayant pas pu pénétrer dans le carré VIP et n’ayant pas trop de patience, je dois l’avouer.

Stand 3B69
J’ai eu par contre tout le loisir de tester The Elder Scrolls V: Skyrim chez Bethesda. La version bêta proposée ne donnait pas accès à la quête principale, histoire de ne pas trop spolier. J’ai été séduit par les différentes possibilités de customisation du personnage, la possibilité de se battre des deux mains et de les armer comme bon nous semble, la vue FPS et à la troisième personne à tout moment, le choix de se comporter très mal et la liberté d’actions. Pas de jeu en multi de proposer sur cette version de développement mais plein de places pour jouer.

Stand 3B49
Je me suis retrouvé sur le stand de BigBen à pédaler comme un malade sur Cyberbike 2, probablement pour tenter d’éliminer les deux coupes de champagne que je venais d’avaler. Si le jeu m’a moyennement convaincu, le principe de transpirer en pédalant m’a plu même si le jeu s’annonce répétitif à la longue. J’aurais bien essayé la simulation de chasse Hunter’s Trophy avec le PS Move mais la place était déjà prise.

Stand 3B69
Un rapide tour chez Namco Bandai pour essayer de réparer les erreurs de mon testeur PS3 et pour découvrir que Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi est injouable lorsque l’on ne connaît pas les touches et que les combats peuvent s’éterniser. J’ai bien voulu essayer le prochain Saint Seiya, durant un combat entre Seiya et le Chevalier du Taureau. Mais après avoir plus ou moins compris à quoi servaient les boutons, la manette PS3 ne répondait plus, la batterie étant vraisemblablement à son niveau le plus bas.

Stand 3C60
Sur le stand de NCSoft, j’ai cherché en vain une personne de Koch Media, distributeur des jeux Guild Wars 2 et WildStar.

Stand 3A23
Un peu à l’écart se tenait le petit stand de Némopolis. J’ai eu droit à une petite présentation de Marie-Antoinette et la Guerre d’Indépendance Américaine sur Nintendo DS. Ce jeu d’aventure à tendance historique – on voyage en fait dans le temps avec Oscar le robot pour sauver le Professeur Vingt, perdu dans une époque reculée – est particulièrement bien adapté à la console tactile. Sur un écran fixe, il vous faut résoudre des énigmes en trouvant des objets cachés, ou en répondant à des quiz. Un nouvel épisode à venir permet de se déplacer plus librement dans les écrans.

Même si j’ai longuement regarder la superbe Ford Mustang les fliquettes de chez Electronic Arts, je n’ai essayé aucun de leurs jeux. Je n’ai pas pu voir non plus les gens que je souhaiter rencontrer. Ce n’est que partie remise. Idem chez Microsoft, ou une charmante hôtesse a voulu me faire bouger sur Kinect Sports : Saison Deux, sans succès puisque je ne voulais pas lâcher mon verre de champagne à moitié plein. Quant à Nintendo, j’ai tout simplement zappé leur stand. Cela aurait été différent si un prototype de Wii U était exposé ou jouable.
Je n’ai pas eu le temps de voir ni le stand Ubisoft – même s’il me semble avoir vu Michel Ancel en démo – le stand SEGA, malgré le Sonic glacé, ni Sony Ericsson pour voir si mon avis sur le Xperia PLAY aurait changé. Chez PlayStation, je me suis inscrit pour faire la queue…mais ma patience n’a pas résisté.
Les hôtesses plus « hot » que Tess m’ont complètement fait oublier que THQ était avant tout un éditeur de jeux vidéo. Du coup, Saints Row The Third est passé à la trappe.
Chez Warner Bros, seule la Citroën C4 WRC d’Ogier aura retenu mon attention.

Enfin, j’ai terminé la soirée du côté de l’espace Retrogaming de l’association MO5. Il ne s’y passait plus grand chose vue l’heure, mis j’ai quand même pu constater que le joystick d’une Atari VCS est plutôt rigide, que jouer sur une borne cocktail Asteroids, c’est bien sympa et que la Magnavox Odyssey, elle en impose !

Paris Games Week

Wappy Dog : Activision se lance dans les jouets

En partenariat avec SEGA Toys – qui proposait déjà le chien robot iDog fana de musique depuis quelques années – Activision annonce pour cet automne Wappy Dog, un nouveau chien robot compatible Nintendo DS.
Cette annonce suit celle de Skylanders Spyro’s Adventure qui permet de téléporter des jouets du monde réel directement dans le jeu vidéo.

Wappy Dog serait le premier jeu vidéo contrôlé par un animal virtuel (merci les gens du marketing !). Il existe en effet des interactions entre votre chiot robot et son avatar dans le jeu. Un nouveau jeu d’élevage donc, mêlant cette fois-ci réel et virtuel. Vous pourrez  enseigner des tours à votre Wappy Dog,  jouer avec lui à des mini-jeux et même lui parler (!).

Voir la vidéo de Wappy Dog (en anglais)

« Dès que nous avons vu Wappy Dog, nous avons tout de suite été très enthousiastes », a précisé David Oxford chez Activision Publishing. « Ce mélange unique entre jouet et jeu vidéo combine un lien émotionnel fort et une expérience virtuelle passionnante avec un animal physiquement présent. Wappy Dog est un jouet de nouvelle génération réellement innovant mais aussi un jeu vidéo qui, sur le moment, apporte aux enfants un véritable petit compagnon »

Caractéristiques de Wappy Dog

·         Communication et interaction avec Wappy – plus de 18 questions orales avec plus de 350 réponses qui évoluent et chaque réponse, sous forme d’aboiement, est traduite par le logiciel de la Nintendo DS.  Quelques unes des interactions permettent à Wappy de chanter d’adorables airs dans le « Mode Maison » ou de faire du Moonwalk lorsque le « Mode Ballade » est activé !

·         Intelligence artificielle et comportement évolutif– Construire une relation saine et heureuse est la clé pour débloquer tous les tours que Wappy peut exécuter. Cinq humeurs sont exprimées par la couleur des joues de Wappy. Un Wappy mécontent se montrera peu coopératif et désobéissant, il est donc essentiel pour les joueurs de conserver une teinte claire sur les joues de Wappy. Avec des couleurs facilement indentifiables, les jeunes joueurs sauront comment se sent Wappy à tout moment.

·         Des mini-jeux aussi amusants que passionnants -  Ces jeux passionnants créeront un lien solide entre l’animal et son maître. Des jeux coopératifs et des défis continueront à développer cette amitié tout en déverrouillant de nouveaux jeux pour toujours plus de situations intéressantes. Wappy participera volontiers aux jeux, il se réjouira s’il gagne et s’en voudra s’il perd.

·         Nourriture et soin pour Wappy – Le surnom de Wappy peut être choisi par le joueur qui prendra plaisir à le nourrir, le laver et faire évoluer son style à mesure qu’il passe de l’état du de chiot à celui d’adulte. 5 âges uniques et variés s’accompagneront de réactions évolutives, de nouvelles chansons ainsi que d’une modification de son timbre de voix. Les joueurs adoreront prendre soin de Wappy, du stade de l’adorable chiot précoce à celui de fidèle compagnon adulte.