Tag: rpg

Quelques jeux vidéo rétro à jouer pendant la #canicule

Les températures estivales atteignent actuellement des records mais le gamer n’a pas peur de faire chauffer ses consoles de jeux. Voici une petite sélection de titres retrogaming qui n’ont pas peur de la canicule.

On commence avec un action RPG sur Megadrive qui s’intitule en Europe Soleil. Edité par SEGA en 1994, ce jeu se déroule dans la ville de Soleil et on contrôle ici un jeune adolescent de 14 ans obligé de s’entraîner pour aller au combat. L’originalité du scénario est qu’ici – et au début du jeu uniquement – vous ne pourrez parler qu’aux plantes et aux animaux suite à un événement particulier. Vous irez même jusqu’à rencontrer Dieu et Sonic lui-même !
Soleil (RPG) sur Megadrive


Soleil de Tiberium est un épisode de Command & Conquer sur PC en 1999. Il s’agit d’un des derniers jeux stratégie en temps réel de Westwood Studios, propriété alors d’Electronic Arts. Les factions du Nod et du GDI s’affrontent encore, avec cette fois un cycle jour/nuit qui a peut-être influencé le titre du jeu ? En tout cas, Soleil de Tiberium est un freeware depuis 2010.
Soleil de Tiberium : Command & Conquer

Du côté des jeux de plate-forme, Super Mario Sunshine sur Gamecube se prête bien au jeu. En vacances sur l’île Delfino, le plombier moustachu équipé d’une sorte de pompe à eau devra faire attention aux insolations en plus des nombreux ennemis. Voilà de quoi se rafraîchir !
Super Mario Sunshine (Nintendo Gamecube)

Des jeux caniculaires pour consoles portables

Si vous êtes plutôt consoles portables, ce jeu produit par Hideo Kojima est pour vous. Toujours dans la mouvance RPG, Boktai: The Sun is in Your Hand, sorti en 2003 sur Game Boy Advance, est équipé d’un capteur solaire afin de modifier l’expérience vécue par le joueur. Car si vous n’alimentez pas le capteur situé sur la cartouche de jeu avec du soleil, votre arme dans le jeu ne pourra pas se recharger correctement. Mieux vaudra alors éviter les ennemis !
Boktai (Konami) sur Game Boy Advance

Il faut croire que le beau temps ne sied qu’aux RPG ? Toujours sur Game Boy Advance, la série des Golden Sun jouit d’une bonne réputation et apparaîtra même sur Nintendo DS dans un épisode « Obscure Aurore ». Lancé dès 2001 et édité directement par Nintendo, le jeu permet d’explorer villes et donjons ainsi que d’effectuer des combats contre des monstres que l’on pourra capturer pour s’en servir par la suite.

Golden Sun (GBA)

Pour terminer par un peu de fraîcheur, Suda51 proposait en 2001 sur PlayStation 2 – au Japon seulement mais il y a eu une réédition sur Nintendo DS en 2008 – Flower, Sun, and Rain.

Vous avez pensé à d’autres jeux « spécial canicule » ? N’hésitez pas à les signaler en commentaire.

megadrive

Smeet : le jeu 3D social et de rencontre

[Billet sponsorisé] Dernièrement, on m’a proposé de tester un jeu 3D social. Vous savez, les jeux virtuels gratuits, accessibles directement depuis un navigateur web et comprenant un service de chat en ligne.
Etant de moins en moins sociable – et comme on m’a indiqué qu’il était possible de draguer dans le jeu – j’ai voulu tester le service.
En voici un bref aperçu.

Smeet…Philippe Smeet ?

A prononcer à l’anglaise plutôt : Smeet permet de créer ses propres environnements 3D et de rencontrer d’autres personnes avec qui l’on va pouvoir interagir via le chat. On y trouve également des mini-jeux, des vidéos à regarder sur Youtube, des événements internes déjà créés ou à créer… de quoi vous occuper quand il se met à pleuvoir cet été.

A la façon d’un RPG, vous gagnez de l’expérience durant le jeu, débloquez des objets et faites évoluer votre avatar. Pour accélérer les choses, Smeet propose sa propre monnaie virtuelle.
Tout est fait pour pouvoir débuter une partie rapidement, à commencer par l’inscription. Soit vous remplissez le classique formulaire ou alors vous vous identifiez avec vos données Facebook. C’est cette solution que j’ai choisie pour entrer directement dans le vif du sujet.

On Smeet à jouer !

Pour débuter, on choisit un pseudo, son style (homme ou femme parmi 5 styles différents) et sa date de naissance. Le jeu se charge rapidement dans votre navigateur internet ; mon PC portable a beau dater de près de 7 ans, les temps de chargement sont plutôt rapides.
Avant d’atterrir directement dans ma Room, mon environnement personnel qui est constitué en fait de plusieurs endroits à débloquer, Smeet m’indique déjà une amie Facebook. Cette dernière utilise vraisemblablement le jeu, mais je n’ai pas pu le vérifier encore.
Le gameplay ne demande pas de lire une documentation d’utilisation ; je crois qu’il n’y en a pas d’ailleurs. Comme nous l’indique l’interface, il suffit de cliquer dans la pièce pour se déplacer. On clique sur un objet sur lequel il y a une pièce de puzzle pour ouvrir une fenêtre d’action et on valide pour l’effectuer. Idem quand on a réalisé une action censée rapporter des points d’expérience, les Fame Points : il suffit de cliquer sur l’icone qui apparaît au-dessus de l’objet pour acquérir de l’xp.
Ca aurait été mieux que cela se fasse automatiquement quand même.

On me propose de rénover ma Room via une grosse flèche mobile. Impossible de la manquer !
En haut de l’écran, on retrouve la barre d’options. Celle-ci permet de voir l’ensemble des Rooms existantes, d’envoyer des cadeaux gratuits à des amis, d’inviter des amis via les réseaux sociaux ou les services de chat comme MSN, ICQ, AIM, Yahoo Messenger ou alors par e-mail. A cela s’ajoutent les options pour accéder au mode VIP (payant), voir son profil, son niveau d’expérience et ses crédits virtuels (Smeet Coins).
A gauche, l’interface indique les actions à réaliser en attente. Vous en réaliserez même sans le savoir si vous choisissez de vous balader librement dans d’autres Rooms.
Enfin, à droite de l’aire de jeu, on trouve une boîte d’action pour le chat et un espace de recherche de membres.
Il est possible de déplacer ou de réduire la plupart des fenêtres pour une meilleure visualisation.

Les missions de Smeet

Elles sont variées mais restent de type “casual”. La première mission est tout simplement de rénover sa première Room, à savoir son appart.
Là, on reçoit ses premiers Fame Points en effectuant des actions, comme enlever le drap sur les meubles ou le bocal à poisson, réparer le parquet, peindre le mur ou encore s’occuper de son écureuil malade (une fois fait, il faut attendre 4h avant de pouvoir s’occuper de lui et gagner du xp).
Je dois aussi montrer que j’ai la classe et que je suis intello en achetant des livres, au prix de 30 crédits, soit tout ce que j’ai reçu comme argent au départ.
Pour gagner plus de Smeet Coins, je vais avoir plusieurs solutions : dépenser mon argent, bien réel celui-la, ou alors m’inscrire sur des sites partenaires. Smeet intègre une large gamme de moyens de paiement : CB, SMS, appel surtaxé, mur d’offres, paiements façon Paypal, cartes prépayées, etc. sauf le paiement par son FAI, ce qui vous évitera d’avoir des mauvaises surprises si vous avez des enfants.

Une fois le niveau 1 débloqué, je gagne un jardin, qui devient alors une nouvelle Room. Vous l’aurez compris : le jeu permet de se construire son propre univers que vous aménagerez selon les récompenses reçues ou les objets achetés. Je n’ai pas su déterminer pour le moment s’il est possible d’y inviter des amis.
Ayant débloqué le jardin, voilà que je dois m’occuper des fleurs qui se fanent ; par contre, je n’ai pas l’objet pour réaliser cette action. L’arrosoir coûte 1 crédit mais effectuer cette action me rapporte des FP. On notera que si l’on se trouve à court d’argent, on pourra en demander à ses amis Facebook.

Certaines actions comme pomper l’eau du jardin rapportent du boost pour augmenter son XP plus rapidement. Couper les mauvaises herbes, enlever des cailloux font grandir l’expérience du joueur également.
Je ne vais pas décrire toutes les missions du jeu, qu’on imagine quasi-infinies. Chaque fin de niveau s’accompagne d’objets gagnés :
- une taupe (niveau 2)
- de nouveaux vêtements (niveau 3)
- une sale de bain (niveau 4)
- etc.

Mr and Mrs Smeet

C’est arrivé au niveau 3 que je me suis baladé dans une salle d’arcade. Outre les mini-jeux à essayer (ne vous attendez pas à un Street Fighter X Tekken par contre), je vois une belle blonde parmi tous les personnages présents dans la Room. Je m’approche et lui clique dessus.
Attention : n’essayez pas cette technique de drague : ça ne fonctionne pas dans le monde réel !

Par contre, se pose le problème de bon nombre de sites web ou de jeux vidéo permettant de dialoguer avec des personnes réelles : comment protéger les enfants des adultes ?
Comme l’avatar appartient à une mineure, une alerte m’indique immédiatement :

« les mineurs bénéficient d’une protection particulière, c’est pourquoi nous enregistrons toute communication les concernant dans le cas d’éventuels problèmes. Veux tu vraiment visiter le profil de cet utilisateur ? »
Une protection passive donc de la part de l’éditeur de Smeet qui, de plus, indique un code de bonne conduite sur son site web.
J’accepte de voir son profil tout de même mais…il faut atteindre le Niveau 5 pour pouvoir chatter, sauf si tu deviens VIP ! Grrrr !
Ce système est bien pensé car je connais de nombreux kikoulol prêts à bondir sur tous les avatars féminins du jeu…

Smeet et la socialisation

Dès qu’il y a changement de niveau d’expérience, on peut prévenir ses amis sur FB et leur envoyer des Fame Points. Pratique pour ramener de nouveaux joueurs ! On t’invite à renommer ton appart ? C’est l’occasion de prévenir tes amis FB pour la crémaillère. Par contre, comme mon bloqueur de pop-up était activé, les demandes n’ont pas pu être transmises à mes amis. Oups !

Je me reconnecte quelques jours plus tard.
On m’indique clairement l’arrivée de nouveaux messages ; aurais-je déjà des groupies ? Non : en fait j’ai gagné des objets pour ma Room : un hamster, un short stylé pour les beach party, une TV HD et un cadeau pour la journée des cadeaux. Ah, si seulement ça existait dans la vraie vie !
Bizarrement, les récompenses ainsi gagnées semblent s’installer aléatoirement dans la dernière Room que vous possédez. Ainsi, dans ma salle de bain, on retrouve le hamster et un trophée que j’ai gagné…En fait, avant d’accepter le cadeau, il vaut mieux se rendre dans la Room la plus adéquate.

Les récompenses permettent de gagner de l’expérience, soit immédiatement soit après la fin d’un compte à rebours. Par exemple, le hamster me rapportera 50 boosts mais seulement après une période d’une heure.
On peut bien sûr visiter les autres Rooms de Smeet. Je me suis baladé dans un night-club de Smollywood. Du coup, ça m’a débloqué une Room personnelle « boîte de nuit » ! En la construisant, on m’annonce même que je pourrai recevoir des « super prix sponsorisés par Soonnight ».

Que pensons-nous de Smeet ?

Smeet devrait plaire aux adolescents cherchant à la fois un divertissement de type « casual » et des rencontres virtuelles. Les indications textuelles de type « Super! Ta pièce est trop bien! Montre ton appart trop cool à tes amis » ne trompent pas : Smeet s’adresse clairement aux plus jeunes, même si le jeu compte parmi ses membres des adultes de plus de 30 ans ; j’y ai d’ailleurs rencontré une femme de 42 ans. Comme quoi, le jeu peut convenir également à des tranches plus âgées de la population.
Le jeu propose un système simple inspiré des RPG, avec des points d’expérience à acquérir pour augmenter le niveau de son personnage. Cela n’en fait pas pour autant un jeu vidéo comme on l’entend, même si Smeet propose de nombreux mini-games.

Basé sur un modèle freemium, le jeu par navigateur web sollicite régulièrement l’utilisateur pour acheter de nouveaux items. Je n’avais pas remarqué lors de ma première connexion : en haut du navigateur web, on trouve des publicités au format texte qui nous récompensent en Smeet Coins via un système de paiement sponsorisé. L’idée : s’inscrire sur un site partenaire ou effectuer un achat sur un site web afin de recevoir des points/crédits utilisables durant le jeu.
Smeet propose toute une gamme de moyens de paiement alternatifs si vous souhaitez acquérir plus d’objets : carte bancaire, Paypal, Moneybookers, paiement par SMS, numéro surtaxé, certes, mais surtout un mur d’offres Sponsorpay qui permet de s’affranchir de toutes ces solutions de paiement.

Smeet est en jeu en 3D au design simple mais composé de décors suffisamment variés pour inciter à les explorer et y rencontrer d’autres avatars pour peu que l’on adhère aux mondes virtuels. Il ne nécessite aucune installation et se joue directement depuis Internet.
Si vous faites partie de la cible de joueurs, cette expérience plus accessible qu’un Second Life pourrait vous intéresser. Pour ma part, je le considère plus comme un chat 3D ayant su intégrer intelligemment le casual gaming et un modèle économique viable tirant partie à merveille du web social.
Je me considère comme un peu trop « vieux » pour poursuivre une visite approfondie de l’univers de Smeet mais pour les autres, à tester si vous ne connaissiez pas.

jeux par navigateur web

Atelier Meruru The Apprentice of Arland : en route pour les présidentielles sur PS3 ?

Un RPG exclusif à la PS3 débarque enfin en France, avec la particularité de faire la part belle à la création d’item et à la gestion de son pays. Atelier Meruru président ?!?

Atelier Meruru : The Apprentice of Arland est un RPG donc et vous permet accumuler des points et effectuer ainsi différentes tâches politiques, comme veiller à la prospérité du royaume, créer des bâtiments, des commerces, etc. Les candidats à l’élection présidentielle devraient en prendre de la graine !

Atelier Meruru adopte un système de combat au tour par tour pendant lesquels vous dirigez 3 personnages. Chacun possède ses propres compétences et peut utiliser l’alchimie durant les combats. Un nouveau système de combos vient dynamiser les affrontements.

Blazing Souls Accelate : un RPG pour PSP et PS Vita

Alors que je m’interrogeais il y quelques jours sur le devenir de la PSP en France, Rising Star Games m’indiquait hier la sortie le 27 avril du RPG Blazing Souls Accelate sur cette console, avec une compatibilité PS Vita. Il ne s’agit pas seulement de versions téléchargeables : un UMD semble aussi prévu.

Blazing Souls Accelate permet au joueur de modeler son propre monde, avec la possibilité de créer 200 objets et aptitudes différentes. Le plan de bataille et la carte aventure sont les mêmes : ce que les utilisateurs feront avant les batailles affectera le terrain et vice-versa.

Blazing Soul Accelate se déroule dans un pays pacifié en reconstruction ravagé par une guerre qui a duré 7 ans.
L’histoire débute quand Zero, le héros, qui vit en exécutant des contrats, trébuche sur une pierre mystérieuse. La pierre est investie d’une puissante magie connue sous le nom de Core Elemental.  En acceptant de plus en plus de travail Zero découvre un nombre encore plus important de pierres. Dans sa quête il découvre les “Human Genomes”, des nouvelles créatures crées par Dieu pour remplacer l’humanité, elles vont tester ses aptitudes de combats.
A chaque bataille Zero se rapproche de son lieu de naissance, un endroit où il finira par apprendre la vérité sur son existence…

Class of Heroes II (PSP) : sortie physique si crowdfunding ?

Avec l’émergence des plateformes participatives de financement, de plus en plus d’éditeurs indépendants font appel aux joueurs pour permettre la sortie de leurs jeux.
En France, on dispose par exemple d’une plateforme dédiée uniquement aux jeux vidéo : Lookatmygame.

Aux Etats-Unis, on y rencontre plus d’acteurs et les levées de fonds peuvent être énormes ; Double Fine a dernièrement récolté plus de 3,3 millions de dollars rien que via des particuliers par exemple !
L’éditeur américain de Class of Heroes II cherche aussi à impliquer les joueurs dans son projet de proposer une localisation de ce RPG japonais. Vous pouvez ainsi financer le développement du jeu en téléchargement, en UMD ou les deux selon votre niveau de contribution financière.
La version physique du jeu, une édition Deluxe Pack, ne sera disponible que via la plateforme Kickstarter, pour environ 7 000 exemplaires et au prix de $64 si vous vivez hors des USA, frais de port inclus.

Il existe différents niveaux vous attribuant quelques privilèges : du simple courrier de remerciement à la copie digitale du jeu, en passant par la bande son à télécharger, un voyage au Japon chez les créateurs de Acquire Corp ou encore un diner avec l’équipe de développement et bien d’autres choses encore (voir le détail ici).
Par exemple, si vous dépensez $500, votre nom apparaître dans les crédits de fin de Class of Heroes II.

Par contre, le projet se concrétisera uniquement si la somme de $500 000 est atteinte au 27 avril 2012. Au moment de la rédaction du billet, on en est à 12% du financement.

Allez-vous participer au financement de ce jeu par Gaijinworks et MonkeyPaw Games ?

Mass Effect 3 : vidéo de lancement

Hier, j’ai complètement zappé le lancement de Mass Effect 3. Je ne sais pas non plus si l’Edition Spatiale censée avoir été projetée dans l’espace est retombée de par chez nous. Toujours est-il que je vous propose le spot pub live sponsorisé (merci EA !) du jeu de Bioware.

Commandant Shepard, il est temps de rassembler votre troupeau !

Mass Effect 3

[vidéo sponsorisée] Darksiders II recrute des Cavaliers de L’Apocalypse

Avant sa sortie le 29 Juin 2012, Darksiders II s’offre une campagne publicitaire : objectif, recruter le 4ème Cavalier de l’Apocalypse.

Pier Solar Reprint : stocks vidés en 2 semaines !

Au mois de janvier dernier, WaterMelon annonçait le lancement d’un nouveau site web et la disponibilité d’une nouvelle réédition de leur RPG sur Megadrive : Pier Solar & The Great Architects. A 49 dollars la cartouche complète en boîte, il aura fallu à peine 2 semaines pour que le jeu de rôle soit à nouveau en rupture de stock !

Il semble cette fois-ci que l’équipe de développeurs a bien compris le potentiel de Pier Solar :) . Une nouvelle fournée de jeux devrait être disponible pour le 1er avril (hum !) et les pré-commandes sont ouvertes depuis le 2 février.

Pier Solar

Pier Solar à nouveau réédité sur Megadrive + bande son

Le RPG de la petite équipe* de passionnés WaterMelon aura finalement (encore) droit à une réédition sur Megadrive/Genesis !
Pier Solar and The Great Architect
est de nouveau en vente après des mois d’attente, au prix de 49 dollars. Un prix plus qu’accessible pour un jeu sur cartouche, en boîte, plus notices et quelques goodies !

Il s’agit d’une réédition de la version Reprint de fin 2010 (elle même réédition d’une première version, différente de la version originelle collector de pré-commande), qui contient des textes en anglais, allemand et français. A côté de cette dernière, une version propre aux hispanophones et aux lusophones (« Reprint EP ») est proposée.

Contrairement à la précédente, il ne s’agit pas de pré-commande mais bien de commande ferme, sauf pour la version espagnole-portugaise et le CD de la bande originale, disponible en avril 2012 quant à lui à 25 dollars en 4 CD. Du coup, la livraison devrait être beaucoup plus rapide.

Le jeu vidéo Pier Solar & The Great Architects et sa bande originale s’achètent sur le site Magical Game Factory.

* La petite équipe semble s’être transformée en véritable entreprise comme le laisse suggérer la mention « an international video game company making retro games with style ». Signe que le retrogaming peut effectivement être rentable pour les studios indépendants (cf. Retrogaming : sortir des nouveaux jeux sur des anciennes consoles est-ce rentable ?)

megadrive

Crimson Heart : un RPG tout (cra)moisi pour votre mobile ?

Les Sud-Coréens sont très friands de RPG comme vous le savez sûrement ; tous les MMORPG gratuits sur PC, ce sont eux la plupart du temps. Et le téléphone mobile est leur prochaine bataille pour conquérir l’Europe. La société AnB Soft propose en effet depuis peu une version anglaise de son A-RPG Crimson Heart.

Les fans de jeux de rôle façon old-school devraient être comblés par ce titre qui, s’il paraît très classique, semble réunir au creux de votre main toute la puissante du retrogaming 16-bit. A noter que Crimson Heart est disponible depuis la fin de l’année dernière sur iPhone ; le version Android devrait être finie ce mois-ci.

Synopsis de Crimson Heart

Les Humains et les Démons se sont battus pour le contrôle du monde, profitant du sommeil centenaire des Dragons, protecteurs ayant à la fois l’intelligence des premiers et la force des seconds. Vous incarnez le jeune guerrier Pochi et Ann, une jeune mage, qui n’a aucun souvenir de qui elle est

Crimson Heart débute par une phase d’apprentissage, un Prologue dans lequel vous contrôlez un personnage au niveau 90 et apprendrez les différents contrôles tactiques. Le jeu offre des quêtes diverses, des discussions avec les personnages non jouables du jeu, la possibilité de faire fabriquer des armes et des modes de jeux qui s’avèrent pratiques si vous bloquez ou que vous n’avez pas le niveau d’expérience ou les armes nécessaires.

Il s’agit en particulier du mode Arena qui vous fera combattre dans des arênes : tout ce que vous gagnerez ici pourra être utilisé dans le mode Histoire. Le mode Card System permet d’utiliser des cartes « à jouer » dans le jeu.
Graphiquement, ça semble tout bon !

Le jeu était à 79 centimes au moment de la rédaction de l’article, un tarif promotionnel qui risque de ne pas durer. Profitez-en !