Tag: Zombie Studios

Microprose de retour avec Special Forces: Team X

Racheté par un fabricant français de répliques d’armes à feu (!), l’ancien spécialiste des simulateurs de vol Microprose se relance dans les jeux vidéo (voir aussi Microprose revient…mais pas comme attendu) avec un coup de main de Zombie Studios sur le jeu tactique à la troisième personne en cell shading Special Forces: Team X.
Special Forces: Team X de Microprose sur Xbox 360 et PC

Auréolé d’un « Best Surprise Reveal » et d’une seconde place pour le prix « Best shooter » durant le salon Penny Arcade Expo d’août 2012, STX vous met dans la peau d’un soldat d’élite d’une unité des forces spéciales. Il offre un jeu asymétrique avec 2-4 équipes et 5 types de jeux. Les joueurs peuvent également choisir d’emmener des chiens avec eux lors des combats. Ils peuvent utiliser ces chiens de guerre pour surveiller leurs arrières ou éliminer l’ennemi !
Enfin, le jeu propose des armes sous licence exclusive, notamment des Kalashnikov, Colt, Famas, Sig Sauer et Mossberg, pour faire plaisir aux terroristes en herbe.

Special Forces: Team X sera disponible en téléchargement numérique dans le courant de cette année. Atari publiera et distribuera toutes les versions du jeu, indique le communiqué de presse… Atari ayant déposé le bilan il y a plusieurs jours, ça risque d’être difficile…

1er sauts sur Frogger: Hyper Arcade Edition (Xbox 360)

L’année dernière, Konami fêtait les 30 ans de sa grenouille rétro avec Frogger 3D sur appareils nomades. Cette année, l’éditeur nippon s’est associé au spécialiste du jeux vidéo revival Zombie Studios pour nous apporter Frogger: Hyper Arcade Edition.
Que nous propose donc cette nouvelle mouture disponible en téléchargement uniquement ?

Frogger: Hyper Arcade Edition propose le jeu dans sa version classique ainsi que de nouveaux modes de jeux histoire de rafraîchir la série, des graphismes neufs et une bande son technoïde aux accents de chiptune, ainsi que des skins d’anciens jeux Konami.
frogger.hyper.arcade.edition.dame.frog

Dans la version Frogger Classique, il faudra tout simplement aider 7 grenouilles à traverser l’écran sans se faire écraser ni tomber à l’eau, en sautant sur des tronçons de bois ou le dos des tortues, qui ont tendance à faire quelques exercices de plongée.
Le gameplay est des plus simple : on peut solliciter soit le stick analogique, la croix de direction ou alors les boutons qui feront office de croix de direction.
Pour ne pas lasser le joueur, les développeurs ont eu la bonne idée de proposer différents skins représentant autant de nouveaux niveaux, découpés en plusieurs tours avec difficulté grandissante (voitures plus rapides, animaux dangereux, etc).
En plus des niveaux « 8-Bit », « Génération future », et « Hyper » (qui apporte l’option « bonds continus » ou non et des graphismes néons façon Tron), on trouve des thèmes de jeu comme Dance Dance Revolution et d’autres à débloquer (Contra, Castlevania…).
11 thèmes musicaux différents – hymnes à la gloire de cette chère Frog avec paroles (!) ou non – permettent de ne pas être saoulé par la musique redondante.
frogger.hyper.arcade.edition.contra

Concernant les autres modes de jeux de ce Frogger: Hyper Arcade Edition , on trouve :

« Capturer Carreau » (1 à 4 joueurs) : plutôt qu’un drapeau, ici il faut capturer…ben, les carreaux sur la surface de jeu et les verrouiller pendant 15 secondes. Des bonus viennent nous aider pour téléporter les adversiares, les immobiliser ou renverser leurs commandes, le tout via des mouches de différentes couleurs et, bien sûr, les dangers habituels du jeu.

« Bataille Royale » (1 à 4 joueurs) propose de devenir le Roi Frog, en attrapant Dame frog et en s’aidant des mêmes bonus que précédemment pour éléminer les autres batraciens.

« Secourir Dame Frog » (1 à 4 joueurs) invite à secourir des Dames Frog et à les ramener chez elles, sur le même principe que Frogger Classique.

Dans « Peinture » (1 joueur), il faudra respecter le motif sous peine de tomber dans le vide, en peignant les cases tout en surveillant le chrono. Il y aura plusieurs tours à faire.

« Frogger Jumeau » (1 joueur) quant à lui permet de contrôler deux Frogs à la fois sur la version Classique du jeu. Un exercice qui demande une certaine coordination et encore plus d’habileté.

« Frogger Fripper » (1 joueur) est un mode « survie » : il s’agit en gros d’un mode aléatoire dans lequel vous évoluez dans les différents modes de jeu, avec à chaque fois un nombre de points défini à atteindre avant de pouvoir passer à l’épreuve suivante.
Alors que le skin Castlevania était encore bloqué, j’ai pu évoluer sur ce niveau. Sympa !

Enfin, le « Mode Défi » (ou « défis », le traducteur du jeu n’étant plus très sûr) est une variation du mode « Peinture », « Frog Jumeau » et « Frogger Classique », à réaliser par un joueur en mode facile, moyen, difficile et dingue.
Ces défis permettent de débloquer des films (pas terribles mais à visualiser dans la rubrique « Aide et Options, ce n’est pas précisé), des nouveaux skins, etc.
frogger.hyper.arcade.edition.peinture

J’ai pu noter lors de mes premiers essais des saccades avant de réaliser des actions durant les phases de jeu. Ce n’est pas arrivé depuis, donc ce phénomène demeure un mystère.
Au final, Frogger: Hyper Arcade Edition est un bon moyen de se remettre à ce jeu mythique, avec un mode multijoueurs simple mais efficace et un solo assez varié et long pour nous intéresser. Certains retrogamers prosteront sûrement en arguant que le jeu est n nouvel exemple de la surexploitation du filon nostalgeek. Pour moi, il s’agit d’un excellent jeu, tout comme Space Invaders Extreme que j’avais bien apprécié également. Vendu au prix de 800 Microsoft Points sur Xbox 360, le tarif me paraît correct.
Le jeu est aussi disponible sur PS3 (9,99E), Wiiware (1000 Points) et smartphones.

Zombie Studios

Trapped Dead : un RTS zombifié ?

Disponible ce jour sur PC, Trapped Dead apporte au jeu de stratégie une dimension horrifique. Et cela est payant puisque le jeu de Headup Games GmbH & Co, édité chez nous par Tradewest Games, a été élu meilleur jeu PC de l’année en Allemagne.
Mélangeant les genres et les styles (cinéma d’épouvante, bande dessinée, jeu vidéo rétro), Trapped Dead se joue seul ou à plusieurs.

Pour célébrer la sortie française du titre, l’éditeur s’associe au magazine Mad Movies les amateurs d’hémoglobine pourront gagner une copie du jeu en version limitée L’ensemble des concours disponibles sont diffusés sur la page Facebook officielle.


Synopsis de Trapped Dead

Le joueur débutera sa partie avec Mike, un étudiant sportif tombé en rade d’essence aux abords d’une bourgade près de Kansas City en 1982. Précipité malgré lui dans un scenario d’épouvante qui se déroule sous ses yeux, il part alors en quête d’aide et de survivants. A mesure de son cheminement, plusieurs personnages jouables supplémentaires se joindront à lui: John le Sheriff, Bo, le Vétéran ou encore Klaus, l’ouvrier au gros bras.
Un seul objectif : quitter la ville infestée par une armada de zombies, lents ou rapides, très souvent en troupe, emportés par une frénésie cannibalesque et ultra sensibles (cris, odeur de sang, pas de course, etc.).

Tradewest Games

Réalité augmentée pour Blacklight: Tango Down

La dernière vidéo en date de Blacklight: Tango Down, reprise ci-dessous, présent le viseur de réalité augmentée (HRV) que vous serez amené à utiliser dans ce FPS téléchargeable de Zombie Studios/Ignition Entertainment.

Le HRV est un système avancé d’images, nous indique le communiqué de presse. Il installé dans le dispositif du casque du joueur, qui détecte les ennemis et les alliés à proximité, et relaye l’information directement au joueur lui donnant ainsi une vue d’ensemble immédiate sur le champ de bataille. Basé sur des applications
de la vie réelle, le HRV utilise les tours de téléphonie mobile et les satellites pour détecter les ennemis et alliés des environs, mais également identifier les objectifs incluant des stations de recharge de vie et de munitions. Malheureusement, il ne permet pas d’être utilisé pendant que vous tirez avec votre arsenal.

Blacklight Tango Down

Blacklight: Tango Down se décline en comics et en film !

Le FPS multijoueurs sur XBLA, PSN et PC d’Ignition Entertainment, Blacklight: Tango Down, aura droit à son propre comics dès le 13 juillet 2010, édité par Storm Lion.

Télécharger un aperçu du comics Blacklight: Tango Down (anglais)

Le comics suit un commando d’élite qui est chargé de secourir un agent prisonnier en territoire ennemi tout en affrontant des hordes de civils affolés. L’intrigue permet de se familiariser avec le titre tout en empruntant une trame scénaristique différente, permettant ainsi de développer le monde de la licence Blacklight. Le comics est une étape visant à enrichir d’avantage l’univers du jeu, au même titre que la sortie prochaine d’un long métrage réalisé par Twentieth Century Fox.

Le jeu vidéo quant à lui sera disponible uniquement en téléchargement dès le mois de juillet.

Voir le site officiel www.playtangodown.com

Le scénario de Blacklight: Tango Down

Développé par Zombie Studios, Blacklight: Tango Down se passe 25 ans dans le futur. Le joueur prend le contrôle d’un commando d’élite qui est envoyé après la disparition du Colonel Klein et de son équipe personnel Blacklight. Le jeu comprendra quatre niveaux jouables (c’est tout ?!) à la fois en solo et en co-op jusqu’à quatre joueurs, 12 cartes multijoueurs, sept modes de jeu et des millions de combinaison pour personnaliser ses armes. Le commando avance à travers des régions qui mélangent vieilles architectures et publicités holographiques modernes, et affronte une IA agressive qui offre une expérience intense et variée à chaque partie.

Blacklight Tango Down

Blacklight: Tango Down met de l’Ordre dans le FPS

Ignition Entertainment présente L’Ordre, la deuxième faction de son prochain jeu de tir à la première personne jouable en multijoueurs Blacklight: Tango Down, actuellement en développement chez Zombie Studios et disponible uniquement en téléchargement, cet été, sur PC, Xbox Live Arcade et PlayStation Store. La première faction étant Blacklight.

L’Ordre est une organisation militaire d’élite, dissimulée, dont le but rendu public est de protéger la population civile de Balik, bien que leurs efforts ne soient pas seulement limités à ce secteur. L’Ordre s’enorgueilli d’être la première ligne de défense dans les secteurs infectés par la maladie et les SIV (Sentient Insanity Virus ou Virus de Folie Sensible). Ce groupe d’élite d’agents secrets des Forces Spéciales s’est spécialisé dans les mesures de contrôle de la population et des secteurs urbains. En résumé, le but de L’Ordre est d’interrompre la diffusion du virus et de trouver un antidote pour cette maladie qui dévaste la population.

À l’origine, L’Ordre a pris les armes contre le gouvernement, rompu par l’éruption initiale du virus. Le gouvernement était perçu comme une force impuissante qui était simplement incapable d’aborder le problème.
Balik alors laissée en ruine, L’Ordre est intervenu pour reconstruire la ville en éliminant le virus … par tous les moyens nécessaires. La population de Balik a été essentiellement abandonnée par ses dirigeants, tout comme le système de soutien gouvernemental et social qui s’est évaporé subitement. L’Ordre combla ce manque, restaurant la paix et gardant la population en sécurité. Leur propagande déclare qu’ils ne cherchent ni le pouvoir, ni les terres ou la richesse, mais seulement la vérité dans ce qu’ils considèrent comme erroné.
L’arrivée de L’Ordre est apparue comme une surprise aux bureaux d’intelligence internationaux où le débat sur leur origine et leur lieu de départ restent ouvert. La seule chose que tous les bureaux d’intelligence ont convenu, est qu’ils savent que L’Ordre est dirigé par un leader seul, qu’elle est représentée par son logo en serpent, qu’elle ignore l’application de la loi locale ou martiale pour réaliser ses objectifs et qu’elle bénéficie d’un soutien financier significatif, lui permettant d’acheter la technologie de pointe qu’elle déploie sur le champ de bataille.

Source : Ignition Entertainment

Blacklight Tango Down