Tag: wind & water puzzle battles

Sturmwind fait sa démo à la Gamescom 2012

Toujours aucune information sur la date de sortie mais Sturmwind sur Dreamcast sera présent à la Gamescom cette année avec une démo jouable.

Et si vous croisez le staff redspotgames au détour d’une allée, ne les massacrez pas tout de suite : certains d’entre eux ont avec eux des coupons pour repartir avec un jeu Dreamcast gratuit : 100 copies de Wind & Water Puzzle Battles sont à gagner !


redspotgames

Attaque PSN : redspotgames remet en cause la sortie de son jeu PlayStation Minis via un concours

Depuis le 17 avril, les joueurs PS3 et PSP du monde entier grognent et à juste titre : le PlayStation Network est en maintenance suite à une attaque de ses services en ligne. 77 millions de compte ont ainsi été touchés et avec eux, ce sont les données personnelles des joueurs qui auraient été dérobées. L’inquiétude monte…mais aussi du côté des éditeurs qui se voient privés des revenus potentiels du PSN.

redspotagames a décidé de profiter de ce bad buzz : ils sondent leurs fans pour savoir si cela vaut le coup de sortir Rush Rush Rally Racing dans la gamme de jeux PlayStation Minis. Ce jeu, déjà disponible sur Dreamcast et prévu également en cours d’année sur le Wiiware, a été annoncé sur le service en ligne du PSN en août 2010 pour une sortie cette année.
Mais le futur du jeu est placé entre les mains des joueurs. Ces derniers ont-ils toujours confiance en PlayStation ? S’ils répondent par la négative au sondage de l’éditeur munichois, Rush Rush Rally Racing ne sortira vraisemblablement pas sur le PlayStation Network.


Bien sûr, cette initiative s’apparente plutôt à une opération de marketing. Le sondage en question comporte 10 questions. Celles-ci permettent de mieux connaître les potentiels joueurs : machines possédées, intentions d’achat, etc. La question cruciale n’apparaissant qu’en neuvième position…

Pour remercier les participants à l’enquête, 3 jeux Wind and Water: Puzzle Battles sur Dreamcast et des porte-clefs sont à gagner.

Participer au sondage Rush Rush Rally Racing PlayStation Minis

Rush Rush Rally Racing

La Caanoo et les jeux vidéo, partie 3

Cette semaine, le BlogJeuxVideoFree consacre une grande partie de son actualité à la Caanoo de GamePark Holdings (GPH), machine dédiée au rétrogaming et à l’émulation mais qui propose également ses propres jeux, dont certains tirant partie de l’écran tactile.
Sortie officielle de la Caanoo : le 16 août 2010.

Voir également : Prise en main de la Caanoo, partie 1
Interface de la Caanoo, partie 2

Que serait une console sans les jeux qui vont avec ? Près de 20 jeux ont été annoncés par GPH pour tirer partie de cette console open source qui hérite des attributs de sa grande soeur la GP2x Wiz. Il est intéressant de le préciser car en regardant bien la liste, on constate qu’un grand nombre de jeux sont des portages de la Wiz ou ont été annoncés à l’époque de la Wiz, sans jamais voir le jour. Ce qui ne nous rassure guère, surtout quand on sait que la Caanoo ne recevra pas dans l’immédiat l’appui des éditeurs connus ; la société est cependant en discussion avec les ténors du secteur et serait en pourparlers avec EA Korea.
La console est capable d’afficher de la 3D mais il faudra patienter avant de pouvoir essayer les premiers jeux polygonés. Aussi, contrairement à la Wiz, la Caanoo ne sait pas lire nativement les jeux Flash.

Le jeu à deux est possible sur cette console, via un dongle Wi-Fi par contre. La vidéo ci-dessus de Asura Cross FC semble démontrer un jeu sans fil sans latence. On ne sait pas encore si des jeux supporteront plus de joueurs.

A l’heure actuelle, tous les jeux sont réalisés par des développeurs coréens et, au vu des logos de certains d’entre eux, il semble qu’on y trouve des structures dépendantes de GPH, comme Dogma-G. Les autres développeurs sont Bitmage, Byeolbaram Creatures et Polylex. Les jeux sont à la fois en coréen et en anglais.

Vous l’aurez compris : il faudra plutôt compter sur les développeurs alternatifs pour jouer à des jeux spécialement conçus pour la machine. Du homebrew donc, mais pas seulement, à l’image de l’excellent Wind and Water: Puzzle Battles développé par Yuan Works sur GP2x Wiz et également disponible sur Dreamcast, ou alors le GTA-like de Apex Designs – développé à l’origine sur GP2x et qui est ressorti récemment sur iPhone – Payback, qu’on aimerait bien voir portés.

C’est bien-là la philosophie de GamePark Holdings : fournir une machine exploitable tel quel par les bidouilleurs et par les joueurs. La Caanoo accueille en effet des jeux commerciaux, des jeux que l’on qualifiera d’indépendants ou indie et des jeux amateurs. Toutes ces productions seront mises en vente dans un e-shop ; les prix des jeux n’ont pas encore été dévoilés par contre mais ils devraient être moins chers que les jeux sur Nintendo DS par exemple.

Je vous proposerai des tests de ces jeux commerciaux. Mais qu’en est-il des autres ?

Caanoo, reine de l’émulation ?

Ma machine de test embarquait à la fois des jeux rétro de Toaplan accessibles un par un dans le menu Games mais aussi un émulateur Neo Geo CD développé pour la GP2x et un émulateur MAME spécifique à la Caanoo. Pas de support de machines plus récentes pour le moment, même si on peut penser que l’émulateur PSone de la GP2x sera recompilé pour la Caanoo, sans garantie cependant de jeux fidèles aux originaux (problèmes de lenteur paraît-il).

En mode émulateur, le bouton I vous servira à avoir des crédits gratuits ; vous êtes en effet en mode « insert coin(s) ». Le bouton II servant comme bouton « Start ».
Je n’ai pas trouvé d’option pour configurer les touches. Par contre, le choix du stick analogique en lieu d’une croix directionnelle n’est pas des plus efficaces. On se demande pourquoi avoir choisi cette solution. L’émulation est nickel par contre, sans ralentissement observé ni de bugs particuliers.
Attention cependant à jouer à des roms de jeux dont vous possédez les originaux.
Je disais que la version de MAME était optimisée pour la Caanoo. Cela se vérifie avec la version présente de Outrun qui utilise le G-sensor pour faire tourner la voiture ou encore OutZone qui se joue verticalement ! Avant de démarrer MAME, vous avez accès à un menu de paramètres, qui permet entre autre d’overclocker la Caanoo…

Un problème à souligner, qui devrait cependant pouvoir être réglé par la communauté : l’affichage est rogné, les bords du jeu simulé ne s’arrêtant pas à l’écran de la Caanoo.

Pour conclure sur cette partie, la Caanoo n’a pas pour vocation de venir concurrencer la Nintendo DS et la PSP Go, même si sur le papier son processeur est plus puissant. La philosophie de la machine est de laisser libre court à la fantaisie des développeurs indépendants, en leur proposant néanmoins une plateforme, FunGP, vitrine pour leurs projets et rémunératrice lorsqu’une vente est réalisée.
On souhaite bien sûr que la liste des jeux commerciaux s’allongent et inclus des licences connues. Sans soutien des éditeurs occidentaux et japonaise, la Caanoo risque cependant de se cantonner au monde des jeux vidéo underground et de conserver son image de console « élitiste ».
Le prix de la console seule n’étant pas si élevé que cela – comptez 120/150 euros selon que vous l’achetez en Asie ou en Europe – et si vous cherchez une solution stable pour l’émulation mobile, la Caanoo saura vous séduire par sa qualité de fabrication et son ouverture.

Caanoo

Nouveau jeu en préparation chez Redspotgames

L’éditeur atypique basé à Munich fait du teasing via un communiqué de presse annonçant leur prochain jeu vidéo d’ici à deux semaines. Celui-ci est annoncé comme une « avancée » non seulement pour redspotgames mais aussi pour l’industrie du jeu. Aucune information ne nous est donnée concernant la plateforme de jeux concernée.

Redspotgames aide les studios de développement à sortir leur jeu sur support physique, comme Wind & Water Puzzle Battles (Yuan Works) ou plus récemment Rush Rush Rally Racing (Senile Games), tous deux sortis sur Dreamcast.

Leur site web s’est mis aux couleurs du jeu mystère, avec un visuel très « spatial » qui devrait dévoiler progressivement le titre du nouveau jeu. Si ce genre de teasing perd vite de son charme chez les gros du secteur, j’avoue être dans le flou total pour celui-là…

redspotgames

[Rétrogaming] Wind and Water: Puzzle Battles sur Dreamcast en solde

Après l’achat de Battle Kid: Fortress of Peril alors que je n’ai même plus de NES, mon dernier achat impulsif rétrogaming a été Wind and Water: Puzzle Battles sur Dreamcast, alors que ma Dreamcast est cassée depuis plus d’un an ! Serait-ce la canicule qui s’annonce qui m’a fait perdre la tête ?
Ce n’est pas très grave cependant. Car j’ai profité des soldes sur le site de son éditeur RedSpotGames. Au pire, j’ai jeté 16,99 euros par la fenêtre (mais j’en doute).

Wind and Water: Puzzle Battles, j’en avais déjà parlé en août 2008. Il s’agit d’un puzzle game développé par Yuan Works et disponible à l’origine sur la portable GP2x (Ndmm : il faudra que je leur demande si un portage pour la Caanoo est prévu).
Pour cette adaptation Dreamcast, on trouve quelques exclusivités sympathiques :
- un nouveau personnage : Mr. VMU
- nouveaux graphismes et nouvelles « cut scenes »
- nouvelle bande son de qualité CD
- un nouveau mode Danger Break
- une notice spéciale de 40 page en couleur, en anglais et en japonais
- une spine card (!)
- jeu region-free

J’ai commandé le jeu en envoi normal mercredi dernier. J’ai reçu mon paquet deux jours plus tard, expédié depuis l’Allemagne ! L’enveloppe contenait en plus des autocollants RedSpotGames, ainsi qu’un autre montrant son soutien à la scène indépendante des développeurs et…une petite sucrerie :-) . Ils sont vraiment pro chez RedSpotGames !

Si vous possédez une Dreamcast et que vous cherchez de quoi alimenter légalement la machine, foncez sur ce titre qui mérite à être plus connu ! En plus, en vous dépêchant, vous pourrez profiter de la réduction de 30%.

Images: redspotgames

yuan works

9/9/99 : 9 ans de Dreamcast !

Il y a 9 ans, jour pour jour, Sega lançait la Dreamcast aux USA, le 9/9/99 donc, au prix de 199 dollars. Ils auraient pu la proposer à 99,99 dollars aussi… mais bon : le symbole était là.

Malgré le temps qui s’est écoulé et l’annonce en 2001 de l’arrêt de la production, la machine à rêve n’est pas morte, non ! Le homebrew continue de faire vivre la machine. Des jeux dont la production a été stoppée à la fin de l’exploitation commerciale de la Dreamcast se sont retrouvées sur le Net (je pense notamment à Propeller Arena que préparait Yu Suzuki).
Mais aussi, de nouveau jeux commerciaux sont sortis ou sont sur le point de l’être, comme Wind & Water Puzzle Battles dont je parlais le mois dernier, qui sera également disponible en Europe via Redspot Games.

Plus tôt dans l’année, le site officiel dreamcast.com avait fait le buzz, en demandant aux possésseurs de Dreamcast de fournir le numéro de série, une adressee e-mail et un mot de passe ; il s’est avéré par la suite que le message (voir-dessous) ne provenait pas de Sega mais était l’oeuvre d’un hack.

Longue vie à la Dreamcast !

:-( La mienne a rendu l’âme cette année, une version US, mais un jour je la ressuciterai !

Wind & Water Puzzle Battles : nouveau jeu Dreamcast

Le blog Sega Nerds annonce aujourd’hui la sortie d’un nouveau jeu Dreamcast, 7 ans après l’arrêt officiel de la console de Sega : Wind & Water Puzzle Battles.
Il n’est pas rare de voir des jeux sortir sur Dreamcast, la console restant très populaire. La mienne a récemment rendu l’âme par contre !

Wind & Water Puzzle Battles est dévelopé par Yuan Works et distribué par redspotgames. Il s’agit d’un jeu de type « puzzle » issu du GP2X.

Originalité : du 29 juillet au 13 août, Yuan Works propose d’inclure dans le jeu un personnage customisé à votre image pour la somme de 15 dollars (environ 10 euros).

Wind & Water Puzzle Battles sortira avant la rentrée et sera proposé au prix de 40 dollars/25,95 euros. Il sera localisé en Anglais et en Japonais.

Site officiel de Wind & Water Puzzle Battles (EN)
Site web de Yuan Works (EN)
Site web de redspotgames (EN-DE)

Source : Sega Nerds